• Une pièce montée de Blandine Le Callet

     

    Description : 

    “La pièce montée arrive, sur un plateau immense porté par deux serveurs. Vincent voit osciller au rythme de leur marche cette tour de Babel en choux à la crème, surmontée du traditionnel couple de mariés. Il se dit : C’est moi, ce petit bonhomme, tout en haut. C’est moi. Il se demande qui a pu inventer ce gâteau aussi ridicule. Cette pyramide grotesque ponctuée de petits grains de sucre argentés, de feuille de pain azyme vert pistache et de roses en pâte d’amande, cette monstruosité pâtissière sur son socle de nougatine. Et ce couple de mariés perché au sommet, qu’est-ce qu’il symbolise, au juste? Les épreuves surmontées à deux? L’ascension périlleuse jusqu’au septième ciel?
    La prétention de ceux qui s’imaginent que l’amour va durer toujours?” 

    Mon avis : 

    Le même mariage vu par une bonne brochette d'invités. Un mariage qui fait remonté des souvenirs des impressions, des réflexions. Une écriture juste et précise, des personnages pleins de vérité. Un bon moment d'écoute pendant lequel j'ai pu revivre le mariage de mon frère mentalement. 


    2 commentaires
  •  

    Youn Sun Nah est une chanteuse de jazz hors du commun, saluée unanimement par la presse internationale, elle fusionne avec virtuosité ses origines coréennes à ses influences musicales occidentales. Accompagnée par trois grands musiciens dont le dernier guitariste d’Oscar Peterson, Ulf Wakenius, le contre- bassiste Simon Tailleu et l'accordéoniste Vincent Peirani, elle offre sur scène un répertoire au carrefour du jazz, de la pop, de la chanson et du folk, à l’image de son dernier album Same Girl. De sa voix limpide et troublante, elle ensorcelle inévitablement son public et fait de chacune de ses interprétations un instant unique. Youn Sun Nah compte aujourd’hui parmi les références du jazz contemporain.

    De ré-interprétations de morceaux très originales en compositions personnelles  elle nous envoute de sa voix si impressionnante : de cris hypers aigus aux sons les plus graves .... elle peut tout faire, avec classe et rythme.

    Un joli minois, souriant et tellement réconnaissant pour son public .... mais comment ne pas l'être avec ce qu'elle nous offre.

    Un vrai moment de grace, de douceur, de plaisir et d'harmonie partagé avec tout un public ...


    Je retrouve ces émotions en écoutant Lento son dernier album ...

     

    Pour en savoir un peu plus sur cette artiste :  une interview chez BSC news


    1 commentaire
  • la mordue

    "La mordue c'est une sensibilité, une fragilité, une révolte" voilà la première phrase de présentation sur le site de La Mordue 

    Avec une voix toute douce, des musiques légères Caroline Varlet nous surprend avec ses textes droles ou vaches.

    Une belle découverte ... que je dois approfondir !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique