• Printemps des poètes #4

    et je nage
    dans cette eau d’avant tous les ciels
    en haute et douce écume
    et je nage
    là où tous les deltas
    commencent
    à remonter vers leurs sources
    et je nage dans cette eau si eau
    qu’elle en devient
    rêve liquide
    offrande de silence
    mille siècles de vie

    Zéno Bianu
    © Éditions Le Castor Astral

    « Printemps des poètes #3Le jour où Anita envoya tout balader de Katarina Bivald »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    maggyk
    Jeudi 8 Mars à 11:40
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :