• Remise de peine de Patrick Modiano

    Remise de peine de Patrick Modiano

    Présentation

    Une maison d'un étage, à la façade de lierre, dans un village des environs de Paris
    où le narrateur, que l'on appelait plus facilement « Patoche » à l'époque, a grandi
    avec son petit frère car leur mère était partie jouer une pièce en tournée.
    Une maison où ne vivaient que des femmes, une époque où tant de questions se
    bousculaient : qu'est-ce qu'une tête brûlée ? et une « série noire » ? Eliot Salter,
    marquis de Caussade, reviendrait-il dans son château comme l'avait promis le
    père des enfants lors d'un déjeuner ?
    Tant d'étonnements aussi : « Pourquoi les policiers ne nous ont pas interrogés ? »
    se demande encore Patoche, qui ajoute : « Pourtant les enfants regardent. Ils
    écoutent aussi. »
    Sans doute ne reste-t-il rien de tout ça que l'étui à cigarettes d'Annie, le sourire
    de Jean D., la grosse voiture de Roger Vincent dans le souvenir du narrateur
    qui n'a pu oublier. Ni la maison, ni ces femmes, ni leurs invités. Patoche regarde,
    écoute, il sait parfaitement que quelque chose de grave leur est arrivé.
     

    Mon avis

    Souvenirs d'une enfance, de sensations, de moments avec cette interrogation qui plane  : que s'est il passé ? On n'en saura rien mais l'écriture est belle, une certaine ambiance flotte dans ce roman, on se laisse porter par les mots de Modiano et la voix d'Ivan Morane. On a envie que ça dure, retrouver les rues de cet ancien Paris. On se revoit enfant observateur naïf témoin de ce que l'on ne comprend pas. 

    Nostalgie des vieux films en noir et blanc, des belles bagnoles, d'un phrasé à la Ventura, il ne se passe pas grand chose mais l'émotion est là à fleur de mots. 

    Remise de peine de Patrick Modiano

    Remise de peine de Patrick Modiano  n°1 Juillet

    Remise de peine de Patrick Modiano

     
    « Citation du dimanche #242Les chaises musicales de Holly Bourne »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Août à 20:30

    Merci pour le partage de cet excellente chronique !

    Douce soirée et très belle semaine à toi.

    Bisous.

    Bernadette.

      • Mardi 20 Août à 17:01

        Merci de ton passage et ton gentil commentaire. 

        Bientôt bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :