• Le tailleur de pierre de Camilla Lackberg

    4ème de couverture

    «La dernière nasse était particulièrement lourde et il cala son pied sur le plat-bord pour la dégager. Il jeta un coup d’œil par-dessus bord mais ce qu’il vit n’était pas le casier. C’était une main blanche qui fendit la surface de l’eau et sembla montrer le ciel l’espace d’un instant. »

    Très vite, on constate que la petite Sara a été tuée avant d’être jetée à l’eau. Vengeance ? Violence obtuse d’un adolescent autiste ? Pédophilie ? Ou dramatique résurgence d’un passé enfoui ?

     

    La voix de Christine Pâris excelle à tisser les fils d’une intrigue qui multiplie ramifications et rebondissements.

     

    Mon avis : 

     

    Alors que Patrick vient tout juste d'être père le voilà qui doit mener l'enquête suite la découverte du corps de Sara dans un casier à homard. 

    Comme souvent avec Camille Lackberg c'est plusieurs histoires qui s'embriquent les unes dans les autres, la vie du tailleur de pierre et de sa femme dans les années 20, l'enquête autour du meurtre de Sara et les histoires de famille, et de voisinage et en toile de fond on suit l'évolution de membres de l'équipe de Patrick ainsi que celle de sa famille. Celà fait beaucoup de choses à suivre ce qui demande de la concentration lors de l'écoute. 

    J'avais récemment écouter "le dompteur de lions" et étrangement j'ai trouvé que ces 2 histoires se ressemblaient !! 

    C'est toujours un bon moment de lecture mais plus pour suivre la vie des protagonistes que pour l'enquête elle même qui m'a un peu lassée.

     

    Le tailleur de pierre de Camilla Lackberg

    Le tailleur de pierre de Camilla Lackberg

     

    Le tailleur de pierre de Camilla Lackberg n°3 décembre 2019

    dans la catégorie PRENOM (2)

    Le tailleur de pierre de Camilla Lackberg

     

    Traduit du suédois

    Le tailleur de pierre de Camilla Lackberg

    Le tailleur de pierre de Camilla Lackberg

     

     


    2 commentaires
  • Les contes du réveil matin de Michel Bussi

    Présentation : 

    "Corentin était un petit garçon curieux... Tous les petits garçons sont curieux, me direz-vous. Vous avez raison. Je devrais plutôt dire : Corentin était un curieux petit garçon. Curieux dans le sens où il n'était pas seulement étonné, mais aussi étonnant. Différent, si vous préférez. Il possédait un secret ! Un secret tellement incroyable que lorsque je vous le révélerai, vous ne me croirez pas, et pourtant... Corentin connaissait le langage des objets !"

    C'est un sacré atout pour regarder, comprendre et rêver le monde autrement. Au fil des onze histoires qui composent ce recueil, on suit ainsi les formidables aventures de Corentin et de sa bande de copains et de tous les merveilleux objets qui l'entourent. Avec la fantaisie, l'humour et le second degré qu'on lui connaît, Michel Bussi replonge dans le monde onirique et imagé de l'enfance.

    Mon avis : 

    Cette lecture contée, appuyée et fortement articulée faite par François Taveres dessert un peu le texte pour une écoute "adulte". 

    Ceci dit nous allons suivre les aventures de Corentin, garçon curieux qui comprend le langage des objets et des plantes,  à travers 12 contes tous plus imagés les uns que les autres : tendresse, rebondissements, douceur, magie. Un bel assortiment  qui fait rire, rêver, interroge, ouvre l'esprit, interpelle. 

    L'écriture est riche, poétique et précise, mis à part le bémol sur l'intention trop forcé du lecteur j'ai passé un agréable moment d'écoute et une belle découverte d'une autre facette de Michel Bussi. 

    Les contes du réveil matin de Michel Bussi

    Les contes du réveil matin de Michel Bussi

     

    Les contes du réveil matin de Michel Bussi

    Dans la catégorie LECTURE

    Les contes du réveil matin de Michel Bussi

     

     


    6 commentaires
  • Crains le pire de Linwood Barclay

    4ème de couverture : 

    Votre fille de 17 ans part de bon matin pour son petit boulot d’été.
    Elle vous promet d’être de retour pour le dîner.
    Mais elle ne rentrera pas.
    Ni ce soir là, ni les suivants.
    Votre pire cauchemar a commencé…

    Pour Tim Blake, le père de Sydney, une seule mission : la retrouver à tout prix. Un coup de fil mystérieux, des individus menaçants, des meurtres… et la vie sans histoire de Tim bascule dans un engrenage incompréhensible et totalement terrifiant. Pourtant,
    galvanisé par son amour paternel, il ira jusqu’au bout, au risque de tout perdre. Familier des polars télévisés et des séries à suspense, Philippe Sollier sait donner à Crains le pire le rythme qu'impose ce roman angoissant.

     

    Mon avis : 

    Ce roman démarre assez rapidement avec la disparition de Sydney, jeune fille plutôt sérieuse et fiable qui dit "à ce soir" à son père avant de partir au travail dans un petit hôtel. Elle en donnera pas signe de vie ni ce soir là ni les autres soirs à venir... 

    L'angoisse monte chez le papa, qui prévient la mère (ils sont séparés) font une déclaration à la police, mais ne voyant pas grand chose bougé, Tim décide de prendre les choses en main et menait lui même les recherches. 

    Et le voilà pris dans une espèce d'engrenage où il va aller de surprises en surprises, où il ne va plus rien maitriser complètement dépassé par ce qu'il lui arrive.

    Ce roman est dynamique, haletant, jusqu'à un certain point où l'on se dit que là trop c'est trop.

    C'est un roman policier assez classique que j'ai trouvé plus drôle qu'angoissant... 

    Le lecteur Philippe Sollier porte bien ce roman, on sait toujours qui parle, il donne le ton et nous emmène bien dans cette histoire. 

    Crains le pire de Linwood Barclay`

    Crains le pire de Linwood Barclay

    Crains le pire de Linwood Barclay

     

    Crains le pire de Linwood Barclaygroupe FB


    4 commentaires
  • La boite de Pandore de Bernard Werber

    Présentation : 

    René Toledano assiste intrigué à un spectacle intitulé "Hypnoses et mémoires oubliées. Saurez-vous vous rappeler qui vous êtes vraiment ?" Alors qu'il est choisi dans le public pour participer à une séance d'hypnose, René se retrouve plongé dans une vie antérieure. Il découvre alors que ce qu'il a vécu dans ses vies précédentes peut influer sur sa vie présente. Professeur d'histoire, un nouveau défi passionnant se pose alors à lui : peut-il changer le cours de l'histoire, le réécrire et modifier ainsi la mémoire collective ?

    De Paris à l'Égypte, en passant par l'Atlantide, un roman drôle et audacieux sur les mécanismes de la mémoire - individuelle ou collective - et le sens de l'histoire, où l'auteur distille, à la façon de L'Encyclopédie du savoir, des informations érudites et savoureuses. Pour sauver votre vie, seriez-vous prêt à pousser toutes les portes du passé ?

    Mon avis : 

    Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas "lu" de Bernard Werber un peu lassée de ses romans qui se ressemblent un peu tous, c'est conseillé par ma fille que je me suis laisser tentée par celui là. 

    J'ai d'abord était surprise par le style, peut être du à l'écoute je l'ai trouvé régulièrement  bien simpliste. 

    René, professeur d'histoire à la vie bien rangée, se voit emporté dans une passionnante aventure suite à une séance d'hypnose où il va à la rencontre de ses vies antérieures. 

    Comme souvent avec Werber, quelques chapitres rapportent des faits historiques pour replacer l'histoire dans un contexte réaliste. 

    Ces aventures sont passionnantes, balaient les siècles et nous mènent dans des péripéties aussi divertissantes qu'haletantes, nous interroge sur l'histoire avec un grand H telle qu'elle nous est enseignée, sur les réincarnations, sur les effets des vies antérieures sur notre vie actuelle. 

    J'ai pris un réel plaisir à relire cet auteur, enfin plutôt à écouter Aurélien Ringelheim qui sait donner vie à ce texte.

    La boite de Pandore de Bernard Werber

    dans la catégorie OBJET

    La boite de Pandore de Bernard Werber

    La boite de Pandore de Bernard Werber

     

     


    votre commentaire
  • Au coeur des forêts de Christian Signol

    Présentation :

    "Regarde bien les arbres. Ils savent, comme nous, qu'ils doivent mourir un jour, mais ils ne pensent qu'à une chose : grandir, monter le plus haut possible." 

    Depuis son enfance, Bastien a toujours vécu dans la forêt. Pour lui, les arbres vivent, parlent, rêvent. Ils veulent renouer avec le ciel. Il en connaît tous les mystères, tous les sortilèges qu'il révélera à sa petite-fille gravement malade, venue se réfugier auprès de lui. Pour Bastien, elle est comme une forêt fracassée par l'orage. Mais il ne doute pas de sa guérison s'il se bat à ses côtés et partage ses secrets. 

    Dans ces pages qu'irriguent la magie et la force des arbres, c'est tout le sens de la vie humaine que pose Christian Signol. Traversées du souffle de la Grande Histoire, des forêts blessées par les tempêtes et des légendes immémoriales, elles révèlent un monde de beauté, inconnu et superbe, au pouvoir salvateur. 
    Acteur exigeant salué par plusieurs prix, Patrick Descamps a interprété nombre d'auteurs prestigieux, de Brecht à Duras. Il donne au beau livre de Christian Signol une rare profondeur d'émotion.

    Mon avis : 

    Cela faisant bien longtemps que je n'avais pas "lu" de Signol et c'est toujours avec une grand plaisir que je me plonge dans ces récits où la nature tient une place importante. Cette fois c'est au coeur des forets qu'il nous emmène à la découverte de la vie d'une exploitation forestière mise à mal par la grave tempête de 99.

    En parallèle, Bastien accueille sa petite fille qui vient recharger es batteries pour affronter une grave maladie. C'est l'occasion pour eux de faire plus amples connaissances, de partager et revenir sur la vie de cette exploration et de la famille. 

    La nature et les liens grand-père / petite fille, ce roman avait vraiment tout pour me plaire et ce fut le cas. J'ai vécu plus de 6h avec ce "couple" touchant plein de tendresse, entre silence et partage, ballade en foret et soutien mutuel. 

    J'ai aimé l'écouter parler de ses arbres, et comprendre comment fonctionner une exploitation forestière, j'ai aimé leur confidence distillée au fil des pages, j'ai senti ce drame qui pèse tout au long du roman et qui est dévoilé peu à peu tout en pudeur. 

    Au coeur des forêts de Christian Signol

    Au coeur des forêts de Christian Signol

    Dans la catégorie VEGETAL

    Au coeur des forêts de Christian Signol

    Au coeur des forêts de Christian Signol

     

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique