• Didier, la 5ème roue du tracteur de Rabaté

    Présentation

    Didier vit avec sa soeur Soazig dans une petite ferme bretonne. Il est très malheureux : à 45 ans, ce passionné du tour de France, n'a toujours pas connu le grand amour. Alors qu'il doit acheter une moissonneuse à la vente aux enchères du matériel agricole de Régis, copain de beuverie et fermier en faillite, il revient sans matériel mais avec son copain. Soazig est furieuse, mais pourtant le courant passe entre Régis et elle, soufflant un vent de liberté sexuelle. Consciente des malheurs de son frère, elle l'inscrit à son insu sur un site de rencontres. Rapidement, le profil de Didier fait une touche : la très entreprenante " Coquinette "...

    Mon avis

    Une BD plus colorée et drôle que celles de Rabaté que j'ai lues jusque là même si on trouve en fond un message plein de vérité sur le monde agricole : la solitude, les difficultés physiques et financières du métier, ...

    Quelques soucis de santé encouragent Didier qui voudrait bien connaitre l'amour avant de passer l'arme à gauche, à s'inscrire sur un site de rencontre. Heureusement sa soeur et Régis sont là pour l'aider à créer un profil vendeur. Tandis qu'il a peur et se noie dans l'alcool son acolyte en faillite généreusement recueilli renait à la vie en aidant à la ferme ... mais pas seulement. 

    C'est drôle, vivant, tendre, jamais moqueur. Le monde paysan que le duo croque ici est juste, frais jamais misérabiliste malgré tous les déboires. 

    Les personnages sont attachants, les illustrations colorées. Un vrai bonheur. 

    Didier, la 5ème roue du tracteur de Pascal Rabaté et François Ravard 80 p

    dans la catégorie OBJET

    Didier, la 5ème roue du tracteur de Pascal Rabaté et François Ravard

    Didier, la 5ème roue du tracteur de Pascal Rabaté et François Ravard


    3 commentaires
  • Un 1er mai tranquille à scrapper / un peu de jardinage avec des plantes récupérées chez une amie qui déménage / une rencontre du club de lecteurs joyeuse, mutine et toujours passionnée / un weekend yoga avec Xu Yen, c'est bon d'être sur le tapis et de se laisser guider / Scrapper en écoutant Rodrigo et Gabriella pendant que François est à la menuiserie à finaliser les ruches / Prévoir 2 après-midis formation chamanique dont une se fera dans mon dôme ... trop contente /  Aller voir 2 petits moutons de Ouessant à adopter pour entretenir notre terrain et notre bois ... ils vont rester encore un peu sous leur mère avant qu'on les récupère mi juin / Laisser ma soeur organiser mon anniversaire ... / Pendant que François finit les ruches je scrappe / petit coup de mou pour Aloïs et moi pas grand chose mais pas bien du tout / On récupère un premier essaim / les gars vont voir un match de foot à Bordeaux avec le club pendant ce temps je reçois une initiation chamanisme "espace intérieur parfait" Grand merci Naama quel grand moment et belle expérience / Enfin une proposition d'achat pour la maison de Normanville bon on ne saute pas de joie mais on sera enfin débarrassé (oui nous en sommes là, sans commentaire) / commencer à profiter des belles soirées pour recevoir sur la terrasse / faire quelques plantations et regarder fleurir le reste / avancer dans l'agencement et quasiment finir l'allée / programmer l'enduit extérieur / piquer niquer autour d'un lac qu'on ne connaissait pas / finir le mois chez des amis par une belle soirée presque d'été ... je partage l'essai de ma photo de ciel étoilé !

    Moi par Mois #mai 2019


    2 commentaires
  • Touriste de Julien Blanc-Gras

      Touriste de Julien Blanc-Gras

    Mon avis : 

    Plus qu'un recueil de nouvelles c'est une impression de voyage que partage avec nous l'auteur. Chaque chapitre court est une aventure dans un nouveau pays. 

    Loin d'être un touriste classique qui reste bine dans les clous, c'est au plus près de la population que Julien visite les différents pays nous montrant une image souvent bien différente que celle que les journalistes ou autres voyagistes essaient de nous présenter. 

    J'ai aimé ce qu'il raconte de la Colombie, en particulier. 

    J'ai aimé retrouvé la verve découverte dans In Utero ce récit est moins personnel mais très enrichissant et invite au voyage. 

    Touriste de Julien Blanc-Gras

    Touriste de Julien Blanc-Gras 264 p

    Touriste de Julien Blanc-Gras

    Touriste de Julien Blanc-Gras


    4 commentaires
  • Citation du dimanche #231

    Pour écrire il faut aimer, et pour aimer il faut comprendre

    John Fante

    1909-1983

    Mon chien stupide


    votre commentaire
  •  RDV photo #58

     Nous avons profité jeudi de notre jour férié pour piquer niquer avec des amis et décourir par la même occasion un lac de la région. 

    Agréable moment dans la nature avec quelques pécheurs et des familles du coin tout était calme avant l'arrivée des touristes. 

    D'autres participations chez Patricia 

     

    RDV photo #58


    4 commentaires