• Tout le bleu du ciel de Melissa Da Costa

    Tout le bleu du ciel de Melissa Da Costa

    4ème de couverture

    Petitesannonces.fr : Jeune homme de 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) pour partager avec moi ce dernier périple.
    Émile a décidé de fuir l’hôpital, la compassion de sa famille et de ses amis. À son propre étonnement, il reçoit une réponse à cette annonce. Trois jours plus tard, devant le camping-car acheté secrètement, il retrouve Joanne, une jeune femme coiffée d’un grand chapeau noir qui a pour seul bagage un sac à dos, et qui ne donne aucune explication sur sa présence.
    Ainsi commence un voyage stupéfiant de beauté. À chaque détour de ce périple naissent, à travers la rencontre avec les autres et la découverte de soi, la joie, la peur, l’amitié, l’amour qui peu à peu percent la carapace de douleurs d’Émile.

    Mon avis : 

    Emile, 26 ans, apprend qu'il a un Alzheimer précoce et qu'il ne lui reste que 2 ans à vivre. Alors qu'il est déjà inscrit pour participer à un essai clinique il décide de vivre ce temps qu'il lui reste  à vivre autrement, partir faire ce voyage dans les montagnes dont il a toujours rêvé. 

    Il ne souhaite pas non plus être à la merci de sa famille, et il veut leur laisser une belle image de lui. 

    Pour ne pas partir seul, il passe une petite annonce à laquelle Joanne va répondre. C'est le début d'une belle aventure. 

    Nous partons donc dans un camping car, et faisons connaissance en même temps qu'eux, avec Emile et Joanne dans des paysages de montagne magnifiques. Ils vont s'apprivoiser, se découvrir au fil des jours, s'habituer l'un à autre, se confier, se révéler, se libérer, s'épanouir.

    Peu à peu Joanne va se confier et l'on va découvrir ce qu'elle fuit en choisissant d'aider Emile. Ils vont devoir formaliser leur lien, protéger Emile, être créatifs.   

    C'est un roman riche qui traite de la maladie, du deuil (deuil de soi ou d'un être aimé), de l'amour de la nature ou de sa région, de solidarité, de handicap et de différence sociale.... sans en faire trop, juste par petites touches.

    C'est aussi un roman plein de douceur, de bienveillance, de partage. L'auteur tout en ne nous cachant rien de la dégénérescence d'Emile, ne tire pas jamais sur la corde sensible. Même le final que l'on sait dramatique dès le début n'est pas larmoyant mais reste plein d'espoir, de tendresse et de bienveillance. 

    Les personnages sont tous attachants, pleins de subtilité et évoluent au fil des pages, la description des paysages est fascinante et précise. L'écriture est fluide et poétique. 

    840 pages qui se lisent comme une fleur. 

    Tout le bleu du ciel de Melissa Da Costa

     

    thème du mois du book club comme dans un livre

    Tout le bleu du ciel de Melissa Da Costa

    Tout le bleu du ciel de Melissa Da Costa

    dans la catégorie COULEUR (3)

    Tout le bleu du ciel de Melissa Da Costa

    Tout le bleu du ciel de Melissa Da Costa

    « Citation du dimanche #268Meurtre dans un jardin indien de Vikas Swarup »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Mars à 20:00
    Sandrine(SD49)

    oh oui quel beau roman !!!!! je vais certainement l'offrir

      • Mardi 17 Mars à 09:57

        Je comprends...Vu les événements on va pouvoir lire !! 

    2
    Sandee
    Mardi 17 Mars à 19:31

    Coucou ma belle, je suis sûre que ce livre me plairait! Bisous

      • Mercredi 18 Mars à 12:57

        Aucun doute. Belle journée 

    3
    Jeudi 19 Mars à 08:30

    Cette couverture m'a déjà attiré, mais 840 pages quand même ! 

    Un sujet qui m'intéresse beaucoup. 

      • Jeudi 19 Mars à 14:41

        Oui j'ai été surprise ça se lit facilement 

    4
    Jeudi 19 Mars à 13:53
    Aifelle

    Je le regarde régulièrement en librairie avec envie de le lire, mais maintenant, j'attendrai la fin de la crise ..

      • Jeudi 19 Mars à 14:41

        Tu n'as pas de liseuse ? Si oui je te l'envoies en numérique.

    5
    Jeudi 19 Mars à 17:24
    Aifelle

    C'est gentil, mais j'ai essayé la liseuse et abandonné. Je déteste ça !

      • Jeudi 19 Mars à 20:04

        Ok faudra attendre alors ! sarcastic

    6
    Lundi 20 Avril à 20:41

    Un sujet étonnant et visiblement bien traité .

      • Lundi 20 Avril à 20:56

        Oui l'auteure ne tire jamais sur la corde sensible. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :