• Victor Hugo vient de mourir de Judith Perrichon

    Victor Hugo vient de mourir de Judith Perrichon

    4ème de couverture 

    Le poète vient de rendre son dernier souffle et, déjà, la nouvelle court les rues, entre dans les boutiques, les ateliers, les bureaux. Paris est pris de fièvre. Chacun veut rendre un dernier hommage et participer aux obsèques nationales qui mèneront l'Immortel au Panthéon. Deux millions de personnes se presseront sur le parcours du corbillard en ce jour de funérailles intense et inoubliable. 
    D'un événement historique et en tout point exceptionnel naît un texte intime et épique où tout est vrai, tout est roman. 

    Mon avis

    "Jette un dernier regard, le peuple t'environne, petits grands jeunes vieux ensemble nous pleurons parmi tous les lauriers tressés pour ta couronne, nos regrets vont former le plus beau des fleurons."

    C'est une plongée dans la vie du 19ème siècle que nous vivons avec ce roman. Autour de la mort de Victor Hugo, Judith Perrichon nous plonge dans l'ambiance d'une époque pendant quelques jours pour accompagner ce grand homme dans sa dernière demeure : préparatifs, organisations, polémiques ... 

    Nous sommes tour à tour, avec le peuple, la police mais peu avec la famille ou les très proches. Ce qui fait que ce roman n'est pas triste et plutôt factuel. 

    Richement documenté, les faits s'enchainent sans pour autant nous ennuyer. Revenant  sur les grandes lignes de la vie de Victor Hugo lors de souvenirs évoqués par les proches, nous avançons chronologiquement des derniers jours jusqu'à la cérémonie.

    Le style est fluide à la fois journalistique et poétique. 

    "Paris se prend pour le centre du monde, le cerveau de l'Europe,  Paris se prépare à une longue nuit de veille qui sera suivie d'un grand jour,  Paris enterre celui qui l'a aimé et réciproquement; alors il y a de la peine mais aussi la joie secrète d'avoir aimé. Paris offre au poète le culte d'ordinaire dévolu aux despotes, aux empereurs et aux rois, il était le souverain des mots, de l'imaginaire. Il leur a inoculé un vaccin, un espoir alors aussi dure soit la perte, le fond des cœurs semble tranquille."

    Dans la catégorie ART

    Victor Hugo vient de mourir de Judith Perrichon

    Victor Hugo vient de mourir de Judith Perrichon

     

     

    « En chemin elle rencontre les artistes se mobilisent contre la violence faite aux femmesRDV photo #25 »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Juillet à 07:11
    Aifelle

    Je veux le lire depuis longtemps, je finirai par y arriver.

      • Dimanche 22 Juillet à 13:37

        Sans aucun doute. Bon dimanche 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :