• Un oeil, une oreille

    Un oeil, une oreille

    Spectacle d'ombres et de lumière

    Au tout début, il y a un œuf. Un œuf blanc et lisse. Un œuf tombé d'en haut. Puis l’œuf a explosé. À l'endroit exact de l'explosion, il n'y avait rien, il n'y avait plus rien. Pourtant à y regarder de plus près ... Lovés l'un contre l'autre, lovés l'un dans l'autre, il y avait deux enfants. Il y avait là un garçon et une fille. À la fille, il manquait une oreille. Au garçon, il manquait un œil. Puis le monde s'est séparé en deux, laissant à tout jamais Un Œil sans Une Oreille, et Une Oreille sans Un Œil. Et c'est ici, sur cette catastrophe et sur ce miracle, au commencement ou à la fin de tout, que débute notre histoire, l'histoire d'Un Œil et d'Une Oreille.

    De l'écriture à l'interprétation, la création d'Un Œil, Une Oreille est le fruit d'une collaboration avec la compagnie Kok Thlok, basée à Phnom Penh (Cambodge)

    Mon avis : 

    Un spectacle d'une grande poésie qui nous emmène au moment de la création du monde (enfin c'est ce que j'ai ressenti) entre ombre, lumière, marionnettes, percussion et chant.

    Plus de renseignements compagnie Aurore

    « Printemps de poètes #16Gueule d'amour de Delphine Priet Mahéo et Aurélien Ducoudray »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mardi 22 Mars 2016 à 13:23
    Aifelle

    Ça devait être très beau !

      • Mardi 22 Mars 2016 à 14:38

        Une parenthèse poétique

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :