• Une femme culte de François Herbaux

    Une femme culte de

    4ème de couverture : 

    « Nous sommes ici invités à suivre une passionnante enquête, accessible à tous, appuyée sur une solide investigation ainsi que sur une série d'entretiens menés auprès de scientifiques (historiens, archéologues), de religieux et de défenseurs des traditions. Avec clarté, humour et respect pour ses interlocuteurs, François Herbaux raconte vingt siècles de développement de la légende de Marie Madeleine, dessinant ainsi une grande fresque qui part des Évangiles, décrit l'essor médiéval du culte de la sainte en Bourgogne et en Provence et aborde les visions actuelles du personnage (sans omettre l'inévitable Marie Madeleine du Da Vinci Code). L'ouvrage permet de mieux comprendre la tradition des saints de Provence : de la figure vénérée à Saint-Maximin-La-Sainte-Baume jusqu'aux cultes des Saintes Maries de la Mer et de Sara la noire, chère aux Gitans de Camargue. Le résultat de cette enquête historique nous est proposé dans cet excellent livre de vulgarisation scientifique, sérieux et instructif, d'une lecture très agréable, sur l'histoire d'une figure majeure du christianisme. »

    Mon avis : 

    Non que je sois une passionnée d'histoire ou de religion, mais j'étais plutôt curieuse de découvrir comment se construit l'histoire, se crée la légende.  

    Avec moultes références, c'est ce que nous propose ici François Herbaux. Au fil des siècles, il retrace l'histoire des cultes, des légendes, confrontent les théories des uns et des autres, pour que chacun se fasse sa propre idée. 

    C'est assez plaisant à lire, dynamique, érudit parfois un peu redondant mais ce texte est passionnant que l'on soit croyant ou pas. 

    Merci aux éditions Gassen et Une femme culte de François Herbaux

     

    Une femme culte de François Herbaux

     

    Une femme culte de François Herbaux

    Dans la catégorie ETRE HUMAIN (3)

    Une femme culte de François Herbaux

     

    Une femme culte de François Herbaux

    271 p (8014 - 541) 

    « Le voyage dans le passé de Stefan Zweig Apocalypse Rouge de Koz »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Jeudi 8 Avril à 07:24
    Aifelle

    Une chose est sûre, Marie-Madeleine a certainement eu nettement plus d'importance que celle que l'Eglise lui accorde depuis des siècles .. si un jour ils deviennent moins sexistes ...

      • Jeudi 8 Avril à 14:34

        Elle leur a malgré tout rendu bien des service en attirant des "pèlerins" 

    2
    Vendredi 9 Avril à 08:29

    Je connais pas du tout, mais ce livre pourrait bien me plaire ! 

    Bon vendredi. 

    3
    Mercredi 14 Avril à 21:58
    gambadou

    ça doit être tout à fait intéressant en effet

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :