• Citation du dimanche #230

    Ecrire c'est mentir, chaque lecteur en est conscient et l'accepte implicitement lorsqu'il ouvre un livre. Mais il ne veut pas le savoir encore moins en être complice. 

    Raphael Rupert

    1976 -

    Anatomie de l'amant de ma femme


    votre commentaire
  • RDV photo #53

     

    Nous avons profité d'être en amoureux pour partir faire une virée à moto dans notre région, au programme quelques parcs et jardins qui ne passionnent pas notre fils ... 

    Les jardins de l'imaginaire de Terrasson, jardin classé  nous invite aux voyages entre eau, vent, végétal, minéral, ambiance sonore tout au long du chemin. Un moment hors du temps. 

     

    D'autres participations chez Patricia 

    RDV photo #53


    2 commentaires
  • Un avion sans elle de Jean marc Rudnicki et Nicolas Durand-ZoukySynopsis : 

    Le 23 décembre 1977, l’avion de ligne reliant Istanbul à Paris décroche et s’écrase sur le Mont Terrible un des flancs des monts du Jura à la frontière franco-suisse. Seul rescapé un bébé de trois mois. Mais dans l’avion, il y avait deux familles avec un bébé. Et en 1977 pas encore de test ADN. Lyse-Rose ou Emilie ? Quelle est l'identité de ce nourrisson ? Deux familles que tout oppose se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias ont baptisée Libellule. Après 20 ans d’investigations, le détective privé chargé d’enquêter sur l’affaire est victime d’un assassinat. Il venait de transmettre son journal de bord à Emilie devenue jeune femme. C’est alors que les rouages de l’enquête se réenclenchent et que l’énigme se dévoile...

    Adaptation du best-seller de Michel Bussi.

     

    Casting

    Bruno Solo, Pénélope Rose Lévèque, Yaniss Lespert, Anne Consigny, Margaux Chatelier...

    Mon avis

    Curieuse de voir comment le roman de Michel Bussi avait été traité et après avoir lu de bonnes critiques que je me suis laissée tenter par le visionnage de cette série en Replay. 

    Je n'avais qu'un souvenir lointain de cette histoire j'ai donc été assez surprise de tous les cadavres qui jalonnent ces 4 épisodes, j'en suis arrivée à me demander si ce n'était qu'un jeu de "scènes" pour donner du rythme à ce film. Après vérifications, l'histoire colle plutôt bien au roman mais la mise en images est loin l'avoir les mêmes effets que la version écrite. 

    J'ai donc trouvé des longueurs à cette série, Pénélope Rose Lévèque n'était pas très crédible dans son rôle, elle semble subir  ce  qui lui arrive sans vraiment avoir l'envie de trouver la vérité. Globalement les personnages manquent de profondeur et le final semble tirer par les cheveux. 

    Voici donc une version télévisée qui est loin de  mettre en valeur les écrits dont elle est tirée. 


    Un avion sans elle
    Un avion sans elle - saison 1 Teaser VF

     

    Un avion sans elle de Jean marc Rudnicki et Nicolas Durand-Zouky

     

     


    2 commentaires
  • Summer de Monica Sabolo

    4ème de couverture

    Lors d’un pique-nique au bord du lac Léman, Summer, dix-neuf ans, disparaît. Elle laisse une dernière image  : celle d’une jeune fille blonde courant dans les fougères, short en jean, longues jambes nues. Disparue dans le vent, dans les arbres, dans l’eau. Ou ailleurs  ?
    Vingt-cinq ans ont passé. Son frère cadet Benjamin est submergé par le souvenir. Summer surgit dans ses rêves, spectrale et gracieuse, et réveille les secrets d’une famille figée dans le silence et les apparences.
    Comment vit-on avec les fantômes  ? Monica Sabolo a écrit un roman puissant, poétique, bouleversant.
     

    Mon avis

    Se remet-on un jour de la disparition d'un être cher ? J'ai bien dit disparition et non pas mort.

    C'est ce qui arrive à Benjamin, lors d'une partie de cache cache sa soeur n'est jamais retrouvée alors il faut faire avec ou plutot sans. Entre secrets, non dits, impressions, ressentis, doutes, Benjamin est un peu perdu et un jour 24 ans après il craque d'avoir trop gardé pour lui ou de ne pas avoir posé de questions. 

    De souvenirs en sensations, on refait le parcours depuis ce jour. C'est beau, envoutant, déroutant, on a l'impression de flotter entre 2 mondes. L'écriture est belle et poétique tout en nuance et subtilité. 

    On est happé par cette histoire, on a envie de savoir ce qui est arrivé à Summer sans être sur de l'apprendre d'ici la fin de l'histoire. 

    Un roman qui se lit comme un thriller avec des personnages ambigus. Belle découverte.

    Summer de Monica Sabolo

     

    traduit de l'Italien

    Summer de Monica Sabolo

     

    dans la catégorie PRENOM

    Summer de Monica Sabolo

    Summer de Monica Sabolo

     


    2 commentaires
  • A la lumière du petit matin de Agnès Martin Lugand  A la lumière du petit matin de Agnès Martin Lugand

    Mon avis : 

    Alors que je n'avais pas tellement aimé "les gens heureux lisent et boivent du café" j'ai quand même eu envie de redonner sa chance à cette auteure et j'avoue que cette fois je me suis laissé prendre au jeu de cette jeune femme qui à l'approche de la quarantaine se voit d'en l'obligation de voir la vie en face et de prendre des décisions pour elle même et non plus pour être conforme à liage de la société. 

    L'écriture est fluide et agréable j'ai aimé les passages dans le Lubéron. Bine sur c'est un peu fleur bleue cousu de fil blanc et sans grande surprise mais c'est léger et frais de temps en temps ça ne fait pas de mal. 

    A la lumière du petit matin de Agnès Martin Lugand n°4 mars

    A la lumière du petit matin de Agnès Martin Lugand


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires