• Manhattan People de Christopher Bollen

    4ème de couverture : 

    Joseph voulait devenir acteur, il tourne dans des spots publicitaires. Il a une femme un peu par obligation, un meilleur ami jaloux, et un secret qui le ronge : tous les hommes de sa famille sont morts à 34 ans. Alors que son propre anniversaire approche, Joseph rencontre une mystérieuse veuve. Elle insiste pour qu'il joue le rôle de son mari assassiné. Va-t-il enfin réaliser son rêve américain ?

    Mon avis : 

    Joseph vient de se marier avec Del, un peu dans l'obligation pour être marier avant de mourir à 34 ans comme tous les hommes de sa famille. Quant à Del est ce par amour qu'elle a demandé Joseph en mariage ou pour avoir enfin la green card ? Autour de ces personnages  : le meilleur ami, pas si honnête que ça, un ancien amant qui vient de perdre sa soeur dans un étrange accident, une veuve décalé, un vieux trop gentil ... 

    Un roman un peu désespérant sur la nature humaine avec ses situations tragiques et des réactions tout à fait surprenantes, les personnages sont sans plat et sans envergures, portés par la vie ils la subissent avec une certaines fatalités. 

    On ne comprend pas vraiment où l'auteur veut nous emmener, ce qu'il a voulu dire avec ces histoires imbriquées les unes dans la autres. 

    Y a t il une fatalité contre laquelle on ne peut rien ? Sommes nous maitres de notre vie ? Que des questions mais pas de réponses !

     dans la catégorie LIEU

    Manhattan People de Christopher Bollen

    Manhattan People de Christopher Bollen 203 pages /1000

    Manhattan People de Christopher Bollen Février

    Manhattan People de Christopher Bollen


    votre commentaire
  • Au coeur des forêts de Christian Signol

    Présentation :

    "Regarde bien les arbres. Ils savent, comme nous, qu'ils doivent mourir un jour, mais ils ne pensent qu'à une chose : grandir, monter le plus haut possible." 

    Depuis son enfance, Bastien a toujours vécu dans la forêt. Pour lui, les arbres vivent, parlent, rêvent. Ils veulent renouer avec le ciel. Il en connaît tous les mystères, tous les sortilèges qu'il révélera à sa petite-fille gravement malade, venue se réfugier auprès de lui. Pour Bastien, elle est comme une forêt fracassée par l'orage. Mais il ne doute pas de sa guérison s'il se bat à ses côtés et partage ses secrets. 

    Dans ces pages qu'irriguent la magie et la force des arbres, c'est tout le sens de la vie humaine que pose Christian Signol. Traversées du souffle de la Grande Histoire, des forêts blessées par les tempêtes et des légendes immémoriales, elles révèlent un monde de beauté, inconnu et superbe, au pouvoir salvateur. 
    Acteur exigeant salué par plusieurs prix, Patrick Descamps a interprété nombre d'auteurs prestigieux, de Brecht à Duras. Il donne au beau livre de Christian Signol une rare profondeur d'émotion.

    Mon avis : 

    Cela faisant bien longtemps que je n'avais pas "lu" de Signol et c'est toujours avec une grand plaisir que je me plonge dans ces récits où la nature tient une place importante. Cette fois c'est au coeur des forets qu'il nous emmène à la découverte de la vie d'une exploitation forestière mise à mal par la grave tempête de 99.

    En parallèle, Bastien accueille sa petite fille qui vient recharger es batteries pour affronter une grave maladie. C'est l'occasion pour eux de faire plus amples connaissances, de partager et revenir sur la vie de cette exploration et de la famille. 

    La nature et les liens grand-père / petite fille, ce roman avait vraiment tout pour me plaire et ce fut le cas. J'ai vécu plus de 6h avec ce "couple" touchant plein de tendresse, entre silence et partage, ballade en foret et soutien mutuel. 

    J'ai aimé l'écouter parler de ses arbres, et comprendre comment fonctionner une exploitation forestière, j'ai aimé leur confidence distillée au fil des pages, j'ai senti ce drame qui pèse tout au long du roman et qui est dévoilé peu à peu tout en pudeur. 

    Au coeur des forêts de Christian Signol

    Au coeur des forêts de Christian Signol

    Dans la catégorie VEGETAL

    Au coeur des forêts de Christian Signol

    Au coeur des forêts de Christian Signol

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    Citation du dimanche #248

     

     Lire, voracement, pour vivre toutes les vies que je ne vivrai pas. 

    Eric Emmanuel Schmitt


    2 commentaires
  • RDV photo #44 

    Je ne suis pas très inspirée en ce moment mais ma minette m'a amusée hier avec cette position ... ni une ni deux je prends mon appareil et partage avec vous aujourd'hui cette dole de position. 

    D'autres images chez Patricia

     

    RDV photo #44


    7 commentaires
  • Vaste comm la nuit de Elena Piacentini

    4ème de couverture : 

    "Des habitants qui ont avalé leur langue. 
    Une forêt où rôde un étrangleur de bêtes. 
    Trois maisons isolées en lisière de forêt et l'Eaulne pour frontière..." 

    La capitaine Mathilde Sénéchal n'aurait jamais imaginé retourner sur les lieux de son enfance, un petit village non loin de Dieppe. Mais quand Lazaret, son ancien chef de groupe, lui fait parvenir une lettre sibylline, elle comprend qu'elle va devoir rouvrir une enquête vieille de trente ans. Qu'elle le veuille ou non, le passé ne meurt jamais. Il a même des odeurs, ces odeurs qu'elle sait identifier comme personne et qui sont aussi son talon d'Achille. Il est temps pour elle de sonder sa mémoire défaillante et d'affronter la vérité. 

    Mon avis

    Mathilde décide, poussée par son chef de groupe de reprendre sa vie en mains et enfin comprendre d'où vient cette amnésie qui la bloque dans sa vie et dans ses relations.

    Ce roman est bien long à se mettre en place ce n'est seulement qu'au premier tiers que l'on se retrouve enfin sur le lieu de l'enquête. 

    Avant c'est une succession de faits, présentations rapides et brouillonnes des personnages, de Mathilde, de ce qu'elle croit...A plusieurs reprises, je ne comprenais même pas de qui il était question.  

    Nous voilà donc à Arcourt, là où les faits se sont passés 30 ans plus tôt : disparition inexpliquée de Jeanne, bêtes égorgées, chute accidentelle de Mathilde ayant entrainée ce trou noir. Sous fond de secrets de villages et de famille, de folie ou dépression familiale, rancoeur et autres vengeances ce n'est pas dans une ambiance très sereine que Mathilde doit démêler le vrai du faux surtout quand on ne lui dévoile que quelques bribes.

    Laborieusement  nous aurons le fin mot de l'histoire, mais que c'est long, que c'est emberlificoté. Les personnages sont nombreux et certains brouillent plus l'histoire qu'ils ne l'éclairent et ne m'ont pas paru nécessaires. 

     

    Vaste comme la nuit de Elena Piacentini

    Vaste comme la nuit de Elena Piacentini

    dans la catégorie ADJECTIF

    Vaste comme la nuit de Elena Piacentini

    Vaste comme la nuit de Elena Piacentini

    Vaste comme la nuit de Elena Piacentini


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires