• Un hiver à Paris de Jean Philippe Blondel

    Un hiver à Paris de Jean Philippe Blondel

     

    4ème de couverture : 

    Jeune provincial, le narrateur débarque à la capitale pour faire ses années de classe préparatoire. Il va découvrir une solitude nouvelle et un univers où la compétition est impitoyable. Un jour, un élève moins résistant que lui craque en plein cours, sort en insultant le prof et enjambe la balustrade.
    On retrouve dans Un hiver à Paris tout ce qui fait le charme des romans de Jean-Philippe Blondel : la complexité des relations ; un effondrement, suivi d'une remontée mais à quel prix ; l'attirance pour la mort et pour la vie ; la confusion des sentiments ; le succès gagné sur un malentendu ; le plaisir derrière la douleur ; l'amertume derrière la joie.
    Sont présents les trois lieux qui guident la vie de l'auteur : Troyes, Paris, les Landes. Dans la lignée de Et rester vivant, il y a chez le personnage-auteur-narrateur la même rage pure, la même sauvagerie - pour rester toujours debout sous des allures presque dilettantes.

    Mon avis : 

    Vraiment un bon moment de lecture, très réaliste, très juste, dans une écriture fluide et agréable. On s'attache au personnage du narrateur, jeune provincial largué dans un lycée assez bourgeois de Paris... la solitude, le temps d'adaptation, la difficulté de s'intégrer, la rigueur des classes prépa et l'exigence des professeurs tout y est. Puis tout bascule pour le meilleur ? 

    J'ai retrouvé Jean Philippe Blondel avec plaisir et préféré "cet hiver à Paris" moins difficile que "Et rester vivant"

    LC avec Enna

    Dans la catégorie LIEU

     

    Un hiver à Paris de Jean Philippe Blondel

    « Ame graphique #13 : AILESL'été de Léa de Madeline Roth »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Mai 2015 à 19:24

    Il me tentait celui là, et je l'avais oublié, merci de me le remettre en mémoire !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Vendredi 22 Mai 2015 à 20:59

    j'ai aimé histoire pleine d'humanité! Merci de m'avoir attendue pour cette LC ;-)

    3
    Samedi 23 Mai 2015 à 10:48

    @ Gambadou : avec plaisir

    @ Enna : pas de soucis à une prochaine yes

    4
    Samedi 23 Mai 2015 à 21:45

    Blondel, j'en ai lu un, je n'ai pas aimé. Du coup, je l'ai abandonné.

    Bon dimanche. 

    5
    Lundi 25 Mai 2015 à 18:00

    @Philippe D : Moi j'ai trouvé très dur "et rester vivant " pour le reste j'aime bien.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :