• La femme noire qui montra le chemin de la liberté - Harriet Tubman de Eric Simard

    La femme noire qui montra le chemin de la liberté - Harriet Tubman de Eric Simard

    4ème de couverture

    On l'appelle « la Moise du peuple noir ». Née esclave en 1822, Harriet Tubman a aidé pendant des années des dizaines, voire des centaines d'esclaves à traverser les routes clandestines qui les séparaient de la liberté. Dès l'age de 5 ans, Harriet devient esclave. Elle est régulièrement fouettée par ses maîtres. Sur sa peau, les cicatrices de ces sévices ne s'estomperont jamais et l'une de ses blessures va particulièrement influencer la suite de son existence. Après avoir subi un traumatisme crânien, la jeune esclave est en proie à des visions, qu'elle interprète comme des signes de Dieu. Elle-même s'est plongée depuis quelque temps dans l'Ancien Testament et surtout sur le récit de Moise guidant les juifs hors d'Egypte. Ses convictions religieuses s'en trouvent renforcées. En 1849, alors que son maître vient de mourir, Harriet Tubman réussit à s échapper. Elle parvient jusqu'en Pennsylvanie. Mais à peine arrivée, la jeune affranchie décide d'élaborer des allers-retours vers son ancienne terre pour en libérer des membres de sa famille, puis de sa communauté. En 1861, au commencement de la guerre de Sécession, Harriet Tubman rejoint un groupe de combattants en Caroline du Sud. Elle remplit le rôle d'infirmière, de cuisinière, puis de guide, avant de former ses propres troupes d'espions. Ses hommes partent en éclaireurs, cartographient le terrain des futures batailles et des éventuels chemins de fuite. Apres la guerre de Sécession et l'abolition de l'esclavage aux Etats-Unis en 1865, elle oriente ses actions dans la lutte contre le racisme et le mouvement en faveur du droit de vote des femmes. A New York, Washington ou Boston, elle prend la parole pour revendiquer leur droit à voter. Harriet Tubman est morte en 1913, l'année de naissance de Rosa Parks, une autre grande figure de l'émancipation des Noirs d'Amérique.

    Mon avis

     Un nouveau roman documentaire qui rappelle les grandes démarches pour sortir l'Amérique de l'esclavage en suivant la vie de Harriet Thubman. C'est une aventure vivante et passionnante que nous offre Eric Simard, des anecdotes, un peu suspens, l'importance de la foi ... un portrait de femme inspirant et nécessaire pour rappeler à nos générations que la liberté n'a pas de prix.

    Merci à  La femme noire qui montra le chemin de la liberté - Harriet Tubman de Eric Simard

    Dans la catégorie COULEUR

    La femme noire qui montra le chemin de la liberté - Harriet Tubman de Eric Simard

     

     

    « Citation du dimanche #147Ho'oponopono pour les nuls de Maria-Elisa Hurtado -Graciet et Jean Graciet »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Janvier à 22:15
    gambadou

    Oh, très bien, je le note pour le CDI

    2
    Mardi 24 Janvier à 12:35

    Il vient d'arriver chez moi, nul doute que je vas apprécier la découverte.

      • Mardi 24 Janvier à 15:01

        Bonne lecture

    3
    Vendredi 27 Janvier à 22:22
    sûrement une histoire prenante et pleine d'humanisme ! merci pour le partage :)
      • Samedi 28 Janvier à 09:42

        C'est un plaisir ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :