• Manhattan People de Christopher Bollen

    4ème de couverture : 

    Joseph voulait devenir acteur, il tourne dans des spots publicitaires. Il a une femme un peu par obligation, un meilleur ami jaloux, et un secret qui le ronge : tous les hommes de sa famille sont morts à 34 ans. Alors que son propre anniversaire approche, Joseph rencontre une mystérieuse veuve. Elle insiste pour qu'il joue le rôle de son mari assassiné. Va-t-il enfin réaliser son rêve américain ?

    Mon avis : 

    Joseph vient de se marier avec Del, un peu dans l'obligation pour être marier avant de mourir à 34 ans comme tous les hommes de sa famille. Quant à Del est ce par amour qu'elle a demandé Joseph en mariage ou pour avoir enfin la green card ? Autour de ces personnages  : le meilleur ami, pas si honnête que ça, un ancien amant qui vient de perdre sa soeur dans un étrange accident, une veuve décalé, un vieux trop gentil ... 

    Un roman un peu désespérant sur la nature humaine avec ses situations tragiques et des réactions tout à fait surprenantes, les personnages sont sans plat et sans envergures, portés par la vie ils la subissent avec une certaines fatalités. 

    On ne comprend pas vraiment où l'auteur veut nous emmener, ce qu'il a voulu dire avec ces histoires imbriquées les unes dans la autres. 

    Y a t il une fatalité contre laquelle on ne peut rien ? Sommes nous maitres de notre vie ? Que des questions mais pas de réponses !

     dans la catégorie LIEU

    Manhattan People de Christopher Bollen

    Manhattan People de Christopher Bollen 203 pages /1000

    Manhattan People de Christopher Bollen Février

    Manhattan People de Christopher Bollen


    votre commentaire
  • La nuit du coeur de Christian Bobin

    4ème de couverture :

     Tout commence à Conques dans cet hôtel donnant sur l'abbatiale du onzième siècle où l'auteur passe une nuit. Il la regarde comme personne et voit ce que, aveuglés par le souci de nous-mêmes et du temps, nous ne voyons pas. Tout ce que ses yeux touchent devient humain - vitraux bien sûr, mais aussi pavés, nuages, verre de vin. C'est la totalité de la vie qui est embrassée à partir d'un seul point de rayonnement. De retour dans sa forêt près du Creusot, le poète recense dans sa solitude toutes les merveilles "rapportées" : des visions, mais également le désir d'un grand et beau livre comme une lettre d'amour, La nuit du coeur. C'est ainsi, fragment après fragment, que s'écrit au présent, sous les yeux du lecteur, cette lettre dévorée par la beauté de la création comme une fugue de Jean-Sébastien Bach.

    Mon avis

    Comme d'habitude on ne lit pas Christian Bobin pour l'aventure ou pour l'histoire, ce livre ne déroge pas à la régle on est dans la poésie des mots, les émotions, les ressentis, la description toute en sensibilité et finesse de cette abbaye du XI ème.

    Une seule nuit et voilà notre auteur rempli de grâce qu'il partage et revit de retour chez lui.

    Un récit qui nous ouvre les yeux sur ce qui nous entoure. Que l'on connaisse ou pas Conques, Christian Bobin nous donne envie d'y aller faire ou refaire un tour pour partager au delà des mots la spiritualité du lieu.

    Dans la catégorie PARTIE DU CORPS 

    La nuit du coeur de Christian Bobin

    La nuit du coeur de Christian Bobin

    La nuit du coeur de Christian Bobin


    4 commentaires
  • Le rêve d'un fou de Nadine Monfils

    4ème de couverture :

    Le hasard sème parfois un peu de poudre d'étoiles pour aller au bout de nos rêves. 

    Quand le destin s'est acharné sur lui, le Facteur Cheval aurait pu sombrer dans la douleur et le désespoir. Il a plutôt choisi de se lancer dans un pari insensé : construire de ses propres mains son Palais Idéal. Mais une étrange rencontre lors de ses tournées va donner un tout autre sens à son rêve. 
    Parce que la passion est la seule chose qui peut nous sauver. 

    En s'inspirant librement de la vie du Facteur Cheval, Nadine Monfils nous offre un roman émouvant comme un hymne à la liberté, la poésie, l'art, et la foi en ce qui nous dépasse.

     

    Mon avis

     

    C'est avec un peu d'appréhension que j'ai abordé ce court roman après une première lecture laborieuse de Nadine Monfils (les vacances d'un serial Killer) je ne voulais pourtant pas rester sur une seule impression... et là coup de coeur !

     

    Librement inspirée de la vie de Ferdinand Cheval, facteur qui a construit pendant 33 ans le Palais Idéal, Nadine Monfils nous raconte son histoire entrecoupée de ses propres inscriptions gravées dans les pierres de son palais. 

    Cette histoire est fascinante même si elle n'est pas complètement vraie mais elle titille la curiosité, inspirante sur la façon de voir la vie et de diriger. 

    D'une belle écriture emplie de poésie, de douceur, de tendresse et de philosophie de vie, on s'accroche à ce livre et on le dévore en quelques heures. On le referme avec la certitude que tout devient possible, que l'on doit réaliser ses rêves peu importe la motivation, peu importe ce qu'en disent les autres. Ce sont nos rêves qui nous sauvent.  

     

    Pour en savoir un peu plus sur ce Palais je vous invite à vous rendre sur le site  ou pourquoi pas de voir le film l'incroyable histoire du facteur Cheval

    Le rêve d'un fou de Nadine Monfils

    Le rêve d'un fou de Nadine Monfils

     

    D'un auteur Belge 

    Le rêve d'un fou de Nadine Monfils

    dans la catégorie GORS MOT

    Le rêve d'un fou de Nadine Monfils

    Le rêve d'un fou de Nadine Monfils

     

     


    6 commentaires
  • Le bleu des tes mots de

    4ème de couverture

    Cela fait trois ans que Rachel a déposé sa lettre d'amour à Henry dans son livre préféré. Trois ans de silence. Aujourd'hui, anéantie par la mort de son frère, Rachel revient dans la ville où elle a grandi et accepte à contrecoeur de travailler à la librairie... aux côtés de Henry. Dans ce lieu particulier où chacun peut laisser des notes et des petits mots au fil des pages, tous deux vont réapprendre à se confier par lettres interposées. Une seconde chance ?

    Mon avis

    Rachel est partie avec sa mère et son frère loin de la ville qui l'a vue grandir et où elle a laissé son meilleur ami, Henry, sur un malentendu. Il lui écrit mais elle ne répond pas Pendant ses 3 années d'absence elle a perdu son frère dont elle était très proche, pour oublier et faire quelque chose de sa vie elle revient et va faire l'inventaire de la Bibliothèque Epistolaire de la librairie de livres d'occasion que la famille d'Henry cherche à vendre. 

    Nous avançons dans l'histoire tour à tour par la parole de Rachel et d'Henry, les chapitres sont entrecoupés de lettres trouvées au coeur des livres de cette bibliothèque épistolaire. C'est donc assez original dans la forme et bourré de références littéraires.  

    Quant à l'histoire elle est assez banale, Henry et Rachel ont grandi, ont vécu des histoires d'amour chacun de leur coté tout en étant amoureux l'un de l'autre sans s'en être rendu compte, ils se réapprivoisent peu à  peu. C'est assez réaliste, dans l'air du temps, les personnages ont assez doux et attachants. 

    On y parle du temps qui passent, des sentiments, du deuil et de la douleur qui l'accompagne, de littérature et de poésie mais aussi de la difficulté d'accompagner quand on n'a pas vécu la même souffrance tout cela sur fond de vie économique dans une libraire de livres d'occasion, de lia difficulté de vendre et de se détacher d'un lieu qui nous a vu grandir. 

    La lecture est agréable et fluide, un roman qui pourrait raconter la vie de personnes de notre entourage. 

    Le bleu des tes mots de Cath  Crowley

    Dans la catégorie COULEUR 

    Le bleu des tes mots de Cath  Crowley

    Le bleu des tes mots de Cath  Crowley


    votre commentaire
  • Les plus belles mains de Delhi de Mickael Berg

    4ème de couverture

    Göran Borg, la cinquantaine, divorcé, vient de se faire licencier. Son ami Erik, animateur de voyages organisés, lui propose de changer d'air et de quitter un temps son Malmö gris et pluvieux pour l'accompagner en Inde. Là-bas, Göran découvre un autre monde. La foule, le bruit, la cuisine épicée, le taux de change de la couronne suédoise : un vrai choc ! Sa rencontre avec Preeti, qui tient un salon de beauté à New Delhi, lui fait retrouver sa fougue d'adolescent. Pour la séduire, il invente de petits mensonges qui vont l'entraîner dans une grande enquête politique. Une plongée pétillante et colorée dans l'Inde d'aujourd'hui, où un Européen désoeuvré va acquérir incidemment une conscience sociale et se construire une nouvelle vie exaltante.

    Mon avis

    Même si Göran est un dépressif en début de roman, seul mais toujours amoureux de sa femme, nouvellement licencié de son boulot dans lequel de toute façon il s'ennuyait profondément, ce roman prend vite de la couleur et de l'enthousiasme lors de son arrivée en Inde.

    Dans un premier dérouté par ce monde tellement éloigné de ce qu'il vit en Suède, il va vite y prendre de gout, il va même resté la bas pendant quelques mois un peu malgré lui mais pour remonter la pente, se reconstruire, chasser les vieux démons, se libérer, se découvrir l'amour, reprendre confiance. 

    Un roman vif et dynamique, envoutant, excentrique parfois et drôle, on sent bien que l'auteur sait de quoi il parle pour notre plus grand plaisir. On découvre ce pays au plus près de sa culture et de population.

    J'ai vraiment beaucoup aimé ce texte et pars à la recherche de la suite ... 

    Les plus belles mains de Delhi de Mickael Bergstrand

    traduit du suédois

    Les plus belles mains de Delhi de Mickael Bergstrand

    dans la catégorie PARTIE DU CORPS

    Les plus belles mains de Delhi de Mickael Bergstrand

    Les plus belles mains de Delhi de Mickael Bergstrand

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique