• Piégé de Nathalie Legendre

    4ème des couverture

    Baltasar vient d'emménager dans une nouvelle ville avec sa mère. Son père est hospitalisé au Caire. La vie n'est pas facile tous les jours. Le jeune garçon garde donc pour lui les ennuis qui recommencent au collège : les brimades, les menaces... Ceux qu'il appelle les Trois Crétins vont même l'embarquer dans une histoire de vol. Baltasar se sent bien seul pour résister à cette bande de voyous, même s'il vient de faire la connaissance de Marguerite : il ne veut pas embêter sa nouvelle amie avec ses problèmes...

    Mon avis

    Un roman qui aborde presque de marnière détourné le sujet du harcèlement moral.  

    Baltasar ado un peu paumé qui vient d'emménager dans une nouvelle ville, compte bien échappé aux brimades de ces nouveaux camarades hélas il va se laisser emporter dans une escalade de faits dont il perd totalement le contrôle jusqu'à ne plus pouvoir faire marche arrière et être obligé de faire intervenir des adultes pour s'en sortir.

    Un roman agréable à lire même si j'ai trouvé parfois que ça allait un peu trop loin, Baltasar est attachant, son amie marguerite aussi, les 3 crétins pour parfaitement bien croquets et plutôt crédible.

    Un roman à mettre sur les rayons de tout bon CDI.

     

    Merci Piégé de Nathalie Legendre

     


    2 commentaires
  • Ma liberté tout en couleurs de Sylvie Baussier, Nancy Guilbert et Bruno Liance

    4ème de couverture

    C'est un roman à quatre mains. Chacune interprète les paroles des deux personnages. La voix de Cassie est portée par Nancy Guilbert et celle de Robin par Sylvie Baussier.

    « Moi, Cassie, esclave de douze ans, je m'épuise à ramasser le coton dans les champs de mon maître. Depuis quelques jours, un homme blanc vient et m'observe. Il me fait peur, comme tous les hommes blancs. Je ne suis rien qu'une pauvre esclave, que me veut-il ? »

    « Je suis Robin, peintre à la renommée grandissante. Mark Lankaster, riche propriétaire de Georgie, m'a fait venir sur son domaine pour que je réalise son portrait. Je n'aime pas ce que je découvre sur ses terres : les esclaves sont maltraités, ils souffrent sous les coups de fouet des surveillants et cela me révolte. »

    Mon avis

    Un roman agréable qui nous plonge dans les champs de coton avec Cassie jeune fille curieuse qui s'interroge sur sa condition et Robin peintre portraitiste qui découvre le monde de l'esclavage in vivo. C'est intéressant bien écrit plutôt gaie du coté de la jeune fille t mélancolique du coté du peintre. 

    Un roman court solaire et positif qui fait réfléchir, idéal pour aborder ce thème avec les moins de 10 ans.

     

    Merci aux éditions Ma liberté tout en couleurs de Sylvie Baussier, Nancy Guilbert et Bruno Liance

    Dans la catégorie COULEUR

    Ma liberté tout en couleurs de Sylvie Baussier, Nancy Guilbert et Bruno Liance


    6 commentaires
  • Avec un peu d'amour et beaucoup de chocolat - l'écrivaine de

    4ème de couverture

    Devenue auteure à succès, Emma Dufay livre à la télé l'origine et les secrets de son métier : à 17 ans, dans le TGV pour Bordeaux qui l'emmenait chez ses grands-parents, elle a eu la chance d'avoir pour voisin Nelson Rapur, un auteur célèbre condamné par une fatwa. Cette rencontre, et l'attentat qui la suivie ont fait basculer sa vie ! Ce récit indépendant est aussi la clé qui ouvre (ou qui ferme ?) les récits : L'Écolo, L'Attentat et Aminata.

    Mon avis

    Je découvre cette série au 4ème tome et j'avoue que j'ai bien aimé. 

    L'écriture est agréable entre récit et interview, nous rentrons dans le détail de la vie d'un auteur. Il y a de très beaux passages sur l'inspiration, le style, l'écriture en général.

    Le personnage d'Emma, écrivaine à succès aujourd'hui revient sur son parcours qui a commencé par la rencontre avec un auteur prix Nobel de littérature lors d'un voyage en train qui s'est presque tragiquement terminé. 

    Le récit est fluide et prenant, la forme vivante et originale, la fin m'a paru un peu too much mais l'ensemble est très agréable et m'a donné envie de lire les précédents opus.

    Merci à Avec un peu d'amour et beaucoup de chocolat - l'écrivaine de

    Dans la catégorie BOISSON ALIMENT

    Avec un peu d'amour et beaucoup de chocolat - l'écrivaine de

    Avec un peu d'amour et beaucoup de chocolat - l'écrivaine de

     

     


    8 commentaires
  • Vaiana - La légende de Te Fiti  de Agnès Berger

    4ème de couverture

    Mes Premières Lectures Hachette : des « petits » romans illustrés qui accompagnent parfaitement les enfants dans leur acquisition de la lecture et transmettent le plaisir de lire.
    Vaiana de Motunui aime écouter les légendes que raconte Tala, sa grand-mère.
    Surtout celle de Te Fiti, l'île mère qui avait perdu son coeur...

    Mon avis

    Quelle bonne idée chez Hachette  de proposer des petits romans courts avec des personnages que les enfants connaissent pour leur donner envie de lire. 

    Le texte est fluide mais bien écrit, les illustrations sans doute conformes au dessin animé que je ne connais pas, un petit marque page avec quelques mots difficiles et une double page avec des jeux pour voir si les enfants ont bien compris l'histoire.

    Un premier roman facile à lire pour encourager les enfants ou pour ceux qui n'aiment vraiment pas ça. 

    Mais j'ai trouvé que les mots proposés sur le marque page étaient un peu simples pour un enfants de CP. Le logo Ecrit et approuvé par les enseignants me laissent dubitative quant au niveau.

    Mais surtout cette sensation arrivé à la dernière page que l'on s'arrête en plein milieu de l'histoire. Je me suis demandé si des pages n'avaient pas été arrachées,non du coup j'ai cherché partout s'il y avait mention d'une première partie, non. 

    ça partait d'une bonne intention mais là grosse déception !

    Dans la catégorie PRENOM

    Vaiana - La légende de Te Fiti  de Agnès Berger

     

    Vaiana - La légende de Te Fiti  de Agnès Berger


    votre commentaire
  • Re play de Jean Philippe Blondel

    4ème de couverture :

    La fièvre s'est emparée du lycée à l'annonce de la visite d'un célèbre critique rock. Des groupes de l'établissement pourront lui faire écouter un ou deux morceaux. Mais celui de Benjamin n'existe plus, il a explosé... comme son amitié avec Mathieu. Et si c'était l'occasion de "rejouer" le passé ?

    Mon avis

    "J'étais terrorisé, mais au fond de moi j'exultais. L'un de mes rêves peut être le plus ancré, le plus ancien était en train de prendre forme. C'est flippant un rêve qui se réalise - pourtant, c'est ce que tout le monde cherche, toute sa vie."

    L'année du bac, l'année de tous les rêves, où tous le surjets sont permis mais aussi l'année de toutes les peurs, de tous les doutes. Nous accompagnons dans ce virage, Benjamin qui a perdu un ami et un groupe de musique mais qui va tout retrouvé grâce à la venue de ce grand journaliste de rock dans leur lycée. 

    Un roman très juste avec de belles réflexions sur l'amitié, les rêves, les envies, les parents, la passion de la musique, la création, les émotions, les sentiments ...

    Même si la fn est un peu facile j'ai une fois de plus pris beaucoup de plaisir à lire les mots de Jean Philipe Blondel et de me retrouver dans ma peau de lycéenne. 

    Re play de Jean Philippe Blondel


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique