• L'arbre aux fruits amers de Isabelle Flo

    4ème découverture : 

    1930. Dans le sud profond d'une Amérique toujours ségrégationniste, James Cameron, adolescent noir sans histoire, vit avec sa mère à Marion, une petite ville de l'Indiana. Entraîné par deux amis, Tommy et Abe, il prend part à un braquage qui tourne au drame. Les trois amis sont arrêtés. Ameutée par le Ku Klux Klan, une foule blanche crie vengeance et envahit la prison... Les événements qui servent de toile de fond à ce roman sont authentiques. Ils ont inspiré le poète Abel Meeropol qui écrivit en 1937 Strange Fruit (Fruit amer), magnifique poème interprété plus tard par la chanteuse afro-américaine Billie Holiday et connu dans le monde entier.

    Mon avis : 

    Inspiré de faits réels, ce documentaire nous raconte l'histoire, le sauvetage même, de James accusé de meurtre et de viol suite à un braquage qui a mal tourné. Alors qu'il s'est enfoui lorsqu'il a reconnu la victime, James est malgré tout poursuivi, puis lynché par une foule blanche lors de son arrestation. Va s'en suivre plusieurs années d'enfermement avec le jugement sans jamais n'avoir la certitude d'être "blanchi"

    C'est une histoire bien prenante surtout la première partie qui montre l'effet de masse mais aussi les atrocités qu'étaient capables de faire les blancs sous prétexte d'idées sur les noirs. Le racisme dans toute son horreur. 

    Un livre nécessaire pour qu'on garde en mémoire toutes ces atrocités mais aussi pour se rendre compte qu'il y a toujours eu des personnes plus modérées et que les choses évoluent petit à petit. 

    J'ai beaucoup aimé cette histoire, aussi dure soit elle, l'écriture y est franche et précise mais aussi emprunté d'un certain espoir.

    Une petite partie documentaire en fin d'ouvrage rappelle les grands faits de l'abolition de l'esclavage aux mouvements des droits civiques.

     

     

    Merci L'arbre aux fruits amers de Isabelle Wlodarczyk

    L'arbre aux fruits amers de Isabelle Wlodarczyk

    Dans la catégorie ALIMENT (3)

    L'arbre aux fruits amers de Isabelle Wlodarczyk

    L'arbre aux fruits amers de Isabelle Wlodarczyk

     128 p  ( 6423 p - 1951p)


    8 commentaires
  • Everything everything de Nicola Yoon

    4ème de couverture : 

    Ma maladie est aussi rare que célèbre, on l'appelle "maladie de l'enfant-bulle". En gros, je suis allergique au monde. Je viens d'avoir dix-huit ans, et je n'ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l'observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

    Mon avis : 

    Madeline vit cloitrée avec sa mère et son infirmière. Elle a la maladie de l'enfant bulle, un déficit immunitaire tel que l'extérieur peut la tuer. Sa vie est bien réglée, jusqu'à qu'une famille emménage en face de chez elle avec un bel adolescent plein de vie qui ne demande qu'à faire sa connaissance. 

    La maladie et la découverte de l'amour est un grand classique de la littérature jeunesse. Ce roman est peut être un peu plus positif que ceux que j'ai lus précédemment, mais celà reste un livre ado, agréable à lire, avec un peu de dynamisme apporté par les illustrations et un rebondissement, que j'avais pressenti, mais qui fait toute la différence. 

    Everything everything de Nicola Yoon

    Groupe FB de mademoiselle Farfalle 

    Catégorie 39 : un livre dont le titre est en langue étrangère.

    Everything everything de Nicola Yoon

    Everything everything de Nicola Yoon

     

    384 p (6295p - 1823p)


    2 commentaires
  • Klu Klux Klan

    4ème de couverture : 

    Mississippi, 1953. Billy Caldwell vit seul avec son père, l'éditeur-imprimeur du journal Le Clairon. Une vie simple et heureuse. Jusqu'au jour où le mari de leur femme de ménage, un métayer noir, est sauvagement torturé par des membres du Ku Klux Klan. Jusqu'au jour où Billy découvre le sort injuste réservé aux Noirs et la violence qui s'acharne contre eux... Jusqu'au jour où Billy et son père décident de se révolter contre cette barbarie, au péril de leur propre vie...

    Mon avis : 

    Après sa remise de médaille par Barack Obama, Billy Caldweel raconte à son petit fils le chemin parcouru pour en arriver là. Sa vie privilégiée de blanc face aux atrocités dont sont victimes les noirs dans son petit village du sud des US. 

    Un roman qui ne cache rien des horreurs que les blancs,  et en particulier le Ku Klux Klan, ces chevaliers blancs qui rendaient justice, faisaient subir aux noirs. Il faut avoir le coeur bien accroché pour certains passages d'une grande cruauté aussi réelle soit elle. On imagine bien l'impact de celà peut avoir sur un enfant d'une dizaine d'années mais aussi la fierté qu'il devait ressentir pour son père qui a su prendre position. 

    Un très beau roman malgré tout, qui montre une page d'histoire peu connue en France. 

    En fin de roman, un dossier revient sur 150 ans de Ku Klux Klan. 

    Merci Klu Klux Klan de Roger Martin

    Klu Klux Klan de Roger Martin

    Klu Klux Klan de Roger MartinMon fils 11 ans 

    Dans la catégorie COULEUR (3)

    Klu Klux Klan - des ombres dans la nuit de Roger Martin

    Klu Klux Klan de Roger Martin


    2 commentaires
  • Le lion endormi de Pascale Perrier

    4ème de couverture : 

    1985, Colombie. Le volcan Nevado del Ruiz, surnommé Le Lion endormi, menace d'entrer en éruption. Les habitants d'Armero parviendront-ils à s'enfuir à temps ? Diego et de ses proches ont-ils même conscience du danger qui rôde autour d'eux ? 1998, France. Alicia, treize ans, s'interroge sur son passé. Elle sait qu'elle est d'origine colombienne. Son père adoptif, un reporter photo français envoyé pour couvrir cette catastrophe, l'a recueillie à 3 mois pour la sauver du chaos. Mais lui a-t-on dit toute la vérité ? À quoi sa vie aurait-elle ressemblé si elle était restée en Colombie, avec les siens ?

    Mon avis : 

    Alicia a 13 ans, elle sait depuis toujours qu'elle a été adoptée, ses origines colombiennes ne lui ont jamais été cachées et elle connait les grandes lignes des circonstances de cette adoption mais elle s'interroge malgré tout et veut comprendre mieux d'où elle vient. 

    Face à cette obsession, son père va lui donner le cahier qu'il a écrit lors des événements, et ils vont finir par revenir sur les lieux du drame.  Alicia va finir par mieux comprendre et son histoire et son impossibilité à s'adapter à cette culture qui n'est finalement pas la sienne. 

    C'est un joli roman qui nous replonge pour ceux qui l'ont connu dans cette dramatique éruption très médiatisé et qui fera découvrir aux plus jeunes les enjeux de l'adoption mais aussi l'horreur de telles catastrophes naturelles. 

    Merci à Le lion endormi de Pascale Perrier

    Le lion endormi de Pascale Perrier

     

    Catégorie 13 : un livre dont le titre contient le nom d'un animal

    Le lion endormi de Pascale Perrier

    Le lion endormi de Pascale Perrier

    dans la catégorie ANIMAL (1)

    Le lion endormi de Pascale Perrier

    Le lion endormi de Pascale Perrier

     

    198 p (3415p - 1429p)


    2 commentaires
  • Les jours de poudre jaune de Isabelle

    Les jours de poudre jaune est un roman né d'une longue enquête, pour reconstruire la mémoire de Paquita, une réfugiée espagnole qui vit aujourd'hui dans l'Hérault. Le roman polyphonique donne la parole aux différents membres de sa famille, en proie aux soubresauts de l'Histoire.

    Mon avis : 

    Paquita, 11 ans, et sa famille sont contraints de fuir leur village en Espagne sous le régime de Franco. C'est alors un long voyage semé d'embuches dans le froid, la peur, la faim, sous les bombardements et l'arrivée dans ce nouveau pays dont ils ne parlent pas la langue et qui ne les accueille pas les bras ouverts. 

    Nous suivons tour à tour, les différents membres de cette famille d'abord Paquita, puis son père, sa mère et ses soeurs, prennent la parole pour raconter leur exil. Peu à peu on comprend ce qu'ils ont fui, et surtout pourquoi le père a pris cette décision.

    En racontant l'histoire de Paquita, je pense que les ados (public visé) sauront s'identifier et s'intéresser à cette page d'histoire méconnue, et en suivant les membres les uns après les autres on comprend mieux les pourquoi et les comment.

    Cette construction donne une histoire non linéaire et ouvre un bel éventail de points de vue.

    Un roman passionnant.  

    Les jours de poudre jaune de Isabelle Wlodarczyk

     

    Catégorie 36 : un livre basé sur des faits réels 

    Les jours de poudre jaune de Isabelle Wlodarczyk

    dans la catégorie COULEUR (12)

    Les jours de poudre jaune de Isabelle Wlodarczyk

    Les jours de poudre jaune de Isabelle Wlodarczyk

     

    240p (792p) 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique