• Sex & Cie de Ania OZ

    4ème de couverture

    POUR BIEN VIVRE TON PLAISIR, N'EN SAIS PAS TROP SUR CELUI DES AUTRES. " Quand notre Académie de Sexolistique fut créée en 2007, il y a maintenant près de vingt ans, les oppositions furent nombreuses. Parfois violentes. C'est pourquoi, avant que vous n'ouvriez votre cahier d'exercices, il m'a paru bon de vous raconter une histoire. L'histoire d'un combat pour le plaisir. Votre plaisir. L'histoire de Sex & Cie. "
    Où l'on découvre que l'absence de plaisir sexuel n'est pas une fatalité. Où l'on comprend que même les moins délurés des individus ont leurs fantasmes. Où l'on se demande quels lourds secrets cachent nos différents protagonistes... et jusqu'où iront certains autres pour les percer à jour...

    Mon avis

    Durant les 50 premières pages je me suis vraiment demandée qu'est ce que c'est que ce truc !! puis je me suis laissée prendre au jeu du dynamisme des personnages un peu excentriques et extravagants pour certains, avec cette pseudo enquête et ce grand secret autour d'une célèbre Jet-Setteuse. 

    Le style n'est pas très recherché mais l'écriture est dynamique, les faits s'enchaînent bien, les personnages sont nombreux et un peu caricaturaux. Quelques scènes chaudes viennent s'intercaler dans tout cas mais sans prendre le dessus sur l'histoire. 

    Je ne vais sans doute pas garder un grand souvenir de ce texte mais c'est une lecture divertissante. 

    dans la catégorie PARTIE DU CORPS

    Sex & Cie de Ania OZ

    Sex & Cie de Ania OZ N°17 octobre

    Sex & Cie de Ania OZ


    votre commentaire
  • Manuel de survie à l'usage des jeunes filles de Mick Kitson

    4ème de couverture

    Que font deux gamines en plein hiver dans une des plus sauvages forêts des Highlands, à des kilomètres de la première ville ?

    Sal a préparé leur fuite pendant plus d'un an, acheté une boussole, un couteau de chasse et une trousse de premiers secours sur Amazon, étudié le Guide de survie des forces spéciales et fait des recherches sur YouTube. Elle sait construire un abri et allumer un feu, chasser à la carabine. Elle est capable de tout pour protéger Peppa, sa petite sœur.

    Dans le silence et la beauté absolue des Highlands, Sal raconte, elle parle de leur mère désarmée devant la vie, de Robert le salaud, de la tendresse de la sorcière attirée par l'odeur du feu de bois, mais surtout de son amour extraordinaire pour cette sœur rigolote qui aime les gros mots et faire la course avec les lapins.

    Un premier roman passionnant et tendre, qui parle de survie, de rédemption, et des vertus régénérantes de la nature. Une vraie réussite.

    Mon avis

    Un roman dépaysant, court et instructif... quelle ténacité cette Sal qui a préparé pendant des mois sa fuite pour protéger sa soeur. Elle a tout prévu aussi bien pour apprendre à survivre dans la nature et par grand froid qu'anticiper les recherches qui seront faites après leur disparition. 

    J'ai pleinement vécu cette parenthèse dans la nature avec ces 2 soeurs, enthousiasmée par les descriptions de leur chasse, pêche ou autre allumage de feu que par l'amour qui les unit. 

    Un roman étonnant par le sujet, le style est un simple mais tout à fait en adéquation avec la jeune fille qui raconte. Pas de fioritures, des faits peu de sentiments ou de ressenti dans les mots mais une grande tendresse dans les actes. 

    Une histoire qui tient en haleine tant j'ai eu envie de savoir combien de temps elles allaient tenir et comment ça aller finir mais sans que l'auteur joue avec ces questionnements. 

    Traduit de l'Anglais (Ecosse)

    Manuel de survie à l'usage des jeunes filles de Mick Kitson

    Dans la catégorie LECTURE 

    Manuel de survie à l'usage des jeunes filles de Mick Kitson

    Manuel de survie à l'usage des jeunes filles de Mick Kitson

     


    2 commentaires
  • Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une de Raphaëlle Giordano Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une de Raphaëlle Giordano

    Une rencontre qui change une vie sans la bouleverser, qui à partir de ce que l'on a et de ce que l'on fait, nous guide pour instaurer un changement profond. C'est ce que va vivre Camille, de sa vie morose, grâce à Claude, elle a peu à peu retrouver de l'énergie de la joie d vivre, sortir de sa zone de confort pour être mieux elle même et faire que tout sa famille se sente mieux aussi. 

    Sous forme de jeu plus que de thérapie, le routinologue va lui ouvrir les yeux, lui redonner confiance et tout va peu à peu se mettre en place pour qu'elle soit plus en accord avec elle même. 

    C'est assez bien fait, surprenant, sans doute documenté et assez facile à mettre en oeuvre si on a envie de s'inspirer que ces techniques pour changer des choses dans notre propre vie (un résumé de ces techniques est d'ailleurs proposé en fin de recueil). 

    Bien sur c'est un peu à l'eau de rose mais un agréable roman feel good, idéal pour les vacances. 

    Dans la catégorie ADJECTIF

    Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une de Raphaëlle Giordano

     

     

    Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une de Raphaëlle Giordano n°12  Décembre

    Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une de Raphaëlle Giordano

    Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une de Raphaëlle Giordano

     

     


    8 commentaires
  • l'écart de Amy Liptrot

    4ème de couverture

    Grande, fine, intrépide et avide de passion, elle vacille, tel un petit navire dans la tempête, elle hésite entre deux destins : se laisser emporter vers le sud, vers ce Londres qui brille, dans la nuit violente qui fait oublier le jour où l’on est trop seul, où tout est trop cher, où le travail manque.
    Ou se fracasser contre les falaises de l’île natale, dans cet archipel des Orcades battu des vents dont la vie rude lui semble vide et lui fait peur.
    Elle l’ignore encore mais il existe une troisième voie : écouter résonner l’appel qui la hante, qui vient toucher cette part d’elle assoiffée de grand large, de grand air, de grande beauté. Non pas rester mais revenir. Choisir.
    Troquer la bouteille assassine contre une thermos de café fort, troquer l’observation narquoise et éperdue de la faune des nuits de fêtes tristes pour la contemplation des étoiles et des nuages, et l’inventaire des derniers spécimens de râle des genêts, un oiseau nocturne comme elle, menacé comme elle, farouche comme elle.
    Sa voie s’appelle l’Écart. C’est l’humble nom d’une bande côtière où les animaux sauvages et domestiques peuvent se côtoyer loin des regards, où folâtrent des elfes ivres d’embruns.
    C’est le nom fier de son premier roman.

    Mon avis

    Un beau roman profond et intense qui retrace le parcours d'une jeune femme qui se cherche mais surtout qui cherche à se reconstruire. Tiraillée entre une vie destructrice  qu'elle connait à Londres et une vie dans son ile natale qu'elle a fui. Peu à peu le choix va s'imposer par la force de la nature et par la prise de conscience profonde de son envie de s'en sortir. 

    Un roman qui m'a surprise par le thème abordé avec précision, dans lequel on sent à la fois la douleur et l'espoir, l'envie et la grande difficulté. Le combat contre l'alcoolisme est décrit avec réalisme sans fausse pudeur, il sonne vrai et surajoute à la force de ce roman.

    Un roman où la nature est grandement présence, presque un personnage, où des sujets écologiques sont abordés. 

    Un beau personnage de femme lucide.

    l'écart de Amy Liptrot

    Traduit de l'Anglais 

    l'écart de Amy Liptrot

    Dans la catégorie LIEU

    l'écart de Amy Liptrot

    l'écart de Amy Liptrot


    6 commentaires
  • Promesse de Belva Plain

    4ème de couverture

    Avec une plume élégante et une grande finesse psychologique, Belva Plain explore le drame intime d'un divorce et dévoile le courage et la grandeur d'âme d'une femme prête à tout pour sauver sa famille. Un roman inoubliable par la reine de la saga. 

    Sur le papier, Margaret Crane est une femme comblée : un mari affectueux qu'elle aime depuis l'adolescence, trois enfants merveilleux, un métier passionnant et une ravissante maison que tout le monde envie. Un mariage si solide, si harmonieux, que rien ne semble pouvoir le briser. 
    Un jour, pourtant, tout s'effondre. Margaret découvre l'existence d'une autre : Randi Bunting, le premier amour d'Adam, avec laquelle il entretient une liaison passionnée depuis deux ans. 

    Avec une dignité qui n'a d'égale que sa douleur, Margaret fait son possible pour surmonter cette trahison. Mais comment protéger ses enfants du terrible divorce qui s'annonce ? Comment se reconstruire, faire confiance à nouveau, lorsque toutes les promesses ont été rompues ? 

     

    Mon avis

    Un roman à l'ambiance désuète bien qu'il ne se passe que dans les années 90. La vie de Margaret est bien rangée un peu trop lisse, un mari, un travail des enfants et une belle maison familiale quand tout bascule. Forcément tous les tords vont vers monsieur et Margaret est particulièrement bien entourée, tous ses amis lui viennent en aide. Ce n'est donc quasiment que la blessure egotique que Margaret doit gérer et même si sa fierté la pousse à vouloir se débrouiller seule au final tout finit par s'arranger pour elle. 

    Un roman à l'eau de rose, un peu agaçant, même si la vie d'Adam est abordée et est loin d'être aussi simple.  Je ne me suis pas vraiment ennuyée mais je n'ai pas pu m'attacher à ces personnages. 

    Merci aux Editions Promesse de Belva Plain

    Promesse de Belva Plain

     

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique