• printemps des poètes #11

    Les miroirs ? 
    On les traversera.

    Dans la nuit des poèmes. Ou celle des images. Quand l’œil fend les paupières et la langue les secrets. Vers quel jour ?

    Un jour de nom mortel dont on ne sait rien que cette saveur de terre.

    Un jour de grand soleil, d’orties orageuses et de roses muettes. Un jour à jeter l’épervier sur nos eaux périssables, nos rivières aux présents menacés, pour quelques poignées de ciel.

    Et libre rivière, passer !

    Alain Freixe

    « Quelques jours à vivre de Xavier Bétaucourt et Olivier PerretEt tu n'es pas revenu de Marceline Loridan-Ivens »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Jeudi 15 Mars à 20:38
    gambadou

    Pas facile, mais très beau

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :