• Les histoires de Louise de Catherine Le Quellenec

    4ème de couverture :

    1936. Louise, 10 ans, quitte sa Bretagne chérie pour Paris, car ses parents y ont trouvé du travail. La petite Bretonne découvre alors les beautés et richesses de la capitale, mais également le monde ouvrier. Elle se retrouve aux premières loges pour observer les conditions de travail de son père dans l'usine Renault de Boulogne-Billancourt... A travers le regard de Louise, on suit la montée du Front populaire, les grèves de 36, les réformes sociales et les premiers congés payés.

    Mon avis : 

    C'est L'histoire de Louise petite bretonne qui doit partir rejoindre son père à Paris, parce que le travail en Bretagne se fait rare et qu'il a réussi à trouver un poste dans les usines Renault de  Boulogne Billancourt. 

    C'est une grande découverte pour Louise qui était entouré de nature sauvage que de se retrouver dans les rues parisiennes, le métro et les grands immeubles, mais elle va vite s'intégrer, apprendre le français et se trouver une nouvelle amie. 

    C'est aussi les grands mouvements de grève qu'elle va vivre auprès de son père, au coeur des ateliers et des revendications.

    Nous souvenons donc Louise tout au long d'une année, pendant laquelle elle va s'enrichir d'expériences sans oublier sa Bretagne si chère à son coeur. 

    L'histoire est vivante, dynamique, Louise est pétillante et pleine d'entrain. Les mouvements de grèves sont un peu survolés mais surtout vus par les yeux d'une enfant qui n'en mesure sans doute pas tous les enjeux. 

    C'est un roman agréable, une bonne introduction pour aborder ces mouvements sociaux, bases de nos vies encore aujourd'hui. 

    Merci Les histoires de Louise de Catherine Le Quellenec

    Les histoires de Louise de Catherine Le Quellenec

    dans la catégorie LECTURE

    Les histoires de Louise de Catherine Le Quellenec

    Les histoires de Louise de Catherine Le Quellenec


    1 commentaire
  • Jefferson de Jean Claude Mourlevat  Jefferson de Jean Claude Mourlevat

    C'est en compagnie de Jefferson, petit hérisson que les jeunes lecteurs vont appréhendé le roman policier. Alors qui'l se rend chez son coiffeur, il le découvre mort assassiné et surpris par une cliente qui s'était endormie sous son casque sèche bouclette ,il s'enfuit et est accusé du meurtre. Il va devoir mener l'enquête par lui même pour prouver son innocence. 

    Dans cette aventure son ami Gilbert un blaireau va l'aider et ils vont devoir aller jusqu'au pays des humains pour faire la chasse aux assassins. 

    Sous couvert de cette aventure, pleine de rebondissements, Jean Claude Mourlevat va aborder le thème des traitements que les humains infligent aux animaux pour les manger.

    Les personnages sont amusants et bien décrits, Gilbert est particulièrement drôle et enthousiaste, Jefferson plus réfléchi et ils forment tous les deux un bon duo.

    Un roman offert à mon fils : il a aimé, trouvé drôle et dynamique. Encore un bon roman de Jean Claude Mourlevat. 

    Jefferson de Jean Claude Mourlevat

    dans la catégorie PRENOM

    Jefferson de Jean Claude Mourlevat

    Jefferson de Jean Claude Mourlevat mon fils

    Jefferson de Jean Claude Mourlevat


    2 commentaires
  • Oksa Pollock : Tome 6 - la dernière étoile de Anne Plichota et Cendrine Wolf    Oksa Pollock : Tome 6 - la dernière étoile de Anne Plichota et Cendrine Wolf

    Dernier volet de cette saga passionnante dévorée avec mon fils de 10 ans !

    Les Sauves-qui- Peut semblent bien démunis face à Orthon qui mène la danse sur terre, rêve de créer un nouveau monde à sa façon et pour cela ne manque pas de créativité. 

    On découvre toute l'arrogance de ce personnage dans ce dernier tome et la rage qui monte chez les Sauve-qui-peut pour sauver à la fois le monde de DuDehors de cet horrible manipulation mais aussi Edefia que ce Félon envisage de détruire. 

    Encore une fois des aventures, des rebondissements, des combats, des doutes et des espoirs, les personnages évoluent, vieillissent ou murissent mais restent pour la plupart soudés et unis dans le même combat autour de la Jeune Gracieuse. 

    Le vocabulaire est riche, le style vivant et dynamique, on ne s'ennuie pas une seconde. 

    Dans la catégorie ADJECTIF

    Oksa Pollock : Tome 6 - la dernière étoile de Anne Plichota et Cendrine Wolf

    Oksa Pollock : Tome 6 - la dernière étoile de Anne Plichota et Cendrine Wolf

     


    votre commentaire
  • Léonard de Vinci : un drôle d'oiseau de Mano Gentil

    4ème de couverture

    Léonard de Vinci représente l'homme universel dont rêva la Renaissance : artiste, scientifique, philosophe, ingénieur, anatomiste, sculpteur, musicien, poète, observateur et expérimentateur, il est probablement la personne la plus talentueuse dans le plus grand nombre de domaines différents ayant jamais vécu... Mais si, aussi, il s'agissait tout simplement d'un homme avec ses forces, ses faiblesses, ses amours, ses amitiés, ses inimitiés ? Un enfant grandi dans l'amour des siens, entouré d'une famille que l'on dirait, aujourd'hui, "recomposée". Un adolescent qui aurait cherché sa voie, s'adaptant à un chemin scolaire plus ou moins tracé. Un adulte dont la technique et le talent n'auraient eu de cesse de se mesurer, de plaire ou déplaire aux autres, artistes ou mécènes. Et si Léonard n'avait été qu'un être aux multiples paradoxes, un être totalement humain ?

    Mon avis : 

    Parlant pour Léonard de Vinci, Mano Gentil adopte le style de l'époque avec des phrases un peu lourdes et riches en vocabulaire ce qui n'en rend pas la lecture facile pour la tranche d'âge visée. 

    Cela dit le texte permet de rentrer dans la tête de Léonard de Vinci et de survoler son oeuvre riche et variée tout en étant témoin de ses impressions personnelles sur la manière dont il est perçu par son entourage et en particulier par les autres artistes. 

    J'ai appris pas mal de choses en particulier sur ses origines.

    Un livre à mettre à l'honneur pour le cinq centième anniversaire de sa mort. 

    Comme toujours dans cette collection un dossier en fin d'ouvrage replace le personnage dans son époque avec les rappels artistiques, scientifiques, religieux, histoiriques... 

    Merci à Léonard de Vinci : un drôle d'oiseau de Mano Gentil

    Léonard de Vinci : un drôle d'oiseau de Mano Gentil

    dans la catégorie ANIMAL

    Léonard de Vinci : un drôle d'oiseau de Mano Gentil

    Léonard de Vinci : un drôle d'oiseau de Mano Gentil


    2 commentaires
  • Oksa Pollock - Tome 5 : le règne des Felons de Anne Plichota et Cendrine Wolf   Oksa Pollock - Tome 5 : le règne des Felons de Anne Plichota et Cendrine Wolf

    Pas de pause à peine fini un tome on file à la bib chercher le suivant ... Et on n'est pas déçu !

    Encore une fois, c'est un roman plein de rebondissements, de surprises plus ou moins bonnes, où les personnages s'étoffent avec l'âge. Oksa vit pleinement son adolescence avec l'éveil des sentiments pour son ami Gus. C'est présent sans pour autant tourner à l'eau de rose.

    L'écriture est riche et dynamique, les aventures s'enchaînent avec fluidité et sans sensation d'accumulation abracadantesque. Le suspens est maintenu et donne envie d'avancer dans la lecture. 

    A l'heure où j'écris ce post nous avons attaqué avec mon fils le sixième tome  et vu qu'un dernier tome sortait le 31 octobre : Oksa Pollock 10 ans après... cette fois direction la librairie !!

    Oksa Pollock - Tome 5 : le règne des Félons de Anne Plichota et Cendrine Wolf

     

    Oksa Pollock - Tome 5 : le règne des Félons de Anne Plichota et Cendrine Wolf avec mon fils

    Dans la catégorie GROS MOT

    Oksa Pollock - Tome 5 : le règne des Félons de Anne Plichota et Cendrine Wolf

     

    Oksa Pollock - Tome 5 : le règne des Félons de Anne Plichota et Cendrine Wolf


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique