• La rage de Zygmunt Miloszemski

    La rage de Zygmunt Miloszemski

    4ème de couverture : 

    Le procureur Teodore Szacki n'est pas au mieux de sa forme depuis qu'il a quitté Varsovie. Il se sent en perpétuel décalage, tant dans sa vie de couple que dans ses relations avec sa fille adolescente. 
    Est-ce pour cela qu'un jour, il ne prend pas l'exacte mesure d'une plainte pour violences conjugales ? Avec des conséquences effroyables pour l'épouse battue... 
    Ou bien est-il simplement perturbé par une étrange enquête pour meurtre dont il a hérité - portant sur un squelette dont les os appartiendraient à plusieurs victimes... ? 
    Teodore Szacki va vite se rendre compte que les deux affaires pourraient être liées. La piste d'un insaisissable redresseur de torts se dessine, quelqu'un œuvre dans l'ombre, visiblement déterminé à rendre la justice pour pallier l'incurie des services de police.

    Mon avis : 

    Que de découvertes avec ce polar polonais, d'abord le pays : son histoire, ses coutumes, ses expressions, sa météo... puis un métier celui de procureur qui est totalement ignoré dans la plupart des romans policiers et qui n'est pas forcément montré ici sous son meilleur jour !

    "Une centaine de bonnes raisons de ne pas être procureur : la bureaucratie et ses statistiques débiles, en passant pas des experts assermentés incompétents et des policiers rétifs, jusqu'au poids psychologiques que fait peser le contact avec le mal ou le mépris social qu'ils rencontrent à chaque moment de sa vie."

    "les procureurs étaient les chefs qui, depuis la découverte du cadavre jusqu'à la libération du coupable à l fin de son incarcération, en passant par le procès au tribunal, contrôlaient le cours des évènements."

    Ce polar traite de la violence faite aux femmes par différentes affaires qui se recoupent. Le procureur Teodore Szacki n'y est pas très sensible et traite les plaintes un peu par dessus la jambe jusqu'à ce qu'il y soit confronté un peu plus personnellement. Et c'est là que l'affaire commence vraiment.

    J'ai aimé l'ambiance de ce roman un peu glauque dans la ville de Olsztyn, dont l'auteur ne nous fait pas une promotion très engageante : l'impression que cette ville n'est qu'un boulevard dans lequel la circulation se fait au pas dans les embouteillages et sous une pluie verglaçante, une brume glaciale, du brouillard, de la bruine,voire de la neige.

    Quelques scènes sont assez violentes mais malheureusement très réalistes. Le personnage de Teodore est peu sympathique même s'il est compétant, il est habité de cette rage qui a donné le titre du livre mais on ne comprend pas vraiment pourquoi.

    Sa compagne allège un peu l'ambiance générale, sa fille est tout à fait crédible comme ado ! 

    Un roman poisseux et gris, morose et froid. 

    Une belle découverte.

    La rage de Zygmunt Miloszemski

    traduit du polonais

    La rage de Zygmunt Miloszemski

     

    J'ai aimé le petit clin d'oeil de Pierre Lemaitre.

    « Un nuage dans le ventre de Gilles AbierBabyji de Abha Dawesar »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Jeudi 8 Septembre 2016 à 19:41

    Ah, il me tente bien, celui-là ! C'est original, un polar polonais ! Comment es-tu tombée dessus ? Je vais noter de ce pas les références et merci de nous le faire découvrir...

      • Jeudi 8 Septembre 2016 à 20:15

        C'est un service presse ! donc un peu du hasard mais une belle découverte.

         

    2
    Vendredi 9 Septembre 2016 à 06:25
    Aifelle

    Avais-tu les deux précédents ? Je les ai appréciés, je lirai celui-ci quand il sera à la bibliothèque.

      • Vendredi 9 Septembre 2016 à 11:03

        Non j'ai découverte cet auteur avec ce livre, SP un hasard ... mais j'ai bien aimé je regardé s'ils sont à la bib ! Pour info ce titre vient juste de sortir !

    3
    MHF
    Mardi 13 Septembre 2016 à 22:42
    MHF
    Merci, je note .... ;)
      • Mardi 13 Septembre 2016 à 22:49

        merci de ta visite ^^

    4
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 10:44

    Bonjour Manika

    un roman qui a l'air très intéressant mais je ne suis pas sure d'accrocher !

    merci pour ton avis

    Bises :)) et très belle journée

      • Jeudi 15 Septembre 2016 à 11:41

        ça m'a bien plu du coup j'en ai pris un autre de cet auteur à la bib !! 

    5
    Sharon
    Mardi 11 Juillet à 08:55
    Sharon

    J'ai beaucoup aimé les deux premiers tomes, dans lesquels il est aussi beaucoup question des joies de la bureaucratie polonaise. Je cite, tiré du tome 2, UN fond de vérité : "Saint Archange Michel, triomphateur du mal, saint patron des combattants de la justice, protecteur des policiers et des procureurs, entends l'appel de ton fidèle serviteur et fais en sorte qu'il ne soit pas trop tard. Et aussi que, pour une fois dans ce foutu pays, on puisse régler quelque chose en dehors des heures d'ouverture de bureau."

      • Mardi 11 Juillet à 20:40

        je crois que j'avais noté ce passage aussi ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :