• Les cicatrices de Claire Favan

    4ème de couverture

    Centralia, État de Washington. La vie d’Owen Maker est une pénitence. Pour s’acheter la paix, il a renoncé à toute tentative de rébellion.

    En attendant le moment où il pourra se réinventer, cet homme pour ainsi dire ordinaire partage avec son ancienne compagne une maison divisée en deux. Il est l’ex patient, le gendre idéal, le vendeur préféré de son beau-père qui lui a créé un poste sur mesure. Un type docile. Enfin, presque. Car si Owen a renoncé à toute vie sociale, il résiste sur un point : ni le chantage au suicide de Sally ni les scènes qu’elle lui inflige quotidiennement et qui le désignent comme bourreau aux yeux des autres, ne le feront revenir sur sa décision de se séparer d’elle.
    Mais alors qu’une éclaircie venait d’illuminer son existence, Owen est vite ramené à sa juste place. Son ADN a été prélevé sur la scène de crime d’un tueur qui sévit en toute impunité  dans la région, et ce depuis des années. La police et le FBI sont sur son dos. L’enfer qu’était son quotidien n’est rien à côté de la tempête qu’il s’apprête à affronter.

    Mon avis : 

    Celà faisait un moment que je n'avais pas lu un polar fort comme celui là. 

    Owen, amnésique depuis un accident, a reconstruit sa vie, enfin une vie entre son boulot, son ex femme qui lui fait du chantage au suicide, son beau père qui le maintient sous sa coupe professionnelle. Il voit l'avenir s'éclaircir un peu lorsqu'il rencontre Jenna et qu'une nouvelle relation semble peu à peu s'établir. 

    En parallèle, des cadavres sont découverts, témoins du retour d'un tueur en série qui sévit depuis de nombreuses années. Nous suivons donc en parallèle ces deux histoires et Owen se trouve rapidement pris dans un tourbillon qui vont l'amener à faire la lumière sur son passé. 

    C'est un roman glauque dont l'ambiance m'a rappelé le premier roman de Sandrine Collette, des noeuds d'acier. Les scènes de sévices et de meurtres sont décrites en détails, la vie de calvaire d'Owen pas beaucoup plus réjouissante, les enquêteurs entêtés semblent être mené par le bout du nez. Au milieu de tout ça, non a bien du mal à comprendre et à prendre partie. C'est magnifiquement bien mené même si parfois un peu confus. 

    J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman d'une auteure que je découvre mais que je relirai sans aucun doute. 

    Les cicatrices de Claire Favan

    Les cicatrices de Claire Favan

    Les cicatrices de Claire Favan

    dans la catégorie PLURIEL (2)

    Les cicatrices de Claire Favan

     

    Les cicatrices de Claire Favan


    4 commentaires
  • Le suspect de Fiona Barton

    4ème de couverture

    Quand deux jeunes filles de dix-huit ans disparaissent lors de leur année sabbatique en Thaïlande, leurs familles se retrouvent aussitôt sous les projecteurs des médias internationaux : désespérées, paniquées et exposées jusque dans leur intimité. 

    La journaliste Kate Waters, toujours avide d'un bon papier, se charge immédiatement de l'affaire, une occasion bienvenue pour elle de se rapprocher de son fils, parti vivre à Phuket deux ans auparavant. 
    Mais ce qui s'apparente au départ à une simple fugue d'ados qui aurait mal tourné, s'avère rapidement être quelque chose de plus sérieux. Les découvertes alarmantes se succèdent, le nombre de suspects se multiplie et la piste criminelle ne peut plus être écartée. 
    Face à la complexité de l'affaire et au manque de coopération des autorités sur place, Kate ne voit qu'une seule issue : se rendre sur les lieux afin de prendre l'enquête en mains. Mais cette fois elle est loin d'imaginer à quel point elle va être impliquée personnellement ... 

    Mon avis : 

    J'avais aimé les précédents opus de Fiona Barton "la veuve" et "la coupure"  c'est donc avec grand plaisir que j'ai attaqué cette lecture. 

    Deux jeunes filles décident de partir en vacances en Thaïlande, avant les résultats du bac. Malheureusement le voyage ne va pas se passer du tout comme elles avaient prévu. Elles vont se retrouver face à la réelle nature de chacune d'entre elles et se rendrent compte de leur propre incompatibilité. 

    C'est à partir du moment où l'alerte est donnée par les parents quant à leur disparition que l'histoire se construit. Kate toujours prête pour un nouveau scoop va se jeter corps et âme dans cette enquête et profiter du voyage professionnel pour essayer de retrouver son fils avec qui le lien s'est rompu 2 ans déjà. 

    Comme d'habitude Kate va mener l'enquête en collaboration avec la police et aussi près que possible des parents, mais va aussi devoir prendre du recul quand son propre fils va être impliquer dans l'histoire. 

    On va pouvoir faire la différence de prise en charge et de manière de mener une enquête en Thaïlande et en Angleterre mais vitre comprendre que les médias sont toujours là à l'affût pour faire le scoop.

    Les personnages sont tous bien travaillés entre inquiétudes, petits secrets, aigreur, incompréhension, et soucis du quotidien. J'ai bien aimé que Kate soit à la fois juge et partie, celà lui fait porter un regard juste sur son métier. 

    En donnant la parole, à la mère, la journaliste, l'inspecteur et Alex, l'une des jeunes filles, ... l'auteur nous montre les différentes  facettes de cette même histoire, entre imagination et réalité.

    Le suspect de Fiona Barton

     Le suspect de Fiona Barton

    traduit de l''anglais (Angleterre) 

    Le suspect de Fiona Barton

    dans la catégorie JUSTICE (1)

    Le suspect de Fiona Barton

    Le suspect de Fiona Barton

     


    4 commentaires
  • Le curieux Noël de Mrs E

    4ème de couverture

    Dans l'Angleterre victorienne, l'épais manteau de neige qui recouvre les petits villages à Noël ne parvient pas toujours à étouffer les échos de scandales et de meurtres passés... 

    La grand-mère de Charlotte Pitt, Mariah Ellison, se retrouve à enquêter sur un crime du passé : l'esprit d'investigation est un don de famille ! 

    Quand Mariah Ellison reçoit un sinistre cadeau de Noël, un boulet de canon, sur le pas de sa porte, elle se rappelle un meurtre, il y a vingt ans, qui a brisé l'une de ses plus fortes amitiés. Comprenant que cette vieille affaire semble refaire surface, elle se rend dans le Surrey, dans l'espoir de se réconcilier avec son amie, et de résoudre enfin le meurtre qui les a séparées. 
    Mais les collines pittoresques du Surrey cachent bien des secrets, et des révélations choquantes pourraient rendre le Noël de Mrs Ellison tout à fait surprenant. 

     

    Mon avis : 

    C'est plus par curiosité que par réelle envie que j'ai accepté ce service presse, je ne pouvais décemment pas continuer à ignorer les écrits de Anne Perry ! 

    Me voilà donc à suivre les aventures de Mariah à la veille de Noël, appelée par Peter, le petit fils d'une vieille amie, pour résoudre une affaire de viol et meurtre, de plus 20 ans, dans l'Angleterre victorienne.  

    Le décor étant placé, c'est dans un autre temps que je suis plongée, celui où on se déplace à pied ou à cheval, on l'on interroge les gens autour d'une tasse de thé, où les commérages font bon train (ok ça c'est encore d'actualité !) et où l'honneur veut encore dire quelque chose. 

    L'enquête basée essentiellement sur la mémoire, le retour sur les traces de l'avocat mort après avoir décidé de ne plus défendre le principal accusé. 

    C'est un peu long, désuet, alambiqué et il faut bien le dire un peu surfait - la mémoire après 20 ans peut elle vraiment être aussi précise ?

    Les personnages se disent ou timide, ou réservé ou au contraire tenace et sans froid aux yeux mais ils m'ont tous paru assez plat. J'ai trouvé des longues et me suis souvent ennuyée, trouvant que les personnages n'allaient pas assez droit au but. 

    Mauvaise pioche semble t il avec ce titre ! 

    Le curieux Noël de Mrs Ellison

    Le curieux Noël de Mrs Ellison

    Traduit de l'anglais (l'Angleterre)

    Le curieux Noël de Mrs Ellison

     

    Le curieux Noël de Mrs Ellison de Anne Perry 160 / 1000 pages en janvier

    Dans la catégorie PRENOM (3)

    Le curieux Noël de Mrs Ellison

    Le curieux Noël de Mrs Ellison


    votre commentaire
  • 6 ans à t'attendre de Delphine Giraud

    4ème de couverture :

    Rachel et Vincent s'aiment depuis leur adolescence d'un amour passionnel et indéfectible. L'avenir leur semble tout tracé jusqu'au jour où, l'avant-veille de leur mariage, Vincent disparaît. On retrouve sa moto accidentée sur le bord de la route, mais pas de corps. 

    Six ans plus tard, Rachel s'est reconstruite. Elle sort d'un rendez-vous de travail quand, au détour d'une rue, elle l'aperçoit. Vincent. 
    Persuadée que l'homme de sa vie est bien vivant, Rachel se lance à sa recherche. Avec une unique question obsédante : se pourrait-il que toutes ces années de deuil l'aient été pour rien ?

    Mon avis : 

    C'est lors d'une mission  à Paris, pour écrire la biographie d'un grand couturier, que Rachel semble reconnaitre Vincent, son ancien amour, mystérieusement disparu il y a 6 ans et déclaré mort depuis. A partir de ce moment, aidé de sa soeur et de son cousin, cette quête va devenir une obsession pour la jeune femme qui veut remonter le cours de l'histoire, comprendre et savoir ce qui s'est réellement passé.

    Le début est prometteur on entre bien dans l'histoire, cette idée de reprise de contact avec Vincent qui se dit amnésique est pleine de promesses, titille la curiosité. Vincent dans son personnage mystérieux, secret et sur ses gardes, Rachel prête à tout pour reconquérir son amour, Gautier le cousin et Carole la soeur d'abord sceptiques ont aussi envie de savoir de comprendre. On s'attache à ces personnages et même si on se doute que ce ne sera pas un grand roman, la lecture est agréable distrayante.

    Mais parce que le mais arrive, quand on commence à entrer dans le pourquoi du comment on en est arrivé là, que les révélations se font sur les faits de cette disparition l'histoire devient complément rocambolesque, alambiquée, tirée par les cheveux... en un mot pas crédible et du coup plus du tout haletante. Les personnages en perdent tout leur attrait. On les suit comme un vulgaire fait divers. C'est bien dommage. 

    6 ans à t'attendre de Delphine Giraud

    6 ans à t'attendre de Delphine Giraud

     

    6 ans à t'attendre de Delphine Giraud 270/1000pages

    6 ans à t'attendre de Delphine Giraud

    6 ans à t'attendre de Delphine Giraud


    4 commentaires
  • Teknival sanglant de Jean Marc Bloch et Maurice Champeix

    4ème de couverture :

    Une enquête racontée par... 

    Le 26 juin 2005, le corps sans vie de Mathilde Croguennec, 18 ans, est retrouvé dans un bois au milieu du teknival de Carnoët, dans les Côtes-d'Armor. La jeune fille a été poignardée à vingt-huit reprises. Les enquêteurs savent qu'ils n'ont pas une minute à perdre car le meurtrier se cache certainement parmi les 43 000 " teufeurs " qui assistent à la rave géante. 

    Le commissaire Jean-Marc Bloch raconte cette affaire hors du commun où la réalité dépasse la fiction.

     

    Mon avis

    C'est encore un fait divers assez sordide que nous raconte Jean Marc Bloch dans ce nouvel opus. 

    Lors d'un festival en Bretagne, Mathilde disparait et est retrouvée presque par hasard criblée de coup de couteau au fond d'un bois. S'en suit une enquête d'envergure où pas moins de 43 000 festivaliers vont être répertoriés pour retrouver la trace du meurtrier, plus de 500 scellés vont être analysés et interprétés ... pour ne rien trouvé ou presque ! 

    Mais les équipes ne lâchent rien, sont créatives et s'investissent dans chaque nouvelle piste pour que la chance leur sourit enfin et que le meurtrier soit arrêté et condamné. 

    Une histoire qui nous raconte la vie de ces équipes qui oeuvrent jusqu'au bout du bout, ne lâchent rien pour arriver à apporter des réponses à ceux qui restent. 

    Cette série est passionnante parcequ'elle ne s'intéresse vraiment qu'à l'enquête pas de bla bla pas de romance, malheureusement que les faits assez froids et parfois aussi horrible que ce que certains auteures sont capable d'inventer. 

    Teknival sanglant de Jean Marc Bloch et Maurice Champseix

    dans la catégorie ADJECTIF

    Teknival sanglant de Jean Marc Bloch et Maurice Champseix

    Teknival sanglant de Jean Marc Bloch et Maurice Champseix

    Teknival sanglant de Jean Marc Bloch et Maurice Champseix

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique