• Une partie de badminton de Olivier Adam

    Une parie de badminton de Olivier Adam

    4ème de couverture

    Après une parenthèse parisienne qui n’a pas tenu ses promesses, Paul Lerner, dont les derniers livres se sont peu vendus, revient piteusement en Bretagne où il accepte un poste de journaliste pour l’hebdomadaire local. Mais les ennuis ne tardent pas à le rattraper. Tandis que ce littoral qu’il croyait bien connaître se révèle moins paisible qu’il n’en a l’air, Paul voit sa vie conjugale et familiale brutalement mise à l’épreuve. Il était pourtant prévenu : un jour ou l’autre on doit négocier avec la loi de l’emmerdement maximum. Reste à disputer la partie le plus élégamment possible.
    Comme dans Falaises, Des vents contraires ou Les Lisières, Olivier Adam convoque un de ses doubles et brouille savoureusement les pistes entre fiction et réalité dans ce grand livre d’une vitalité romanesque et d’une autodérision très anglo-saxonnes.

    Mon avis :

    Pierre après une parenthèse de 5 ans à Paris revient en Bretagne par la force des choses. Il a rapidement trouvé un poste de journaliste, sa femme a eu sa mutation dans un lycée du Rennes, tout pourrait bien se présenter pour couler des jours heureux même si la vie ne sera pas aussi trépidante et riche qu'à Paris. 

    Un roman très ancré dans le présent voire même dans l'actualité : les migrants, les manifestations écolo, le racisme, la violence conjugale, les politiques, les pots de vin et autres pistonnages ... Pierre fait son travail de journaliste du mieux qu'il peut avec un certain détachement, détachement qu'il a d'ailleurs un peu pour tout ce qui lui arrive. Il est à la fois touché et assez passif, ce qui n'en fait pas un personnage très attachant. Par contre tout ce qui se passe autour de lui est vivant, trépidant, voire excentrique à certains moments.  

    J'ai aimé les personnages secondaires eux aussi très réalistes, Manon la fille, une jeune ado telle qu'on en a tous autour de nous, la femme cyclothymique, le fils dans sa bulle... des personnages qui pourraient tout à fait être de nos amis ou connaissances 

    Je me suis laissée prendre au jeu de cette vie que l'on ne maîtrise pas, témoin des évènements sans vraiment les comprendre, C'est un bon moment de lecture.  

    L'écriture est agréable, fluide et moderne, assez rythmée et visuelle, ce roman pourrait très bien être adapté au cinéma. 

    Merci à Une partie de badminton de Olivier Adam Explorateur de la rentrée littéraire 2019

    Une partie de badminton de Olivier Adam

     

     

    Une partie de badminton de Olivier Adam

    « Le bruit des tuiles de Thomas GiraudMoi par Mois #Aout2019 »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Sandee
    Jeudi 29 Août à 18:17

    Coucou ma belle, je connais de nom uniquement. Bisous

      • Vendredi 30 Août à 14:13

        Un auteur bien dans son temps. A découvrir ... ou pas !! bonne fin de journée

    2
    Vendredi 30 Août à 06:59
    Aifelle

    La critique n'est pas tendre vis-à-vis de ce roman, je vois que ton avis est nettement plus positif.

      • Vendredi 30 Août à 14:13

        Peut être parce que je découvrais cet auteur avec ce titre ! 

    3
    Vendredi 30 Août à 21:46

    je suis assez fan de l'auteur, donc je le lirai malgré les avis plutôt mitigés.

      • Lundi 2 Septembre à 09:07

        Quand on aime ... merci pour ton passage. très belle semaine à toi

    4
    Vendredi 13 Septembre à 22:02

    Je ne connais pas du tout ce titre non plus ! 

    PS Plus de rentrée pour moi, c'est fini et j'en suis très heureux ! 

      • Dimanche 15 Septembre à 14:55

        HA cool tu va pouvoir faire tout ce que tu veux quand tu veux ... sauf tes contraintes littéraires ! 

        allez je passes te lire. 

        Bon dimanche 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :