• Le livre des Baltimores de Joël Disckers

    4ème de couverture

    Jusqu’au jour du Drame, les Goldman se divisaient en deux branches : les
    Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair. Marcus Goldman, l’écrivain
    de La Vérité sur l’affaire Harry Quebert, est un Goldman de Montclair, une famille
    modeste qui vit chichement dans une banlieue de New York. Rien à voir avec
    les Goldman-de-Baltimore, prospères à souhait, emblématiques de l’Amérique
    huppée, et à qui Marcus vouait une admiration sans borne. Puis ce fut le Drame.
    Au gré de ses souvenirs de jeunesse, Marcus va tenter de décrypter cette famille
    apparemment comblée par la vie, et qui le fascinait trop pour qu’il puisse percevoir
    les indices précurseurs du désastre. Au risque de découvrir les racines enfouies
    de ses propres illusions.
     

    Mon avis

    Je n'ai pas lu "La vérité sur l'affaire Harry Quebert" c'est donc sans aucun a priori ni aucune attente que je me suis lancée dans cette écoute. 

    J'ai aimé suivre l'histoire de cette famille, presque double famille entre les Goldman de Montclair et les Goldman de Baltimore. L'histoire est riche de rebondissements, de flashbacks, de secrets, de mystères, de révélations... et ce drame qui plane tout au long du récit. 

    A plusieurs reprises le narrateur nous donne son interprétation des faits pour plus tard nous en révéler la vérité, une fois les conséquences ayant eu lieu parfois dramatiques. 

    Les personnages sont riches, ambigus, secrets et fidèles. 

    C'est un beau travail d'écriture, fluide où l'on ne se sent jamais perdu malgré les changements de lieu, de date et les nombreux personnages.

    Thibaut de Montalembert est juste parfait dans cette lecture, qu'il rend vivante et dynamique. 

    Le livre des Baltimore de Joël Dicker

    Le livre des Baltimore de Joël Dicker

    dans la catégorie LECTURE

    Le livre des Baltimore de Joël Dicker

     

     


    votre commentaire
  • Elle et lui de Marc Levy

    Présentation

    Une histoire d'amour irrésistible et totalement imprévisible. 

    Un site de rencontres les a réunis. Ils ne sont pas devenus amants, mais amis. Et ils comptent bien en rester là... 
    Elle est actrice. Lui écrivain. Elle est anglaise. Lui américain. Elle a beaucoup de succès. Lui pas vraiment. Elle se sent seule. Lui aussi. Elle ne doit pas tomber amoureuse. Lui non plus. Elle s'appelle Mia. Lui Paul. Elle se cache à Montmartre. Lui vit dans le Marais. Elle est même une star. Mais lui ne le sait pas. Il la fait rire. Elle enchaîne les maladresses. 

    Dans ce roman, où l'on retrouve les personnages de Et si c'était vrai, Marc Levy nous entraîne dans une histoire d'amour irrésistible et totalement imprévisible. Elle et lui marque le grand retour de Marc Levy à la comédie.

    Mon avis

    Je me demande pourquoi je m'obtinise à lire cet auteur... j'ai envie de lui laisser sa chance régulièrement et je ne vais que de déception en déception.

    Peut être parce qu'écouter cette aventure après "la délicatesse du homard" n'était pas une bonne idée : en effet les histoires se ressemblent ! J'ai vraiment trouvé ce roman lourd, sans délicatesse, sans humour. J'avoue que je me suis laissée bercer par la voix du lecteur (très bien par ailleurs) sans attention et sans aucune envie de revenir en arrière quand mon esprit vagabondait pour savoir ce qu'il s'était passé. 

    Les personnages sont sans finesse, peut intéressants, leurs réflexions intérieures plombent le texte plus qu'ils n'agrémentent l'histoire. 

    Une écoute qui me paraissait divertissante pour les vacances mais qui m'a plutot agacée qu'autre chose ! 

    Elle et lui de Marc Levy

     

     


    2 commentaires
  • Laurent Sureau au HangPan 

    Un peu par hasard, samedi soir, je me suis retrouvée invitée à un concert privé de Hangpan !

    L'un des derniers instruments inventés, découvert lors d'une émission de Jean François Gimmel j'aime sa consonance. J'ai quelques cd mais je n'avais jamais eu l'occasion ni d'en voir en vrai ni d'en écouter. 

    Nous étions une petite trentaine dans le salon de notre hôte, au plus près du musicien pour cette belle expérience. 

    Après une introduction au piano l'instrument qui a amené Laurent Sureau dans l'univers musical, c'est en alternance sur 6 hangpans qu'il nous a fait vibrer passant d'un répertoire classique à des compositions personnelles, nous avons découvert son univers tout en simplicité et émotions. 

    Un moment hors du temps


    2 commentaires
  • La délicatesse du homard de

    Résumé

    Derrière la carapace, il y a une délicatesse subtile et insoupçonnée...

    François, directeur d'un centre équestre en Bretagne, découvre, lors d'une promenade à cheval sur la plage, une jeune femme inconsciente au pied d'un rocher. Plutôt que d'appeler les secours, il décide sans trop savoir pourquoi de la ramener chez lui pour la soigner. À son réveil, l'inconnue paraît en bonne santé, mais peu encline à parler. Elle déclare s'appeler Elsa mais refuse de répondre à tout autre question. Commence alors entre le célibataire endurci et cette âme à vif une étrange cohabitation, où chacun se dévoile peu à peu à l'autre sans pour autant totalement révéler les secrets qui le rongent. Et même si le duo en s'apprivoisant s'apaise, leur carapace peine à se fendre...

    Qui est Elsa et quelle vie est-elle en train de fuir ?

    Mon avis : 

    Un beau roman avec toute la délicatesse du titre malgré les blessures des 2 personnages principaux qui se dévoilent au fil des jours passés ensemble lentement, en prenant leur temps sans rien brusquer et parfois même peu s'autoriser.

    Elsa est persuadée qu'elle n'a pas droit au bonheur alors elle fuit, et François qui ne demande qu'à aider fat preuve d'une grande patience et beaucoup d'acceptation.

    Elsa engluée dans son passé est parfois un peu agaçante à voir la vie en noire mais lorsqu'elle se révèle on la comprend mieux.  

    C'est pour finir une belle histoire où les sentiments grandissent peu à peu, tout en finesse, en délicatesse comme le temps qui passe tic tac après tic tac. 

    En donnant la parole alternativement à Elsa et à François, on est au courant de chacune de leur pensée, de leur interprétation et de leur ressenti, ce qui permet de se mettre à la place de chacun de ces 2 personnages, tout en avançant dans leur histoire. 

    La lecture juste de Ludmila Ruoso  permet de toujours savoir parfaitement qui parle, par un subtil changement de voix. 

    La délicatesse du homard de Laure Manel

    dans la catégorie ANIMAL

    La délicatesse du homard de Laure Manel

    La délicatesse du homard de Laure Manel


    votre commentaire
  • Si vous avez vu mon article photo de samedi vous avez vu que Grand Corps Malade était en concert dans ma ville ce vendredi soir. 

    Le spectacle a rapidement affiché complet du coup j'étais assez haut placé dans la salle mais j'ai quand même passé un super bon moment. 

    La première partie était assurée par Nathan, il a su mettre l'ambiance dès les premières secondes, des textes drôles, vrais et réalistes, une bonne pêche, contact facile à le public... à suivre et à encourager panda sa campagne KissKissBankBank dès les 15 mars (Nathan à 3)

    Accompagné d'un synthé, d'une guitare/ basse et de son percussionniste c'est ensuite Grand Corps Malade qui est apparu dans un jeu de lumières impressionnant par son harmonie avec les mots, harmonie qui ne s'est jamais démentie tout au long du spectacle ... que d'émotions par ses mots, l'ambiance générale, la générosité et l'humour de cet artiste. 

    Les larmes aux yeux, les rires, les poils dressés je suis passée par toutes les sensations tout au long des quasi 2 heures de concert. 

    Une séance de dédicaces a cloturée la soirée, de contact facile, il nous remercie d'être là quand on le remercie de ce cadeau qu'il vient de nous faire. 

    J'en rêvais depuis quelques temps mais n'étais jamais dispo quand il passait près de chez moi, sans hésiter je retournerai le voir. 

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique