• Tag poésie

    Résultats pour la recherche du tag poésie :
  • Je ne sais sur quelle mappemonde   je ne sais sur quelle mappemonde lire tes frontières je n’ai plus l’habitude des intervalles et des repères mes songes ont perdu leur centre de gravité la patrie est une herbe  qui prospère sur les terres vagabondes la pluie des...

    Lire la suite...

  • Cette année c'est l'Afrique qui est à l'honneur    Les Heures    Il y a les heures pour rêver dans l’apaisement des nuits au creux du silence   Il y a des heures pour douter et le lourd voile des mots se déchire en sanglots   Il y a des heures pour souffrir le long des chemins de...

    Lire la suite...

  • Et voilà notre printemps des poètes qui se clôture ... je vous donne rendez vous l'année prochaine. L'hymne au printemps Les blés sont mûrs et la terre est mouillée Les grands labours dorment sous la gelée L'oiseau si beau, hier, s'est envolé La porte est close sur le jardin...

    Lire la suite...

  • Les bulles     Une bulle   Deux bulles   Trois bulles de savon.   Dans chaque bulle   Je glisse   Un mot.   Les bulles s’envolent   Et montent jusqu’au  plafond.   Les bulles éclatent   Restent les mots.   Ouvre la main   Attrape-les   Ils sont pour toi   Et maintenant   Met...

    Lire la suite...

  • La lune revient sale…   La lune revient sale  en fin de journée Ma grand-mère la lave  et l’étend à la fenêtre Elle laisse couler l’eau  pour que soient propres  les rêves   Jean Elias

    Lire la suite...

  • Les cheveux gris ... Les cheveux gris, quand jeunesse les porte,  Font doux les yeux et le teint éclatant ;  Je trouve un plaisir de la même sorte  A vous voir, beaux oliviers du printemps.  La mer de sa fraiche et lente salive  Imprégna le sol du rivage grec,  Pour que votre...

    Lire la suite...

  • Le brouillard Le brouillard a tout mis  Dans son sac de coton  Le brouillard a tout pris  Autour de ma maison  Plus de fleur au jardin,  Plus d’arbre dans l’allée ;  La serre du voisin  Semble s’être envolée.  Et je ne sais vraiment  Où peut s’être posé ...

    Lire la suite...

  • Comment parler de poésie du  grand XXème sans aborder Jacques Prévert ?   LE TEMPS PERDU       Devant la porte de l'usine   Le travailleur soudain s'arrête   Le beau temps l'a tiré par la veste   Et comme il se retourne   Et regarde le soleil   Tout rouge tout rond   Souriant dans...

    Lire la suite...

  • Je ne suis pas seul   Chargée De fruits légers aux lèvres Parée De mille fleurs variées Glorieuse Dans les bras du soleil Heureuse D'un oiseau familier Ravie D'une goutte de pluie Plus belle Que le ciel du matin Fidèle   Je parle d'un jardin Je rêve   Mais j'aime justement....

    Lire la suite...

  • Lectures transatlantiques    Ramper avec le serpent se glisser parmi les lignes rugir avec la panthère interpréter moindre signe se prélasser dans les sables se conjuguer dans les herbes fleurir de toute sa peau   Plonger avec le dauphin naviguer de phrase en phrase goûter le sel dans les...

    Lire la suite...