• Une brume si légère de Sandrine Collette

    4ème de couverture :

    Ici, on vit dans des voitures. Une ville de voitures – vieilles, cabossées, ringardes, où la société parque ses miséreux. 

    On l’appelle La Casse. Coincée dans une vallée, fermée d’un côté par un barrage hydraulique, de l’autre par une grille longue de quatre cents mètres.
    C’est là que Jo atterrit, après une longue dégringolade : divorce, chômage, solitude, misère. A bout de forces, la jeune femme se voit attribuer son nouveau logement, une Peugeot 306 grise. 
    Comment trouver des raisons de vivre, dans ce bidonville rappelant « la préhistoire, version Mad Max ou pire » ?
    Mais il y a Ada, la vieille aux mains apaisantes et aux herbes puissantes.
    Mais il y a Nathan, un des gardiens de la Casse, aux cheveux noirs et lisses, au regard d’oiseau de proie.
    Et Jo se prend à y croire encore. L’amour, l’espoir, pourraient trouver leur place, même dans cet enfer.
    Bien sûr, c’est un rêve impossible.

    Mon avis : 

    Jo, après une descente aux enfers se retrouve logée sans autre choix à "la casse" dans une peugeot 306. Il va lui falloir apprendre à vivre avec de nouvelles règles dans cet espace de bidonville / camp de réfugiés. Heureusement elle est tombée dans un bon quartier où règne une certaine entraide. En parallèle nous suivons Nathan et ses coéquipiers gardiens du camp. Peut être un espoir pour Jo...

    Une nouvelle qui semble être les prémices du roman "les larmes noires sur la terre". Je m'attendais à quelques choses de nouveau d'où une légère déception. C'est donc noir, bien écrit, puissant intense et trop court ! 

    Une brume si légère de Sandrine Collette

     

    Une brume si légère de Sandrine Collette

    Dans la catégorie METEO (8)

    Une brume si légère de Sandrine Collette

     

    Une brume si légère de Sandrine Collette

    48 p (22799 - 2362)


    6 commentaires
  • Pour Clara - Collectif  Pour Clara - Collectif

    Mon avis : 

    Voilà quelques années que je suis ce prix et suis souvent bluffée par la qualité des écrit de ces jeunes. 

    Ce ne fut pas le cas cette fois, j'ai trouvé les nouvelles un peu convenues et les thèmes abordés peu originaux par rapport aux précédentes cessions. 

    "Reve" est très ancrée dans la vie adolescente une belle entrée en matière pour ce recueil. 

    "Les heures sombres " ressemblent vraiment trop au film "Joyeux Noël" je n'en revenais pas qu'elle ait été sélectionnée. 

    "le monde idéal" est une nouvelle d'anticipation entre 2 monde lequel est le meilleur, sans doute celui auquel on croit. 

    "Et s'il s'était trompé" sans doute ma nouvelle préféré car elle parle de la famille, et de ses secrets à travers plusieurs générations.

    "les couleurs de la douleur" est la nouvelle la plus puissante autant pour le sujet abordé que dans le style

    "Amnésique" est très cinématographique cette nouvelle m'a fait pensé à "Emma"

    "le soldat à la lanterne" s'interroge sur la guerre et les conséquences sur une vie. 

    Globalement des nouvelles plus matures que les précédentes, notre jeunesse aurait elle perdu de sa fraicheur ? 


    Merci  Pour Clara - Collectif et aux éditions Fleurus et  Pour Clara - Collectif

    Pour Clara - Collectif

    Pour Clara - Collectif

     

    Catégorie 20 : un roman écrit par un auteur de moins de 20 ans

    Pour Clara - Collectif

    dans la catégorie PRENOM (5)

    Pour Clara - Collectif

    Pour Clara - Collectif

     

    279 p ( 17081 - 1615) 


    2 commentaires
  • Le coeur sauvage de Robi MacArthur

    4ème de couverture : 

    Bûcherons, fermiers, vieux hippies, jeunes artistes ou adolescentes rebelles, les personnages de ces nouvelles vivent à la frontière de la civilisation et du monde sauvage, dans des endroits reculés du Vermont. Tous cherchent à donner un sens à leur solitude et à leurs rêves, au cœur d’une nature à laquelle ils sont, souvent malgré eux, viscéralement liés. L’eau noire et glacée des lacs, l’odeur des champs en juin, la senteur de la résine, les forêts à perte de vue…

    Robin MacArthur évoque avec puissance et grâce cet univers à la fois âpre et beau, où se reflète l’âme de ses habitants.

    Mon avis : 

    Un recueil de nouvelles à la limite du roman car elles se passent toutes à peu près au même endroit et les personnages se croisent ou semblent avoir des liens de parentés. 

    J'ai bien aimé l'ambiance générale de ces nouvelles même si ces vies sont loin d'être simples fluides et enjoués mais la nature est là, et chacun y puise ses forces. 

    J'ai aimé l'écriture par les descriptions de ces espaces sauvages. Une parenthèse apaisante. 

    Le coeur sauvage de Robin MacArthur

    Le coeur sauvage de Robin MacArthur

    Dans la catégorie GROS MOT (2)

    Le coeur sauvage de Robin MacArthur

    Le coeur sauvage de Robin MacArthur

    240p ( 16450 - 984)

     


    4 commentaires
  • l'ivresse du kangourou de    l'ivresse du kangourou de

    Mon avis : 

    Sous  forme de courts chapitres, Kenneth Cook nous raconte des anecdotes toutes plus drôles les unes que les autres qui lui sont arrivées (c'est raconté à la 1ère personne) avec des animaux d'Australie. Un voyage haut en couleur aussi divertissant qu'amusant. L'auteur se moque de lui même avant tout et nous fait sourire voire rire plus d'une fois. 

    C'est une découverte de cet auteur pour moi et je s'en suis ravie un petit livre qui se lit rapidement, léger et qui fait du bien dans cette période plus que morose où l'envie de voyage de voyage se fait sentir. 

    l'ivresse du kangourou de Kenneth Cook Groupe de lecture FB

    Catégorie 19 : Recueil de Nouvelles

    l'ivresse du kangourou de Kenneth Cook

     

    Dans la catégorie ANIMAL (4)

    l'ivresse du kangourou de Kenneth Cook

    l'ivresse du kangourou de Kenneth Cook

    224 p (8968 - 1495)


    5 commentaires
  • Nous deux suivi de Da Solo de Nicole

    4ème de couverture :

     "Nous deux" : Un jour, j’ai écrit l’histoire de ma mère. Je l’ai écrite après sa mort car, de son vivant nous n’avions pu, elle et moi, nous parler de l’amour et de la haine qui nous unissaient, qui faisaient de nous deux quelque chose de confondu.


    "Da Solo" : Un vieil homme, arrivé très loin dans les années, presque à la fin. Il est seul, sans sa femme Lyse qui est partie la première, et sans sa fille Lisa qui parfois vient le voir.
    Il y a de nombreuses années, le vieil homme avait quitté son village d’Italie parce que depuis l’enfance, il était pris par le désir d’aller voir derrière les collines et plus loin encore.
    Maintenant seul, il se parle à lui-même pour se remémorer sa vie. Car même sans la force d’encore faire grand-chose, le vieil homme a gardé la force de la pensée.

    Mon avis : 

     2 récits de bilan de vie, l'un partagé par la fille sur la vie de sa mère, l'autre par le narrateur lui même. 

    C'est un peu comme un album photo où l'on tourne les pages en découvrant des fragments de vie qui font remonter des souvenirs avec plus ou moins d'émotions. Parfois la sensation de tourner en rond, de revenir sur les mêmes pages souvent plus douloureux. 

    L'écriture est belle, assez imaginée, les phrases et les chapitres assez courts pour "Nous deux". 

    La fille revient sur la relation assez difficile avec sa mère, le manque de communication devenu à ce jour impossible, quelques regrets. On y sent l'impuissance face à la décrépitude du corps face à la maladie, l'être qui part avec que le corps ne meurt.

    Dans "Da Solo", c'est une voix masculine mais le récit est similaire, la solitude qui s'installe la vie compliquée d'un immigrant intégré qui fait tout pour sa famille, y compris ne plus revenir dans son pays. Le manque de communication et d'amour, le questionnement de la fin de vie, là encore les regrets... 

    Deux récits réalistes, nostalgiques, heureusement poétiques. 

    Merci à Nous deux suivi de Da Solo de Nicole Malinconi

     

    Nous deux suivi de Da Solo de Nicole Malinconi

     

    Nous deux suivi de Da Solo de Nicole Malinconi

    D'une auteure Belge

    Nous deux suivi de Da Solo de Nicole Malinconi

    Nous deux suivi de Da Solo de Nicole Malinconi

    Nous deux suivi de Da Solo de Nicole Malinconi

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique