• Une mort qui en vaut la peine de Donald Ray Pollock

    Une mort qui en vaut la peine de Donald Ray Pollock

    4ème de couverture

    Après Le Diable, tout le temps, couronné par de nombreux prix, Donald Ray Pollock revient avec une fresque grinçante à l'humour très noir. 
    1917. Quelque part entre la Géorgie et l'Alabama. Le vieux Jewett, veuf et récemment exproprié de sa ferme, mène une existence de misère avec ses fils Cane, Cob et Chimney, à qui il promet le paradis en échange de leur labeur. À sa mort, inspirés par le héros d'un roman à quatre sous, les trois frères enfourchent leurs chevaux, décidés à troquer leur condition d'ouvriers agricoles contre celle de braqueurs de banque. Mais rien ne se passe comme prévu et ils se retrouvent avec toute la région lancée à leurs trousses. Et si la belle vie à laquelle ils aspiraient tant se révélait pire que l'enfer auquel ils viennent d'échapper ? 
    Fidèle au sens du grotesque sudiste de Flannery O Connor, avec une bonne dose de violence à la Sam Peckinpah mâtiné de Tarantino, cette odyssée sauvage confirme le talent hors norme de Donald Ray Pollock. 

    Mon avis

    Quel plaisir de retrouver l'écriture de Donald Ray Pollock ! Ce roman est mons violent et moins glauque de le précédent mais tout aussi riche en aventures et rebondissements. Beaucoup de personnages dans une époque qui sort à peine des westerns viennent tourné autour de la vie de ces 3 frères aussi grotesques qu'attachants. 

    Nous suivons leurs aventures tout au long de ces plus de 500 pages avec un réel engouement et l'envie de savoir ce qui va encore leur tomber sur le coin du nez. On ne s'ennuie pas une seconde, c'est drôle et provocant, déjanté et parfois cruel, un road movie haletant .

    Une mort qui en vaut la peine de Donald Ray Pollock

    Dans la catégorie MORT 

    Une mort qui en vaut la peine de Donald Ray Pollock

     

    Une mort qui en vaut la peine de Donald Ray Pollock

    Une mort qui en vaut la peine de Donald Ray Pollock

    « Moi par mois (Février 2017)24 heures photo #8 »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 3 Mars à 14:27

    Il va falloir que je découvre un jour l'écriture de cet auteur encore jamais lu.

    2
    Samedi 4 Mars à 06:24
    Aifelle

    J'ai assisté à une rencontre avec l'auteur l'an dernier, mais je ne suis pas sûre du tout que ce soit un livre pour moi.

      • Samedi 4 Mars à 20:51

        Celui là est plus facile à lire que le précédent. pas facile je veux dire moins violent.

    3
    Dimanche 5 Mars à 19:55

    Pas sûr que ce roman soit pour moi. Je ne connais pas l'auteur.

    Merci pour cette première participation à mon challenge et bonne semaine.

      • Dimanche 5 Mars à 20:06

        Je ne te connais pas assez pour dire ! en tout cas ce second roman est moins violent que le premier.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :