• Toute la violence des hommes de Paul Colize

    Toute la violence des hommes de Paul Colize

    4ème de couverture :

    L'histoire de Nikola Stankovic et celle de tout un pays détruit par la guerre. 

    Dans la banlieue de Bruxelles, une jeune femme est retrouvée sans vie dans son appartement, criblée de coups de couteau. Tout accuse Nikola Stankovic, dernière personne que la victime a appelée avant sa mort. Il apparaît sur les caméras de surveillance juste après le meurtre, la police retrouve ses vêtements maculés de sang et découvre des croquis de la scène de crime dans son atelier d'artiste. Malgré ses airs d'enfant perdu, Niko est un graffeur de génie, que l'on surnomme le Funambule et qui émaille les rues de Bruxelles de fresques ultra-violentes. 
    Muré dans le silence, le jeune homme nie tout en bloc et ne répète plus qu'une seule phrase : c'est pas moi

    Si la force de Niko réside dans son mystère, les personnages clés de ce roman sont incarnés par Philippe Larivière, l'avocat de Nikola et Pauline Derval, la directrice de l'Établissement de défense sociale, qui va garder le jeune homme en observation pour quelques semaines. Ces deux professionnels rompus à l'exercice ont beau voir que tout accuse Niko, aucun des deux ne peut y croire. Ils vont devoir suivre leur instinct et laisser venir l'histoire. La vraie, celle de Niko et celle de tout un pays détruit par la guerre.

     

    Mon avis

    Le roman débute sur la découverte du corps d'une femme sauvagement poignardée dans la chambre. Rapidement les soupçons vont vers Nikola Stankovic, célèbre graffeur malgré lui qui peint des fresques demeurées ultra violentes sur les murs de la ville de Bruxelles. 

    Face à son mutisme, les autorités décident de mettre Nikola en observation psychologique. La directrice de l'établissement ainsi que l'avocat de Nikola vont tout mettre en oeuvre pour prouver l'innocence de l'accusé, basée sur leur intuition dans un premier temps puis en remontant l'histoire et en analysant ses fresques.

    En parallèle, l'auteur nous raconte l'histoire tragique de Nikola, témoin de première ligne dans la guerre Serbo - Croate et en particulier la résistance de la ville de Vukovar, alors qu'il n'avait que 8 ans.  

    C'est un roman haletant, percutant, documenté aussi bien dans la recherche psychiatrique, que le fonctionnement de défense ou les techniques des tagueurs. Inspirée des fresques polémiques apparues sur les murs de Bruxelles en 2017, cette histoire est une interprétation très réaliste de leur origine. 

    On sent la blessure profonde de Nikola tout au long du roman face aux professionnalismes de la directrice de l'EDS et de l'avocat qui veulent à tout prix comprendre l'accusé avant de l'envoyer purger une peine qu'il ne mérite sans doute pas. 

    Le roman se termine par une interview de graffeur, si le coeur vous en dit je vous invite à jeter un oeil aux fresques polémiques auxquelles l'autre fait référence ICI

     

    Merci aux éditions   Toute la violence des hommes de Paul Colize

     

    Toute la violence des hommes de Paul Colize

     

     

    Toute la violence des hommes de Paul Colize

     

    d'un auteur belge

    Toute la violence des hommes de Paul Colize  Toute la violence des hommes de Paul Colize

    dans la catégorie PLURIEL

    Toute la violence des hommes de Paul Colize

     

    Toute la violence des hommes de Paul Colize 317 p/1000 avril2020

    Toute la violence des hommes de Paul Colize

     

     

     

    « Citation du dimanche #270Echange de poème #1 »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 20 Avril à 16:32
    Aifelle

    Un thème qui pourrait m'intéresser, je le note.

      • Lundi 20 Avril à 20:57

        ça pourrait en effet. bonne soirée 

    2
    Vendredi 1er Mai à 12:56

    Merci pour ta participation à mon challenge. Je fais le lien directement sur mon blog Ekla. 

    Je ne connaissais pas cet auteur et je suis tenté par ce que tu dis du bouquin.

    Je vais maintenant voir les fresques en question. Je n'en ai pas entendu parler ! 

      • Samedi 2 Mai à 14:44

        Super j'espère que tu en parleras sur ton blog de ces fresques !!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :