• Tout près de chez nous pour occuper Aloïs un dimanche après midi direction ce petit Zoo  qui devrait plutôt s'appeler Vivarium vu qu'il présente  essentiellement des reptiles. 

    Un vivarium particulièrement propre où j'ai pu faire quelques photos nettes et sans traces de doigts ou poussières sur les parois vitrées.

    En extérieur quelques paons et oies, des tortues et une famille de 

    permettent de prolonger la visite autour des jeux gonflables et des tables de pique nique. 

    L'accueil est chaleureux, la visite se fait en toute quiétude.

    Un Zoo sans prétention mais qui vaut le détour.

     

    Le Zoo de Mercoules


    3 commentaires
  • Pour finir nos vacances nous sommes allés à la visite nocturne du parc Galéa, après une présentation animée  par le directeur lui même du site , nous avons pique-niqué en musique, fait une ballade méditation puis observé les étoiles.

    Le parc Galéa

    Le parc Galéa

    Un parc de 9 hectares qui retrace l'histoire de la flore depuis son origine, superbement agencé. 

    Les espaces expositions sont parfaitement intégrées à la végétation et ne dénature en rien le paysage.

    Un très belle réalisation à visiter sans hésiter si vous passer au sud de Bastia.


    8 commentaires
  • Le weekend dernier nous étions chez des amis en Anjou et en avons profité pour aller voir 

    Les journées de la Rose de Doué La Fontaine

    Le thème de l'année était les comédies musicales

    Dans le beau cadre des arènes de Doué La Fontaine,

    les galeries troglodytes étaient investies pour nous présenter des milliers de roses de jardin.

    Les journées de la Rose de Doué La Fontaine

    Le clou de l'exposition était bien entendu les réalisations sur le thème de l'année 

    Les journées de la Rose de Doué La Fontaine

    ainsi que le concours d'art floral 

    Les journées de la Rose de Doué La Fontaine

    Plus de renseignements sur le site de l'évènement

    RDV l'an prochain pour la 58ème édition.

     

     

     


    4 commentaires
  •  

    Voici un spectacle inspiré de l'histoire de Cyrano de Bergerac adapté au jeune public par Tai Marc Le Thanh d'après l'album Cyrano illustré par Rebecca Dautremer que je vais m'empresser de chercher à la médiathèque ! 
     
    Cyrano est le récit atypique d'un héros de l'ombre, différent des autres à cause de son gros nez, animé par l'amour et d'une grande générosité. Ainsi Cyrano aime sa précieuse cousine Roxane, belle et envoutante comme une fleur de pavot. Cependant la douce Roxane ne voit que  Christian, le parfait prince charmant : beau mais inévitablement bête et naïf.
    Rébecca Dautremer a eu cette belle idée de situer cette adaptation de l’œuvre d'Edmond Rostand dans un décor japonisant. Une belle façon de découvrir un texte toujours aussi fort. 
     

    Mon avis : 

     
    Un spectacle poétique qui donne un premier aperçu de ce personnage incontournable  plus que présent dans notre commune. 
    Les 3 actrices par un savant jeu de masques évoluent telle des danseuses pour incarner tous les personnages. 
    Des moments drôles et décalés, des surprises, de la douceur, du rythme tout ce qu'il faut pour que l'on ne s'ennuie pas une seconde.
    Et cette petite phrase de mon voisin à la toute fin du spectacle quand Cyrano se meurt dans les bras de Roxane : "c'est pas  le moment de faire la sieste" !!
     
    Plus d'info sur le site de la compagnie Hecho en casa

    Caché dans son buisson de lavande, Cyrano sentait bon la lessive


    votre commentaire
  • Un oeil, une oreille

    Spectacle d'ombres et de lumière

    Au tout début, il y a un œuf. Un œuf blanc et lisse. Un œuf tombé d'en haut. Puis l’œuf a explosé. À l'endroit exact de l'explosion, il n'y avait rien, il n'y avait plus rien. Pourtant à y regarder de plus près ... Lovés l'un contre l'autre, lovés l'un dans l'autre, il y avait deux enfants. Il y avait là un garçon et une fille. À la fille, il manquait une oreille. Au garçon, il manquait un œil. Puis le monde s'est séparé en deux, laissant à tout jamais Un Œil sans Une Oreille, et Une Oreille sans Un Œil. Et c'est ici, sur cette catastrophe et sur ce miracle, au commencement ou à la fin de tout, que débute notre histoire, l'histoire d'Un Œil et d'Une Oreille.

    De l'écriture à l'interprétation, la création d'Un Œil, Une Oreille est le fruit d'une collaboration avec la compagnie Kok Thlok, basée à Phnom Penh (Cambodge)

    Mon avis : 

    Un spectacle d'une grande poésie qui nous emmène au moment de la création du monde (enfin c'est ce que j'ai ressenti) entre ombre, lumière, marionnettes, percussion et chant.

    Plus de renseignements compagnie Aurore


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique