• Passagère du silence de Fabienne Verdier

    Passagère du silence de Fabienne Verdier

    4ème de couverture

    Tout quitter du jour au lendemain pour aller chercher, seule, au fin fond de la Chine communiste, les secrets oubliés de l'art antique chinois, était-ce bien raisonnable ? Fabienne Verdier ne s'est pas posé la question : en ce début des années 80, la jeune et brillante étudiante des Beaux-Arts est comme aimantée par le désir d'apprendre cet art pictural et calligraphique dévasté par la Révolution culturelle. Et lorsque, étrangère et perdue dans la province du Sichuan, elle se retrouve dans une école artistique régie par le Parti, elle est déterminée à affronter tous les obstacles : la langue et la méfiance des Chinois, mais aussi l'insupportable promiscuité, la misère et la saleté ambiantes, la maladie et le système inquisitorial de l'administration... Dans un oubli total de l'Occident, elle devient l'élève de très grands artistes méprisés et marginalisés qui l'initient aux secrets et aux codes d'un enseigne- ment millénaire.

    De cette expérience unique sont nés un vrai récit d'aventures et une oeuvre personnelle fascinante, qui marie l'inspiration orientale à l'art contemporain, et dont témoigne son extraordinaire livre d'art L'unique trait de pinceau (Albin Michel).

    Mon avis

    C'est un voyage au coeur de la Chine que nous offre Fabienne Verdier avec le récit de ses 6 années d'études auprès des plus grands maitres des savoirs ancestraux de la calligraphie et autre art pictural. 

    Non sans obstacle elle réussit à décrocher une bourse d'études pour une école d'art qui jusqu'alors n'a jamais accueilli d'étranger. Nous voilà plongés avec elle dans l'exigence  de l'apprentissage, mais aussi les conditions de vie misérables et l'omniprésence présence du parti. 

    Isolée du monde, elle va plonger corps et âme dans cet art millénaire, va en partager avec nous les différentes approches et techniques aux travers des nombreux professeurs qui vont l'instruire. Elle n'aura de cesse de travailler mais aussi d'écouter, d'essayer de se faire accepter par ce peuple meurtri par la révolution culturelle. 

    C'est un témoignage immense qu'elle partage avec nous sur la vie dans la région reculée de Sichuan, durant lequel elle ne se plaint jamais malgré les conditions de vie qui lui sont imposées. Bien au courant elle sera tout au long de son récit reconnaissante pour l'initiation que ces maitres si mal traités lui ont offert. 

    Un livre passionnant aussi bien au niveau historique qu'au niveau culturel voire spirituel. 

    Passagère du silence de Fabienne Verdier

     

    Passagère du silence de Fabienne Verdier N°12 avril

    Passagère du silence de Fabienne Verdier 192 p / 1000 avril 2020

    Dans la catégorie SON

    Passagère du silence de Fabienne Verdier

     

    Passagère du silence de Fabienne Verdier

    « Nuit noire, étoiles mortes de Stephen KingMétéore de Antoine Dole »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mercredi 20 Mai à 07:00
    Aifelle

    J'ai beaucoup aimé ce livre, lu à sa sortie. Dans la foulée, j'étais allée voir une expo à Paris qui avait lieu à ce moment là.

      • Mercredi 20 Mai à 21:08

        Je vais essayer de trouver le livre de ces oeuvres pour aller plus loin. Fascinant. 

         

    2
    Jeudi 21 Mai à 05:54
    Aifelle

    Je te mets le lien vers le livre que je m'étais achetée : http://legoutdeslivres.canalblog.com/archives/2008/10/31/11174389.html

      • Jeudi 21 Mai à 14:30

        Merci. Bonne journée 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :