• Rue des Macchabées de San Antonio

    4ème de couverture : 

    Rien de tel qu'un peu de distraction quand on se les rase dans la queue de la Poste. Qu'un petit vioque écrive " Au secours " sur un talon de chèque (de 1 million, excusez du peu !), puis s'en aille gentiment clamser dans sa bagnole, voilà qui vous réconcilie avec la vie. L'Ange du Bizarre a de ces trucs pour raviver les matins mornes... Et question bizarre, San-Antonio sera gâté : une poignée de suspects que la franchise étouffe, des concierges étrangement peu concierges, une tête de mouton cramée... Il y a des jours où les macchabées ne savent plus quoi inventer ! 

    SAN-ANTONIO ANNÉES 50

    Mon avis :

    Voilà bien longtemps que je n'avais pas lu San Antonio et j'ai retrouvé le plaisir de son style direct, visuel, percutant. On ne s'ennuie pas une seconde et même si l'histoire est un peu désuète on se laisse porter par le coté ronchon de l'enquêteur mythique.

    Les autres personnages sont aussi bien campés : le vieux manipulé, l'homosexuel caricaturé, les médecins en perte de vitesse, le mangeur de cacahuètes, le cafetier et un échantillonnage de concierges toutes plus surprenantes les uns que les autres, ...

    L'histoire est un peu alambiquée mais c'est tellement agréable alors qu'on lui pardonne, ça avance bien, on ne s'ennuie pas on en se prends pas la tête et on sourit voire rit que demander de plus ?

    Merci  Rue des Macchabées de San Antonio et les éditions Rue des Macchabées de San Antonio 

     

    Rue des Macchabées de San Antonio

    Dans la catégorie MORT

    Rue des Macchabées de San Antonio

     

     

     


    4 commentaires
  • Zanzara de Paul Colize

    4ème de couverture :

    " Où qu'elle aille, la Mort laisse des traces de son passage. "

    Fred, 28 ans, est journaliste. Membre d'une team de jeunes pigistes web, il rêve de gloire et de signer un article papier qui fera date.

    La nuit venue, Fred mène une double, voire une triple vie. Avant tout, il aime une femme mariée. Une liaison passionnelle, mais sans espoir. Ensuite, il aime le risque, les paris et l'adrénaline. Fred se sent vivre quand il flirte avec les limites.

    Ces savants cloisonnements vont voler en éclats le jour où il reçoit un coup de fil à la rédaction. Rendez-vous lui est donné le lendemain pour recueillir des révélations fracassantes.

    Arrivé sur les lieux, Fred va faire une rencontre qui le poussera à enquêter sur un fait divers apparemment anodin. Son obstination va provoquer une réaction en chaîne, jusqu'au final, inattendu et époustouflant.

    Mon avis

    ça commence sur les chapeaux de roue c'est le moins qu'on puisse dire, et même si le rythme ralentit de temps en temps l'affaire est pleine de rebondissements, d'aventures, d'intermèdes amoureux et casse coup. 

    Petit à petit on fait mieux connaissance avec les personnages, on les découvre et on les comprends (ou pas). 

    L'affaire est plaisante menée par un journaliste Fred, ce qui change des polars classiques, qui se bat pour arriver à ses fins face à son responsable. Il suit son intuition malgré le classement de l'affaire par la police et n'hésite pas à traverser différents pays parfois à ses risques et périls. 

    On pourrait croire à la course au scoop, coute que coute ce n'est pas le cas et le fait divers (massacre d'Odessa en mai 2014) abordé n'est pas si anodin ni si gratuit que ça pourrait paraitre mais permet de nous fair prendre conscience que ce que nous montre la presse est parfois bien loin de la vérité.

    C'est rondement mené, prenant, l'écriture est tonique nerveuse sans fioriture mais précise. 

    Un très bon moment 

     

    Zanzara de Paul Colize

     

    Zanzara de Paul Colize


    6 commentaires
  • Cordes sensibles de Max Genève

    4ème de couverture

    La violoniste américaine Nelly Tielmann vient de se faire voler son stradivarius, un instrument historique de 1716, d'une valeur inestimable, baptisé le Sarasate. Parce qu'elle ne fait pas plus confiance à la police qu'à ses proches, la belle virtuose fait appel au détective Simon Rose. Pour Rose, qui vient de perdre sa mère, commence une enquête mouvementée qui va le mener de Bâle à Mulhouse, de Zurich à Paris. Instrument de vengeance, de deuil, d'argent, d'amour, le Sarasate va jouer des cordes les plus sensibles, et semer bien des cadavres et des regrets…

    Mon avis

    Je découvre Simon Rose, détective privé avec cette enquête sur le vol d'un Stradivarius sous les yeux de sa propriétaire. Et dès le début, cette histoire m'a paru si invraisemblable que je n'ai pas réussi à m'y intéresser vraiment. Manipulations, malversations, négociations, tromperies en tout genre, rien n'est crédible même s'il y a du rythme et des rebondissements. 

    L'enquêtuer m'a paru plus profité de la situation que réellement impliqué et les histoires malfrats en parallèle desserve plus l'histoire qu'elles ne la complètent ou l'enrichissent. 

    Il n'y pas de suspens vu que l'on sait dès le départ ce qui c'est passé et quand il y en a c'est tellement téléphoné que ce n'est pas une surprise. Enfin vous l'avez compris je n'ai pas été passionné par ce roman. 

    Mais je vais quand même finir par une touche positive avec l'écriture qui est agréabléable et à travers laquelle on sent que l'auteur a pris un réel plaisir c'est déjà ça.

    Merci à

     Cordes sensibles de Max Genève et  Cordes sensibles de Max Genève

    Dans la catégorie OBJET

    Cordes sensibles de Max Genève

    Cordes sensibles de Max Genève

     


    2 commentaires
  • Elastique nègre de Stéphane Pair

    4ème de couverture

    Vieux-Bourg, Guadeloupe. 
    Sous la lune, le chasseur de crabes a vu progresser un groupe d'hommes dans la mangrove. C'est là, dans les entrailles mêlées de la terre et des eaux, qu'on retrouve le corps d'une femme blanche. 
    Qui était-elle ? 
    Les rêves du lieutenant-colonel Gardé sont pleins d'amantes à la peau lisse et noire comme celle des boas. Il mène l'enquête sur le cadavre du canal des Rotours, mais se heurte au mutisme et à la méfiance. En tête des suspects, le jeune dealer Vegeta, cerveau du réseau local, roi parmi les chiens, consumé par une douleur secrète. 
    Des squats de Pointe-à-Pitre au volcan endormi de Montserrat, de Key West à Sainte-Lucie, une immersion envoûtante dans un monde où la beauté animale n'a d'égale que l'obscure la bestialité qui sommeille au fond des hommes. 

    Mon avis : 

     Un polar qui n'a de polar que de nom avec seulement l'alibi d'un cadavre dont l'identité n'est pas vraiment une priorité. 

    Ce texte est plus un roman de société qui décrit la Guadeloupe avec ses trafiquants, ses complicités, ses méthodes bien particulières qu'un roman policier.

    Un style étrange où tous les personnages (et ils sont nombreux) parlent à la première personne, c'est déstabilisant et celà demande une grande concentration dans la lecture.

    Alors oui on y découvre les mangroves, les ententes tacites, les magouilles, le fonctionnement des cartels de la drogue, mais rien qui maintienne en haleine. Les personnages sont assez lisses pas vraiment attachants. 

    Une belle promesse sur la quatrième loin d'être tenue.

    Elastique nègre de Stéphane Pair

    dans la catégorie COULEUR

    Elastique nègre de Stéphane Pair

     

     

    Elastique nègre de Stéphane Pair


    8 commentaires
  • Le secret des tombes de Ariana Franklin

    4ème de couverture

    Au XIIème siècle, les moines de Glastonbury ont découvert deux étranges squelettes enterrés dans leur cimetière – l'un est grand, comme celui d'un guerrier, l'autre est petit avec de longs cheveux blonds. L'île d'Avalon se situant à Glastonbury, il pourrait s'agir des restes du roi Arthur et de la reine Guenièvre. Les moines l'espèrent. Un incendie vient tout juste de détruire leur abbaye et ils ont désespérément besoin de reliques pour attirer les pèlerins, leur source de revenu. Le roi Henry II a également besoin de la preuve de la mort du légendaire Arthur. Il veut empêcher ses sujets gallois réfractaires de croire qu'Arthur pourrait revenir et prendre la tête d'une révolte contre lui. Mais Henry doit en avoir la certitude, il fait donc appel à la Confidente des Morts, l'anatomiste Adelia Aguilar, pour qu'elle examine les os. Quelqu'un s'oppose pourtant à l'identification de ces squelettes et est prêt à tuer pour arriver à ses fins.

    Mon avis

    J'ai choisi ce roman pour sortir de ma zone de confort, qui avait, malgré tout, tous les atouts pour me plaire : polar, femme médecin, milieu monastique, incendie ...

    Je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire, malgré (ou peut être à cause) de sa richesse, des  personnages, des description, des précisions je n'ai pu me passionner pour rien, L'enquête est assez molle, les personnages m'ont semblé trop modernes et les différentes péripéties desservent plus qu'elles n'enrichissent.

    Je suis malgré tout allée jusqu'au bout, trouvant que ça devenait plus intéressant dans la seconde moitié, avec plus d'action et enfin des réponses.

     

    Le secret des tombes de Ariana Franklin

    traduit de l'anglais

    Le secret des tombes de Ariana Franklin

    dans la catégorie MORT

    Le secret des tombes de Ariana Franklin

    Le secret des tombes de Ariana Franklin

     

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique