• Dans le carnet noir d'Ursula de Thierry Robberecht

    Dans le carnet noir d'Ursula

    4ème de couverture : 

    Chloé et Ursula partagent une chambre dans un internat. Un matin Chloé se lève. Ursula n'est plus dans la chambre. Elle a « fugué » en emportant des vêtements de sport. Cholé fouille la chambre à la recherche d'indices pour comprendre sa fugue. Elle force un tiroir et y trouve un carnet noir. Toutes les pages sont noircies par l'écriture d'Ursula. Il est daté comme un journal intime. La première date est le 15 février ». Très vite Chloé lit le désespoir d'Ursula. « Le silence et la honte, c'est Maman, Papa, Brieuc et moi qui les portons. » De quoi s'agit-il ? Inquiète elle poursuit sa lecture tout en étant déjà décidée de partir à la recherche de son amie, mais où aller ? Ursula note en dernière phrase de son carnet : toutes les heures 47. Probablement un horaire de train ? Départ donc pour la gare. Puis Chloé rassemble quelques affaires et se rend à la gare. C'est le début d'une longue enquête qui ne sera pas sans danger ...

    Mon avis : 

     Ursula a fait une fugue sans jamais en parler à Chloé, sa copine de chambrée à l'internat, très inquiète, va tout faire pour comprendre pourquoi elle est partie dans un premier temps puis partir sa recherche en puisant des indices dans le carnet noir d'Ursula qu'elle a trouvé au fond du tiroir de sa table de chevet. 

    Nous suivons toute cette histoire vécue par Chloé, l'incompréhension de cette fugue, la déception de ne pas avoir été mise dans la confidence puis peu à peu, la découverte du pourquoi grâce au carnet. 

    J'ai globalement trouvé cette histoire confuse, à plusieurs reprises j'ai du relire certaines phrases qui ne me semblaient pas correctes et ont donc cassé ma lecture. Le thème abordé : l'impact des actes répréhensibles d'un des membres de la famille sur le reste du clan n'est à mon sens pas assez fouillé car raconté par Chloé et non par Ursula. 

    Je remercie  Dans le carnet noir d'Ursula de Thierry Robberecht

    Dans le carnet noir d'Ursula de Thierry Robberecht

    Dans la catégorie COULEUR (1)

    Dans le carnet noir d'Ursula de Thierry Robberecht

    Dans le carnet noir d'Ursula de Thierry Robberecht

    92 p (2116 - 2116)

     

    « Crénom, Baudelaire ! de Jean TeuléIl faut sauver nos campagnes de Elisabeth Trotignon »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 27 Janvier à 21:05

    Bon, je pense que je ne dois pas m'y attarder...

    Bonne fin de semaine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :