• Un funambule sur le sable de Gilles Marchand

    Un funambule sur le sable de

    4ème de couverture

    Naître, grandir, aimer, enfanter : rencontrez Stradi, un jeune homme qui, malgré son handicap de naissance, mène sa vie avec un optimisme invincible. Ecole, études, emploi, amours : Gilles Marchand nous propose un grand et beau roman d'éducation, un manifeste pour les pouvoirs de l'imagination et de la fantaisie. Le handicap de son héros ? Il est né avec un violon dans le crâne. Un vrai violon. Par l'auteur de  Une bouche sans personne, prix Libr'à Nous 2017. 

    Stradi naît avec un violon dans le crâne. Cette anomalie rare fait la joie des médecins, et la souffrance de ses parents. D'abord condamné à rester à la maison, il peut finalement aller à l'école et découvrir que les plus grandes peines de son handicap sont l'effet de la maladresse ou de l'ignorance des adultes et des enfants. Mais, à ces souffrances, il va opposer chaque jour son optimisme invincible, hérité de son père inventeur et de sa mère professeur. Et son violon, peu à peu, va se révéler être un atout qui, s'il l'empêche de se concentrer sur ses devoirs, lui permet toutes sortes d'autres choses : rêver, espérer... voire parler aux oiseaux. Un jour, il rencontre l'amour en Lélie, une jeune femme déterminée qui s'éprend de lui. Ils vont s'aimer, se quitter, se retrouver, et faire couple. Jusqu'au moment où cette fantaisie permanente de Stradi va se heurter aux nécessités de la vie adulte : avoir un travail, se tenir bien, attendre la mort dans l'ennui le plus total. Comment grandir sans se nier ? Comment s'adapter sans renoncer à soi ? Stradi devra découvrir qui il est, s'il est défini par son handicap, ou s'il peut lui échapper. Est-ce lui qui est inadapté, ou le monde qui est inadapté ? 
    Dans ce deuxième texte empreint de réalisme magique, Gilles Marchand, après le succès d' Unebouche sans personne, livre un beau et grand roman d'éducation, vibrant plaidoyer pour la différence, et pour les puissances de l'imagination, qui permettent de vaincre le réel, quand celui-ci nous afflige et nous opprime. Un roman plein de musique, de fantaisie, d'imagination, de lumière et d'optimisme, accompagné par la musique des Beach Boys, et brillant de mille éclats empruntés à Gary, Vian et Perec. 

     

    Mon avis

     Quand m'est arrivée l'invitation pour participer au #MRL17, je ne connaissais pas les titres proposé alors j'ai laissé faire le hasard j'ai fait ma sélection en m'inspirant des titres. J'ai reçu Un funambule sur le sable ... c'est un bon point ce titre poétique, non ?

    C'est vrai qu'il est bien écrit ce livre, beaucoup d'images et de poésie. De la douceur aussi. Il parle du handicap vu de l'intérieur de comment on s'adapte et ce que nous renvoie les autres. Ce sentiment de ne jamais vraiment être à sa place alors qu'au final cette petite musique n'est pas si désagréable pour le narrateur. 

    Une lecture agréable et légère, où s'invite à la fois l'aventure et l'amour. On se laisse prendre au jeu et ça fait du bien. 

    LC commune avec Enna

     

     

    Un funambule sur le sable de Gilles Marchand

     

    Merci aux éditions Un funambule sur le sable de Gilles Marchand

    Un funambule sur le sable de Gilles Marchand

    Dans la catégorie COULEUR

    Un funambule sur le sable de Gilles Marchand

     

    « La face cachée de Ruth Malone de Emma Flint24h photo #38 »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Octobre à 18:45
    Aifelle

    Les avis sont très contrastés sur ce roman ; je verrai à la bibliothèque, sans urgence.

      • Samedi 21 Octobre à 14:49

        Oui chacun a sa sensibilité et aimé ou n'aime pas ! 

    2
    Vendredi 20 Octobre à 21:08
    enna

    Une lecture pleine de poésie mais que j'ai trouvé un chouia étirée alors qu'elle aurait pu me plaire plus ;-)

      • Samedi 21 Octobre à 14:50

        C'es vraie u'il y a de longueurs mais j'ai bien aimé ! comme je dis vu ce que j'ai lu avant ça m'a fait du bien. 

    3
    Samedi 21 Octobre à 15:55

    je ne sais plus quoi penser tant les avis sont partagés... je vais laisser passer un peu de temps, je crois!

      • Samedi 21 Octobre à 18:15

        Le mieux est de faire ton propre avis... ou de passer ton tour tu as sans doute plein de choses à lire, non ?

         

    4
    Lundi 23 Octobre à 21:45

    Un livre que je commence à rencontrer sur les blogs. La couverture ne passe pas inaperçue. 

      • Mardi 24 Octobre à 18:10

        C'est vrai. 

    5
    ipanema
    Vendredi 27 Octobre à 08:51

    tiens, oui, en lisant ton résumé je pensais à Vian smile Et je cherche l'éditeur ...

     Aux forges de Vulcain  "  jeune maison,  à découvrir.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :