• L'erreur de Susi Fox

    4ème de couverture

    Le pire est arrivé. Mais personne ne vous croit. 

    Sasha a toujours voulu un bébé. 
    Sa grossesse se déroule à merveille, jusqu'au jour où elle se retrouve à l'hôpital pour subir une césarienne d'urgence. À son réveil, elle demande à voir son enfant. Alors qu'elle s'attend à vivre un moment magique, Sasha plonge dans un cauchemar bien réel. Le nourrisson qu'on lui amène n'est pas le sien. 
    La jeune mère n'a aucun doute, même si personne ne la croit. Ni les infirmières qui évitent ses questions, ni son mari qui essaie de la convaincre d'accepter cet enfant. 
    Seule sa meilleure amie, pourtant loin, semble lui faire confiance. 
    Pour tous, Sasha souffre d'un stress lié aux circonstances de la naissance. Mais ce serait oublier combien l'instinct d'une mère est profondément ancré en elle, en dépit des apparences. 
    Si le bébé devant elle n'est pas le sien, où est passé son enfant ? Et qui a pu faire cette erreur ?

     

    Mon avis :

    Sascha vient de mettre au monde son enfant dans des conditions bien différentes de ce qu'elle avait espérer après tant d'années d'attente. Alors que l'échographie lui avait révélé attendre une fille c'est un garçon qu'on lui présente, prématuré, elle le ne reconnait pas et est persuadée que cet enfant n'est pas le sien... C'était un bon début, mais la recherche de son bébé, la façon dont elle est traitée par l'hôpital, les réactions des infirmières ou des autres mères, de son mari, de son père ou de sa meilleure amie sont loin d'être convaincantes. On se croirait dans une cour d'école maternelle. 

    360 pages où l'on tourne en rond sans passion en espérant savoir un jour si l'échange des bébé a vraiment eu lieu ou pas et surtout pourquoi ! Les personnages sont fades, sans relief. Les chapitres intercalés où la parole est donnée à Mark, le mari, qui raconte sa vie de couple, sauvent le roman. 

    L'erreur de Susi Fox

    L'erreur de Susi Fox

    L'erreur de Susi Fox

     

     


    4 commentaires
  • Les réponses de Elisabeth Little

    4ème de couverture

    Elle a tout : l'argent, la célébrité, le glamour... et une condamnation pour meurtre ! 

    Après un procès qui a passionné l'Amérique, la jeune Janie Jenkins est reconnue coupable de l'assassinat de sa mère, la très fortunée et très mystérieuse Marion Elsinger. Dix ans plus tard, suite à une enquête sur la manipulation de preuves par le laboratoire de police scientifique de L.A, Jenkis sort de prison, sa libération scandalise le pays, convaincu de la culpabilité de la riche héritière. Janie est-elle coupable ou innocente ? Elle-même n'en a pas la moindre idée. Trop ivre la nuit du meurtre, elle n'a plus aucun souvenir de ses faits et gestes. Ne lui reste en mémoire que les deux derniers mots prononcés par sa mère, deux mots mystérieux qui vont la conduire à aller chercher les réponses à toutes les questions qu'elle se pose dans une petite ville du Middle West.

     

    Mon avis

    Un roman qui met un moment à se mettre en place, on se demande bien de quel coté il va basculer : polar ou young adult ... Même si il y a un légère enquête on se croit pas vraiment à l'envie de Janie à trouver les réponses. 

    Cette jet-setteuse qui se veut rebelle n'est pas crédible, le style de l'auteur est plutot celui d'un ado qui se croit écrivain, c'est à peine divertissant. On espère qu'il va  se passer quelques choses mais même les scènes d'action ne sont pas réalistes et manquent de rythme. 

    Vraiment dommage le sujet était prometteur. 

    Les réponses de Elisabeth Little

    Les réponses de Elisabeth Little N°12 de décembre

    Les réponses de Elisabeth Little

    Les réponses de Elisabeth Little

     


    votre commentaire
  • Maman a tord de Michel Bussi

    4ème de couverture

    Rien n'est plus éphémère que la mémoire d'un enfant... 
    Quand Malone, du haut de ses trois ans et demi, affirme que sa maman n'est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire, le croit. 
    Il est le seul. Il doit agir vite. Découvrir la vérité cachée. Trouver de l'aide. Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple. Car, déjà, les souvenirs de Malone s'effacent. Ils ne tiennent plus qu'à un fil. Le compte à rebours a commencé. 
    Qui est vraiment Malone ? 

    Mon avis

    C'est toujours un plaisir de retrouver Michel Bussi, il a su une fois de plus m'entrainer dans cette histoire sur la mémoire d'un enfant, la manipulation, les évaluations psychologiques et la frilosité des systèmes scolaires, a quoi s'ajoute une amitié, une femme en quête d'un homme pour lui faire un enfant, une vieille enquête non résolue ... tout pour faire un bon roman. 

    Alors oui il y a quelques invraisemblances, mais c'est bien écrit rythmé, des sentiments, des confidences quelques coups d'éclats qui tombent à pic pour nous surprendre. 

    Alors que j'arrivais aux environs de  la 350ème il me semblait que l'enquête arrivait à sa fin et bien non Michel Bussi a su me tenir en haleine pendant les quelques 200 pages restantes.... je me fais toujours avoir pour mon plus grand plaisir. 

    Maman a tord de Michel Bussi

    Dans la catégorie METIER

    Maman a tord de Michel Bussi

     

    Maman a tord de Michel Bussi


    4 commentaires
  • En douce de Martin Ledun

    4ème de couverture : 

    Sud de la France. Un homme est enfermé dans un hangar isolé. Après l'avoir séduit, sa geôlière, Emilie, lui tire une balle à bout portant. Il peut hurler, elle vit dans son chenil, au milieu de nulle part. Elle lui apprend que cinq ans plus tôt, alors jeune infirmière, elle a été victime d'un chauffard. L'accident lui a coûté une jambe. Le destin s'acharne. La colère d'Emilie devient aussi puissante que sa soif de vengeance. En douce est un roman dévastateur, où l'injustice se heurte à la force de vie d'une héroïne lumineuse.

    Mon avis

    Un roman étonnant du fait que les rôles sont inversés par rapport aux romans habituels là c'est un homme qui est victime d'une femme. Une vie désœuvrée, chamboulée lors d'un accident, tout fout le camp au point qu'Emilie décide de se venger... elle met au point un plan où tout s'enchaine a peu près bien mais elle commence à se poser des questions et à être dépasser par les événements. 

    C'est bien mené, bien écrit, tout s'enchaine bien, on se laisse prendre au piège comme Simon. Le roman est porté par Emilie le reste est presque anecdotique. 

    C'est aussi une critique de la société, le regard porté sur les personnes handicapées, le monde du travail...

    Court et intense. 

    En douce de Martin Ledun

    Dans la catégorie MOT POSITIF

    En douce de Martin Ledun

     

    En douce de Martin Ledun

    En douce de Martin Ledun


    votre commentaire
  • Notre Quelque part de Nii Ayikwei Parkes

    4ème de couverture : 

    C'est Yao Poku, vieux chasseur à l'ironie décapante et grand amateur de vin de palme, qui nous parle. Un jour récent, une jeune femme de passage au village aperçoit un magnifique oiseau à tête bleue et le poursuit jusque dans la case d'un certain Kofi Atta. Ce qu'elle y découvre entraîne l'arrivée tonitruante de la police criminelle d'Accra, et bientôt celle de Kayo, jeune médecin légiste tout juste rentré d'Angleterre. Renouant avec ses racines, ce quelque part longtemps refoulé, Kayo se met peu à peu à l'écoute de Yao Poku et de ses légendes étrangement éclairantes...

    Mon avis

    La campagne Etranges Lectures 2018-2019 est ouverte dans la bibliothèque que je fréquente, l'occasion de découvrir des lectures aussi étranges qu'étrangères. 

    Ce premier roman est déshabillant par son style entre enquête policière et conte traditionnel, un style quasi parlé, imagé qui fait référence à l'histoire du village, aux légendes où quelques mots en dialectes locaux s'immiscent dans le texte pour donner encore plus d'authenticité. 

    On se perd en peu dans le nom des personnages, c'est lent et un peu brouillon mais comme Kayo venu de la ville on s'adapte et prenons le rythme et les croyances de ce caillage pour arriver à comprendre ce qu'il s'est passé dans cette cabane. Même si l'enquête est assez classique les moyens employés sont étonnants c'est ce qui fait toute l'originalité de cette lecture. 

     

    Notre Quelque part de Nii Ayikwei Parkes

     

    Notre Quelque part de Nii Ayikwei Parkes

    dans la catégorie LIEU

    Notre Quelque part de Nii Ayikwei Parkes

    Notre Quelque part de Nii Ayikwei Parkes


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique