• Oradour sur Glane un village si tranquille de Vanina Brière

    Oradour sur Glane un village si tranquille de Vanina Brière

    4ème de couverture

    En ce samedi 10 juin 1944, le paisible village limousin d'Oradour-sur-Glane entre tristement dans l'Histoire. Près de deux cents soldats allemands encerclent le bourg et rassemblent la population sur le Champ de Foire. Commence alors le plus grand massacre de civils que la France ait connu durant la Seconde Guerre mondiale : les hommes sont abattus puis brûlés. Les femmes et les enfants sont réunis dans l'église et subissent le même sort. A travers l'histoire de Robert, survivant du massacre, et Albert, témoin de cette tragique journée, on comprend comment ce village martyr est devenu le symbole national des atrocités nazies.

    Mon avis

    J'avoue que ce livre est resté longtemps sur mon étagère avant que je ne me décide à l'ouvrir. Et c'est une belle surprise. L'auteure a su alléger ce massacre en nous rapportant le témoignage d'un rescapé. 

    Dans les premiers chapitres nous faisons connaissance avec les protagonistes de cette histoire, on les suit dans leur vie quotidienne un peu loin de la guerre qu'ils suivent malgré tout grâce aux voyages à la ville et aux journaux. 

    Puis nous vivons cette triste journée du 10 juin 44 avec Robert et surtout à travers ses yeux, minute après minute avec toute l'incompréhension de ce qui se passe. Du coup nous sommes focalisés sur ce qu'il vit et voit et non sur ce qui vit le reste de la population. 

    Ce récit est vivant, on y ressent la fraternité, la cohésion et l'entraide mais aussi les interrogations, les inquiétudes des familles et des habitants plus éloignés du bourg qui interprètent les bruits et les feux. 

    Comme toujours dans cette collection, un dossier ouverture sur le monde rappelle les grands éléments du moment. 

    Merci aux éditions Oradour sur Glane un village si tranquille de Vanina Brière

    dans la catégorie LIEU

    Oradour sur Glane un village si tranquille de Vanina Brière

    Oradour sur Glane un village si tranquille de Vanina Brière

    « Au ghetto de Varsovie nous avons combattu au coté de Marek Edelman de Eric SimardMoi par Mois #juillet 2019 »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Jeudi 8 Août à 06:26
    Aifelle

    Quand je pars en vacances, j'ai vu plusieurs fois le panneau d'Oradour sur la route, mais je n'ai jamais fait le détour. Savoir que ça a existé me suffit ..

      • Samedi 10 Août à 11:30

        Pareil pourtant j'ai longtemps habité Limoges ! 

    2
    Vendredi 9 Août à 16:03

    Je ne pourrai pas y aller. Trop triste ce village détruit pas les SS. Et dans ces SS, il y avait six Allemands, qui étaient les autres ? J'avais regardé une émission historique il y a déjà quelques temps à ce sujet et l'Allemagne voulait savoir. Je ne sais pas où cela en est aujourd'hui.

    Au même moment, un village de Haute-Loire aurait subit le même sort si un soldat allemand n'avait pas arrêté ce désastre lire l'excellent ouvrage d'Albert Ducloz : Les Amants de Juin. Albert raconte vraiment bien ce qu'il s'est véritablement pendant cette sombre période de notre Histoire.

    Son dernier roman également est à lire. Il nous dévoile beaucoup sur la bonne et la "fausse" résistance et cet ouvrage se déroule à Valence. Incroyable !!! On ne nous dit pas tout.

    Très bon week-end à toi.

    Bisous.

    Bernadette.

     

      • Samedi 10 Août à 11:32

        Je crois que l'on n'a pas fini d'en apprendre ... c'est encore le cas aujourd'hui on ne nous informe que de ce qu'on veut et il faut voir comment ... c'est un autre sujet. Merci pour tes conseils de lectures. 

        Très bon weekend 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :