• Children de Miu Miura

    Présentation : 

    Pour 3 millions de yens, une somme anormalement élevée, le jeune Tôru Igarashi, un étudiant, a accepté un petit boulot de six mois dans un orphelinat situé au fin fond des montagnes, pour s'occuper d'enfants et aider aux tâches d'entretien. Il y fait la connaissance de Sakurako, une jeune adolescente de 14 ans et du groupe d'enfants, un peu méfiants mais néanmoins plein d'énergie. Tout semble bien se passer jusqu'à ce qu'à la nuit tombée, cette ambiance joyeuse ne devienne malsaine et extrêmement sanglante ! Loin du monde, le cauchemar de Tôru ne fait que commencer. Les enfants deviennent d'incroyables machines à tuer, égorger, découper...

    Mon avis : 

    J'ai choisi ces mangas un peu vite à la biblithèque, je trouvais la couverture jolie et colorée ... la tête de l'enfant sympathique et le titre ne m'a pas interpetlé plus que ça... du coup j'ai été vriametn surprise par cette histoire. 

    Toru, grace à sa mère et donc en toute confiance, va pour une somme plutot conséquente passée 6 mois dans un orphelinat avec pour mission s'occuper des enfants et participer aux taches ménagères. Il ne va pas falloir attendre longtemps pour qu'il se rende compte qu'il esttombé dans un bien étrange endroit. La directrice n'a que 14 ans, tous les jeunes semblent livrés à eux même sans aucun adulte et s'adonnent de bien horribles pratiques. C'est là qu'on apprécie que les mangas soient en noir et blanc !!

    Une fois la surprise passée, j'avoue que j'ai bien aimé ce manga. ça sort de l'ordinaire ! Il y a a beaucoup de personnages et j'avoue parfois avoir eu du mal à les différencier, mais j'ai malgré tout passé un bon moment. 

    dans la catégorie PERSONNE HUMAINE (5)

    Children de Miu Miura

    Children de Miu Miura

    471 p ( 10156 - 1271)

     


    2 commentaires
  • Coming in de Elodie Font

    4ème de couverture : 

    Un roman graphique subtil pour arpenter le long chemin qui mène à soi...


    Visiblement, la Terre entière le savait avant elle : Élo est homo. Dans COMING IN, Élodie Font raconte les longues années - de l'adolescence à la trentaine - qui lui ont été nécessaires avant de réussir à oser, enfin, être elle-même.
    Un récit drôle et sensible, mêlant pensées d'hier et réflexions d'aujourd'hui, mis en lumière par le trait puissant et poétique de Carole Maurel.

    Mon avis : 

    C'est le long parcourt d'Elodie que nous suivons, ce parcours dont on ne parle jamais qui est de prendre conscience, puis d'accpeter son homosexualité avant de faire son coming out. 

    Tout en finesse mais sans doute avec un grand réalisme, Elo se cherche, essaie tant bine que mal à entrer dans le moule sociétal sans s'y sentir à l'aise mais sans vraiment comprendre pourquoi. Ceux sont tous ses malêtres, ses interrogations, ses expériences que l'autrice nous partage avec ses mots portés par les illustrations de Carole Maurel. Un duo parfait pour raconter cette histoire qui m'a interpelé car je n'ai jamais imaginé ce parcours intérieur parfois douloureux qu'il fallait faire avant de s'ouvrir à l'extérieur. 

    Merci pour ces mots. 

    Coming in de Elodie Font

    Coming in de Elodie Font

    144 p (9029 - 144)

     


    votre commentaire
  • Entre les draps de Erika Sakurazawa

    Présentation : 

    L'histoire d'une relation ambiguë entre deux jeunes femmes... Sans le savoir Saki est l'objet d'une passion dévorante que lui voue son amie Minako...

    Mon avis : 

    Minako et Saki sont amie, pour ne pas se faire draguer lors d'une soirée elles échangent un baiser, un baiser qui va perturbé Minako à tel point qu'elle va tout faire pour faire foirer toutes ses futures relations. 

    Encore une fois les dessins sont assez fins, les silhouettes superbement représentées. L'histoire est un peu forcée mais sans doute assez réaliste. On a l'impression de tourner en rond et que ça n'avance pas, entre jalousie, trahison, amour, amitié, homosexualité et hétérosexualité ... J'ai trouvé que Minako forcé un peu le trait dans tout ce qu'elle entreprenait ce qui fait donne une certaine lourdeur à la lecture. Saki est une victime un peu plate. 

    Malgré tout un bon moment grace aux illustrations. 

    Entre les draps de Erika Sakurazawa

    Dans la catégorie OBJET (4)

    Entre les draps de Erika Sakurazawa

    Entre les draps de Erika Sakurazawa

    200 p ( 8005 - 1438)


    2 commentaires
  • Histoire(s) de femmes 150 ans de lutte pour leur liberté et leur droit de Marta Breen et Jenny Jordhal

    Présentation : 

    Il y a seulement 150 ans, hommes et femmes menaient des vies très différentes.
    Les femmes n’avaient pas le droit de voter, de travailler ou de posséder leurs propres biens, passaient de la tutelle de leur père à celle de leur mari… Ce n’est qu’au moment où elles ont commencé à s’organiser que les premiers changements sont arrivés.
    Responsabilités professionnelles, autonomie financière, contraception, avortement, droit de disposer de leur corps, élection d’une femme à la tête d’un état… De Harriet Tubman à Malala Yousafzai en passant par Olympe de Gouges et bien d’autres encore, cet album raconte sans détour, avec humour et émotion, les incroyables histoires parfois tragiques des femmes de l’ombre qui se sont battues pour faire évoluer les mentalités et les lois dans le monde.

    Des luttes qui inspirent encore aujourd’hui… !

    Mon avis : 

    Une récap très interessante des luttes de femmes du XIXème siècle à nos jours (ou presque) avec les actions des femmes célèbres qui ont oeuvré à faire avancer l'histoire sur tous les continents. 

    Même si les illustrations ne sont pas d'une grande finesse avec ces gros applats de couleurs. Cette récap est une invitation à aller découvrir ou redécouvrir les actions de ces femmes engagées parfois au peril de leur vie pour faire avancer la société et le droit des femmes. D'Elisabeth Caddy Stanton à Malala Yousafzai, en passant par Margaret Sanger ou Olympe de Gouges, il est abordé tous les sujets, du droit de vote, à la liberté, du droit de disposer de son corps ou de l'éducation. C'est une belle retrospective qui nous est offerte là et qui devrait être lu par tous. 

    Histoire(s) de femmes 150 ans de lutte pour leur liberté et leur droit de Marta Breen et Jenny Jordhal

    Dans la catégorie CHIFFRE (2)

    Histoire(s) de femmes 150 ans de lutte pour leur liberté et leur droit de Marta Breen et Jenny Jordhal

     

    Histoire(s) de femmes 150 ans de lutte pour leur liberté et leur droit de Marta Breen et Jenny Jordhal

    128 p (7805 - 1238)


    4 commentaires
  • Free soul de Ebine Yamaji

    Présentation : 

    Keito Nagai, jeune mangala, part de chez sa mère et se fait recueillir par Rui Take'uchi, une artiste de plus de 80 ans. Cette dernière a aussi à son service un jeune homme, Sumihiko. Par son travail chez un disquaire, Keito croisera la séduisante et mystérieuse Niki, dont elle tombera amoureuse. Au point de demander son adresse à une autre jeune fille.

    Mon avis : 

    Keito se retrouve à la rue après avoir décider de quitter la maison familiale pour discorde avec sa mère. Elle trouve refuge chez une artiste. Elle travaille sur un manga qui raconte l'histoire d'Angie, chanteuse black homosexuelle. 

    La propre histoire de Keito se mélange un peu avec celle qui est en train d'écrire. Elle va rencontrer Niki une jolie trompétiste dont elle va tomber amoureuse mais qui ne rêve que de liberté. Ce manga parle d'amitité, d'amour, de jalousie. C'est assez doux et réaliste. J'ai beaucoup aimé les dessins qui sont assez fins. 

    Une histoire pas super originale mais que j'ai bien aimé, tout est crédible fluide agréable à lire et à regarder. 

    Free soul de Ebine Yamaji

    Dans la catégorie ADJECTIF (4)

    Free soul de Ebine Yamaji

    Free soul de Ebine Yamaji

    206 p (7677 - 1110)


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique