• Seul celui qui se perd se retrouvera de Antoine Paje

    Seul celui qui se perd se retrouvera de Antoine Paje

    4ème de couverture

    Et si l'échec était la promesse d'un bel avenir? 

    Adrien Finden est un avocat pénaliste brillant. Sa nouvelle affaire : un chauffeur routier arrêté après avoir fumé un joint, mais condamné en première instance à seize ans de prison, reconnu coupable d'avoir mis en place un réseau mafieux de trafic de drogue. Alors qu'il s'investit pour son client, victime de la machine judiciaire, Adrien n'imagine pas qu'il vient de mettre le doigt dans un engrenage implacable qui va le mener vers une brutale descente aux enfers. L'occasion pour lui d'une profonde remise en question qui le mènera là où il ne l'aurait jamais imaginé. 
    Un roman qui redonne espoir.

     

    Mon avis

    Alors que le roman débute avec un personnage sûr de lui, égocentrique, pédant peu attachant à la limite énervant, on est assez content quand il se ramasse !!

    On regarde sa dégringolade avec un peu de recul, pas vraiment emphatique avec le personnage dont on découvre peu à peu les failles, les blessures ...

    Lui même met ces moments à profit pour réfléchir à sa vie, à lui même, à ses origines ... et il change peu à peu, et nous avec lui, il se fait plus attachant, plus humain. 

    Mon avis se fait moins dur sur ce roman jusqu'au rebondissement que j'avais anticipé en me disant non il va quand même pas ... et bien si, du coup le final est raté, la chance tourne

    L'apothéose arrive avec l'épilogue où l'auteur nous explique le pourquoi du comment ... un peu d'humilité monsieur ou tout au moins de la discrétion sur votre vie.

     

     

    dans la catégorie ADJECTIF

    Seul celui qui se perd se retrouvera de Antoine Paje

     

    Seul celui qui se perd se retrouvera de Antoine Paje

     

    Seul celui qui se perd se retrouvera de Antoine Paje

    « Didier, la 5ème roue du tracteur de Pascal Rabaté et François RavardCitation du dimanche #232 »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Juin à 06:56
    Aifelle

    Ce n'est pas un auteur jeunesse aussi ? Il me semble que c'est dans ce registre là que j'ai entendu parler de lui.

      • Vendredi 7 Juin à 15:41

        Non je ne crois pas il a aussi écrit " il me parla de cerisiers, de poussière et de montagne" que j'avais beaucoup aimé. Je n'ai pas retrouvé la même poésie dans ce roman.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :