• Les tropsuper : Julietta la méduse amoureuse de

    4ème de couverture : 

    Bruno et Balbir sont en vacances au bord de la mer. Mais c'est la panique à la plage : une méduse saute sur tout ce qui bouge ! Et elle attaque à coup de... bisous. Les Trop Super ont-ils affaire à une super-méchante ? Leur nouvelle mission s'annonce délicate. Une drôle de manière de découvrir la caractéristique urticante des méduses.

    Mon avis

    Entre la BD et l'album c'est un bon moment de lecture partagé avec mon fils pendant les vacances. 

    Les dessins sont colorés, les personnages drôles. L'accent de la méduse est à tomber et colle parfaitement au personnage. Les solutions trouvées par le duo de nos tropSuper sont ingénieuses et loin de l'artillerie lourde et violente que l'on a l'habitude de voire. 

    Une collection à découvrir de toute urgence. 

    Les tropsuper : Julietta la méduse amoureuse de Nathalie Choux et Henri Meunier

     

    Les tropsuper : Julietta la méduse amoureuse de Nathalie Choux et Henri Meunier

    Dans la catégorie ANIMAL

    Les tropsuper : Julietta la méduse amoureuse de Henri Meunier et Nathalie Choux

    Les tropsuper : Julietta la méduse amoureuse de Henri Meunier et Nathalie Choux

     


    2 commentaires
  • Une proie si facile de Laura Marshal

    4ème de couverture

    Maria Weston demande à devenir ton amie.
    Et si c'était ça, l'origine de tous les problèmes ? 
    Au collège, déjà, Maria Waston cherchait désepérément à être admise dans le cercle très fermé des filles les plus populaires de l'école. Mais les rumeurs précédant son arrivée en cours d'année avaient ruiné tous ses espoirs d'y parvenir. Pire encore, elle était devenue la victime facile de leurs manigances. Quand Louise reçoit un jour une demande d'ajout d'ami émanant du compte Facebook de Maria, elle est horrifiée... Car Maria Weston est morte ving-cinq ans plus tôt. 
    Alors que Louise a mis des années à enfouir le souvenir de cette fille tout au fond d'elle-même, l'invitation et les messages inquiétants qui s'ensuivent font d'un coup resurgir le passé. Tout comme le secret de Louise, si intimement lié à la disparition de sa camarade. 
    Un secret qui, révélé au grand jour, pourrait bien détruire sa vie.

    Mon avis : 

    Un roman bien dans l'actualité avec la présence quasi permanente des réseaux sociaux dans lequel on se cache pour manipuler, impressionner, déstabiliser. 

    Des aller-retours entre l'adolescence de Louise et sa vie actuelle ou comment on se fait rattraper par son passé.

    Vivant seule avec son enfant, Louise reçoit une invitation sur Facebook qui va réactiver des souvenirs qu'elle essaie d'enfouir depuis des années. 

    Une grande faute, une chose terrible qu'elle évoque tout au long du roman et qui nous interpelle. Qu'a t elle donc bien pu faire de si horrible pour être épouvanter de la sorte ? Le suspens monte enfin devrait monter... Personnellement ça m'a peu agacé.   

    Louise manque de confiance en elle, vit dans la peur permettante, se fait des films ... je ne dis pas qu'il lui arrive rien mais elle sur-réagit sans agir vraiment... Elle veut à tout prix se faire bien voir, ne pas froisser ses amies et du coup elle passe pour une victime, une proie facile qui tombe dans tous les panneaux. 

    C'est malgré tout un roman qui se lit vite, à l'écriture fluide et agréable mais dont je en garderai pas un souvenir impérissable. 

    Une proie si facile de Laura Marshall

     

    Traduit de l'Anglais (Royaume Uni)

    Une proie si facile de Laura Marshall

    dans la catégorie MOT POSITIF

    Une proie si facile de Laura Marshall

     

    Une proie si facile de Laura Marshall


    5 commentaires
  • Birthday Girl de

    4ème de couverture

    Je ne vais pas vous offrir quelque chose de matériel. Mon cadeau n'aura rien à voir avec un objet de valeur. En fait, voilà ce que j'aimerais offrir à la merveilleuse fée que vous êtes, mademoiselle. Vous allez faire un vœu. Et je l'exaucerai. Quel qu'il soit. À condition que vous ayez un vœu à formuler. 

    Japon, de nos jours. 

    Quoi qu'on puisse souhaiter, aussi loin que l'on puisse aller, on reste ce qu'on est, voilà tout.

    La serveuse n'aurait même pas dû travailler ce soir-là. C'était son anniversaire, elle avait vingt ans, il pleuvait à verse, le directeur du restaurant était malade. 
    Alors c'est elle, cette serveuse qui entrait dans ses vingt ans, qui était allée porter son repas au propriétaire du restaurant. Un vieil homme solitaire que personne n'a jamais vu. 
    Un vieil homme qui, le jour de ses vingt ans, lui avait proposé de faire un vœu... 

     

    Mon avis

    Une nouvelle comme une parenthèse poétique et irréelle. 

    Elle, la serveuse, a 20 ans aujourd'hui et suite à un concours de circonstance elle se retrouve à devoir monter le repas au directeur, inconnu de tous. Au courant de tout et après un court échange autour d'une verre de vin, il décide de lui offrir un voeu, un seul. 

    Est ce vraiment arrivé ou le fruit de son imagination en ce jour particulier de ses 20 ans ? On ne saura rien de ce voeu, seule une nostalgie persiste quand elle raconte à son ami ce souvenir. 

    Une étrange nouvelle complétée par les illustrations en nuances de rouge de Kat Menschik qui nous mène dans un monde onirique et fantastique comme sait si bien le faire Haruki Murakami.

    Birthday Girl de Haruki Murakami et Kat Menschick

     

    Dans la catégorie PASSAGE DU TEMPS

    Birthday Girl de Haruki Murakami et Kat Menschick

    Birthday Girl de Haruki Murakami et Kat Menschick

     


    2 commentaires
  • Citation du dimanche #200


    votre commentaire
  • 24h photo #53

    Un peu en retard mais encore dans les temps pour vous présenter la photo de la semaine ...

    Pas facile de choisir pour moi nous étions à la neige et je ne me lasse pas de prendre les paysages en photo. 

    C'est la photo de mardi qui a ma préférence : le soleil qui joue à cache cache avec un arbre. 

    d'autres participations chez Patricia

    24h photo #53

     


    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires