• T'en souviens tu mon Anaïs ? de Michel Bussi

    T'en souviens tu mon Anaïs de Michel Aussi

    4ème de couverture

    Voilà treize jours qu'Ariane a posé ses valises dans cette villa de la Côte d'Albâtre. Pour elle et sa fille de 3 ans, une nouvelle vie commence. Mais sa fuite, de Paris à Veules-les-Roses, en rappelle une autre, plus d'un siècle plus tôt, lorsqu'une fameuse actrice de la Comédie-Française vint y cacher un lourd secret. Se sentant observée dans sa propre maison, Ariane perd peu à peu le fil de la raison... 

    Bienvenue au pays de Caux, terre de silences, de pommiers et de cadavres dans les placards... 

    Dans les romans de Michel Bussi, vous étiez surpris jusqu'à la dernière page... 
    Dans ses nouvelles, vous le serez jusqu'à la dernière ligne.

     

    Mon avis

    4 nouvelles qui mettent plus ou moins à l'honneur la Normandie. 

    La première qui donne le titre à ce recueil met en parallèle la nouvelle vie d'Ariane et le village de Villeneuve les Roses et fait une belle promotion de ce joli village en nous donnant envie d'aller faluner dans ses rues. Je le trouve un peu tiré par les cheveux. 

    La seconde est plus surprenante, un couple part en weekend dans une belle bâtisse normande, typique de la région... mais la femme du propriétaire un peu bourru semble avoir disparu... Bien mené le mystère monte au fils des pages, on se rend au jeu de vouloir comprendre ce que se passe ! 

    C'est la troisième qui a eu ma préférence même si la Normandie n'y est que peu décrite,  parce qu'elle parle d'une couple, de la vie de la retraite et surtout elle est pleine d'humour. 

    "Depuis que j'écris, j'ai compris pourquoi, de Flaubert à Maupassant, la Normandie est une exceptionnelle terre d'écrivains. Pas pour la proximité de Paris, de la mer, des chaumières romantiques ou des abbayes hantées. Non. Aucun rapport. Si les romanciers normands ont de tout temps alignés plus de mots que dans n'importe quelle autre région, c'est uniquement à cause de la météo !"

    La dernière est vraiment du pur Bussi. Bien amenée, elle aussi on sent malgré tout la chute arriver. 

    Un très agréable moment de lecture. 

    T'en souviens tu mon Anaïs de Michel Bussi

    T'en souviens tu mon Anaïs de Michel Bussi

    Dans la catégorie PASSAGE DU TEMPS

    T'en souviens tu mon Anaïs de Michel Bussi

    T'en souviens tu mon Anaïs de Michel Bussi

    « RDV photo #30Banzaï au pays des mangas de Véronique Delamarre Bellego »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mardi 4 Septembre à 21:34
    Philippe D

    Je l'ai lu aussi ... parce que c'est Bussi ! J'ai déjà oublié ces nouvelles ! 

      • Mercredi 5 Septembre à 18:36

        Je comprends !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :