• Un funambule sur le sable de

    4ème de couverture

    Naître, grandir, aimer, enfanter : rencontrez Stradi, un jeune homme qui, malgré son handicap de naissance, mène sa vie avec un optimisme invincible. Ecole, études, emploi, amours : Gilles Marchand nous propose un grand et beau roman d'éducation, un manifeste pour les pouvoirs de l'imagination et de la fantaisie. Le handicap de son héros ? Il est né avec un violon dans le crâne. Un vrai violon. Par l'auteur de  Une bouche sans personne, prix Libr'à Nous 2017. 

    Stradi naît avec un violon dans le crâne. Cette anomalie rare fait la joie des médecins, et la souffrance de ses parents. D'abord condamné à rester à la maison, il peut finalement aller à l'école et découvrir que les plus grandes peines de son handicap sont l'effet de la maladresse ou de l'ignorance des adultes et des enfants. Mais, à ces souffrances, il va opposer chaque jour son optimisme invincible, hérité de son père inventeur et de sa mère professeur. Et son violon, peu à peu, va se révéler être un atout qui, s'il l'empêche de se concentrer sur ses devoirs, lui permet toutes sortes d'autres choses : rêver, espérer... voire parler aux oiseaux. Un jour, il rencontre l'amour en Lélie, une jeune femme déterminée qui s'éprend de lui. Ils vont s'aimer, se quitter, se retrouver, et faire couple. Jusqu'au moment où cette fantaisie permanente de Stradi va se heurter aux nécessités de la vie adulte : avoir un travail, se tenir bien, attendre la mort dans l'ennui le plus total. Comment grandir sans se nier ? Comment s'adapter sans renoncer à soi ? Stradi devra découvrir qui il est, s'il est défini par son handicap, ou s'il peut lui échapper. Est-ce lui qui est inadapté, ou le monde qui est inadapté ? 
    Dans ce deuxième texte empreint de réalisme magique, Gilles Marchand, après le succès d' Unebouche sans personne, livre un beau et grand roman d'éducation, vibrant plaidoyer pour la différence, et pour les puissances de l'imagination, qui permettent de vaincre le réel, quand celui-ci nous afflige et nous opprime. Un roman plein de musique, de fantaisie, d'imagination, de lumière et d'optimisme, accompagné par la musique des Beach Boys, et brillant de mille éclats empruntés à Gary, Vian et Perec. 

     

    Mon avis

     Quand m'est arrivée l'invitation pour participer au #MRL17, je ne connaissais pas les titres proposé alors j'ai laissé faire le hasard j'ai fait ma sélection en m'inspirant des titres. J'ai reçu Un funambule sur le sable ... c'est un bon point ce titre poétique, non ?

    C'est vrai qu'il est bien écrit ce livre, beaucoup d'images et de poésie. De la douceur aussi. Il parle du handicap vu de l'intérieur de comment on s'adapte et ce que nous renvoie les autres. Ce sentiment de ne jamais vraiment être à sa place alors qu'au final cette petite musique n'est pas si désagréable pour le narrateur. 

    Une lecture agréable et légère, où s'invite à la fois l'aventure et l'amour. On se laisse prendre au jeu et ça fait du bien. 

    LC commune avec Enna

     

     

    Un funambule sur le sable de Gilles Marchand

     

    Merci aux éditions Un funambule sur le sable de Gilles Marchand

    Un funambule sur le sable de Gilles Marchand

    Dans la catégorie COULEUR

    Un funambule sur le sable de Gilles Marchand

     


    6 commentaires
  • La tanche de Inge

    4ème de couverture

    Couronné par le Bronze Owl, nommé cinq fois livre de l'année par la presse, finaliste des plus grands prix littéraires, un premier roman qui a semé le trouble aux Pays-Bas en s'attaquant à un sujet tabou : entrer dans la tête d'un homme en lutte contre lui-même et contre ses pulsions pédophiles. Sombre et captivante, une lecture choc et pourtant nécessaire. 

    Dans un village de la banlieue d'Amsterdam, au bord de la mer, de nos jours. 
    Jonathan, la trentaine, sort de prison. Dans le bus qui l'emmène chez sa mère, il se répète ce que le psychologue lui a enseigné : s'il organise rigoureusement ses journées, il sera un homme meilleur. 
    Jonathan se le promet : il va s'occuper de sa mère, faible, asthmatique, retourner travailler à l'usine de poissons, promener le chien, aller à la pêche. Il restera seul, il ne parlera à personne, il va s'occuper les mains, l'esprit, tout pour ne pas replonger. 
    Car Jonathan est un pédophile. Il est sorti de prison, faute de preuves. Le psychologue lui a parlé d'un taux de récidive de 80 %. Il sait qu'il ne doit pas se laisser déborder par ses pulsions. 
    Or, dans ce quartier en démolition où vit sa mère, vivent aussi une mère célibataire et sa fillette... 

     

    Mon avis

    Alors qu'il est libéré faute de preuve, Julien se retrouve livré à lui même pour suivre son protocole d'exercices en vue de se déprogrammer de son "problème". C'est donc dans la tête de Julien que ce passe ce roman. 

    On sent bien toute l'envie que le personnage a d'avoir une vie normale mais il revient dans sa maison pour vivre avec sa mère asthmatique et diminuée, juste avant un déménagement et juste à coté d'une maman vivant seule avec sa fille livrée à elle même. 

    C'est un vrai combat intérieur que même Julien en plus du soutien à sa mère, l'envie d'aider cette fillette, la gestion de ses pulsions.

    Un roman fort, bien écrit, aucours duquel la tension monte au fil des pages pour un final surprenant.

    La tanche de Inge Schilperoord

    traduit du Néerlandais

    La tanche de Inge Schilperoord

     

    Dans la catégorie ANIMAL

    La tanche de Inge Schilperoord

    La tanche de Inge Schilperoord


    6 commentaires
  • Une nuit avec ma femme de Samuel

    4ème de couverture

    Un homme ouvre son cœur à sa femme disparue sous les coups d'un autre, venue le visiter le temps d'une nuit. Un voyage intérieur poétique, âpre et intime.

    Le temps d'une nuit, le narrateur est visité par sa femme disparue sous les coups d'un homme. Il lui parle et l'emmène dans une déambulation dans les rues parisiennes.

    Sur les lieux de leur amour et de leurs déchirures, il s'adresse à elle et convoque, au fil de pages intenses, les blessures et les joies de leur destinée tragique, leurs souvenirs communs, leur fils merveilleux et la difficulté de vivre sans elle.

    Un voyage intérieur passionné et poétique.

    Mon avis

    Un texte magnifique d'un homme pour sa femme morte sous les coups. 

    Disparue depuis plus d'une dizaine d'année, elle est là un soir. Moment pour l'auteur de refaire, revivre l'histoire, d'essayer de comprendre aux travers de questions et de sensations. Un livre comme une parenthèse poétique où les mots s'enchaine comme des battements de coeur secs et réguliers.

    Pas d'aigreurs, pas de colère, pas de regrets juste un amour qui persiste au fil des années, toujours présents toujours intenses, presque vivant.

    Une nuit avec ma femme de Samuel Benchetrit

    Dans la catégorie FAMILLE

    Une nuit avec ma femme de Samuel Benchetrit

    Une nuit avec ma femme de Samuel Benchetrit  n°17 du mois de septembre tirée au sort chez Enna

    Une nuit avec ma femme de Samuel Benchetrit


    2 commentaires
  • Amoursky boulevard de Jacques Enaux

    4 ème de couverture

    Pour tromper l’ennui et mettre à profit ses six mois de convalescence, Jacques, célibataire endurci, s’inscrit sur un célèbre site de rencontres. Moins d’un an plus tard, enfin guéri, il décide de partir rencontrer Tatiana, la jeune femme avec laquelle il entretient une correspondance prometteuse, et se met en route pour Khabarovsk, aux confins de l’Extrême-Orient russe, à plus de 10 000 km de chez lui. Avec beaucoup d’humour, sans concession et tambour battant, il nous déroule son histoire, touchante et vraie, d’une rare fraîcheur. Car sur place, rien ne se passe comme prévu. Découvertes et péripéties s’enchaînent, jusqu’à prendre un tour totalement inattendu...

    Mon avis

    Alors que le début du roman est plutôt froid et factuel, lorsque Jacques part en Russe cela devient vraiment passionnant. Comme si le narrateur revivait en découvrant ce pays et attisait notre curiosité au fil des pages. 

    Même si rien ne se déroule comme il l'a imaginée, son histoire qui semble pourtant improbable est pleine de fraicheur, de spontanéité et de réalisme aussi. nous entrons dans l'intimité de la vie moderne en Russie lloin des vieux clichés qui perturbe.

    Une comédie romantique bien agréable et instructive. 

    Amoursky boulevard de Jacques Enaux

     

    Merci aux Editions  Amoursky boulevard de Jacques Enaux

    dans la catégorie LIEUX

    Amoursky boulevard de Jacques Enaux

    Amoursky boulevard de Jacques Enaux

     


    2 commentaires
  • Bel et moi de Jacques Perry

    4ème de couverture  

    Louis, vieil écrivain diminué et dépressif, qui vit retiré avec sa jeune épouse Julie, s’approche de ses 90 ans, lorsqu’un jeune admirateur le contacte pour écrire un livre sur lui. Le jeune homme s’installe très vite au domicile du couple, dont il partage la vie. Bel, comme l’a surnommé Louis, entreprend d’interroger son aîné, qu’il a rebaptisé Tom. Très vite, Bel décide de séduire Julie.

    Dans cet ultime texte, goguenard et touchant, Jacques Perry, disparu le 23 avril 2016, trouve dans le regard naïf de son jeune avatar la force de se regarder vieillir avec amusement, mais aussi le désir violent de conquérir à travers lui, une dernière fois, la femme qu’il aime.

     Mon avis

     J'avoue avoir refermé ce livre en me demandant bien ce que j'allais en dire ! La première partie n'est pas mal, Bel s'installe chez Tom / Louis et on fait connaissance. Oui cet homme est sur la pente descendante un peu dépressif, diminué mais au final c'est assez réaliste, agréable et bien écrit, drôle même parfois.

    La deuxième partie m'a laissée perplexe quand on comprend vraiment ce qui se trame dans cette maison. Je n'en dirai pas plus pour ne pass poiler et peut être révélé le seul interêt du livre ! 

    Je crois que je suis passée à coté, peut être pas le moment pour moi de lire ce genre d'histoire.

    Bel et moi de Jacques Perry

    merci aux éditions Le bateau Ivre

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique