• Un matin ordinaire de Marjorie Tixier

    Un matin ordinaire de Marjorie Tixier

    4ème de couverture : 

    Le vendredi matin est un moment spécial pour Laurence. Un moment de liberté volé à son quotidien, entre son travail d'infirmière, l'éducation de ses filles, l'attention qu'elle porte à son père malade et à Edmond, son mari. Chaque vendredi, Laurence s'en va courir dans la forêt, et rêve aux voyages qu'elle n'a pas encore entrepris, aux mots qu'elle devrait dire à son mari pour qu'il la regarde à nouveau. Mais ce jour-là, Thérèse, sa commère de voisine, ne voit pas Laurence revenir de sa course. Les minutes passent...

    Paniquée, Thérèse prévient Edmond qui appelle la police. La disparition de Laurence n'est pas jugée préoccupante. Avec une heure de retard, elle finit par réapparaître. Mais elle n'est plus la même, sa vie a basculé. Puisant au fond d'elle-même, Laurence va devoir réapprendre à faire confiance aux autres. Pour enfin croire à un nouveau matin. 

    Mon avis

    Laurence s'accorde une fois par semaine un moment pour elle. Après avoir déposé ses filles à l'école elle se prépare pour aller courir, tee shirt petit short casque sur les oreilles, c'est qu'elle est jolie Laurence ! Elle part à heure précise, connait parfaitement le parcours, toujours le même et revient aussi à heure précise. Elle avertit son mari dès qu'elle rentre à la maison et la voisine guette aussi son retour. Alors forcément le jour où elle a un peu de retard tout s'emballe, la voisine avertit le mari qui panique et lance une alerte à la police. 

    J'ai bien aimé la construction de ce roman en faisant parlé les personnages les uns après les autres, on entre dans leur vie, dans leur tête , on fait connaissance et on prend conscience de la part que peut prendre un évènement suivant qu'on est touché de plus ou moins près.

    Le drame se construit peu à peu et on le sent monter un peu  trop lourdement avec ces petites phrases sur la tenue de Laurence pour aller courir, le fait qu'elle le fasse dans la forêt (ne va dans la forêt petite fille ...)  qu'elle soit seule ... 

    Comme si elle l'avait cherché, elle finit par être agressée : dégringolade poubelle qui perd toute sa confiance, incompréhension de son mari qui cherche à l'aider au mieux mais se sent démuni, interrogation de la voisine qui ne sait réellement ce qui s'est passé, travail de la police mais aussi ce qui s espace dans la tête de 'agresseur de sa femme ou le père de la victime.

    On voit que la vie continue là où une autre semble s'être arrêtée, on sent le long cheminement de Laurence pour remonter à la surface. Mais voilà on lit exactement ce qu'on a envie d'entendre sur ce genre d'événement, ce que l'on trouve dans la presse féminine et ce que nous chante les médias. Tout celà m'a mis bien mal à l'aise.  

    Un matin ordinaire de Marjorie Tixier

    Un matin ordinaire de Marjorie Tixier

    Un matin ordinaire de Marjorie Tixier

     

    « Coup de Batte de Ahmed Kalouaz24h photo #52 »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Jeudi 13 Février à 12:36

    Je l'ai repéré et j'ai très envie de le lire.
    Doux après-midi à toi.
    Bisous.
    Bernadette.

      • Vendredi 14 Février à 15:06

        Tu nous diras ? belle fin de semaine. 

    2
    Vendredi 14 Février à 07:36
    Aifelle

    Ces histoires d'agressions ça devient un peu trop récurrent dans les romans. Phénomène de mode ? ce serait dommage, le sujet mérite qu'on l'aborde enfin, mais pas qu'on l'utilise à tout bout de champ.

      • Vendredi 14 Février à 15:05

        là j'ai vraiment trouvé que c'était trop ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :