• La secte des égoïstes de Eric Emmanuel Schmitt  La secte des égoïstes de Eric Emmanuel Schmitt

    J'aime plutôt bien les écrits de Eric Emmanuel Schmitt, je les trouve faciles à lire et souvent reposants. ça n'a pas été lé cas cette fois ci...

    Je n'ai pas réussi à m'attacher à ce personnage de chercheur, à comprendre sa quête et encore moins Gaspard Languenhaert qui se prend pour Dieu (pour faire court). 

    Et pire encore j'ai trouvé le style tellement travaillé que ma lecture s'en est trouvée laborieuse. 124 pages que je pensé lire en 2 heures se sont éternisé sur plus d'une semaine. c'est pour dire !!

    Mauvaise pioche mais qui m'a permis de faire baisser ma PAL.

    La secte des égoïstes de Eric Emmanuel Schmitt N°3 juin

    Dans la catégorie GROS MOT

    La secte des égoïstes de Eric Emmanuel Schmitt

    La secte des égoïstes de Eric Emmanuel Schmitt

     


    4 commentaires
  • Héloïse Ouille de Jean Teulé

    4ème de couverture

    À la fin de sa vie, Abélard écrivait à Héloïse :
    « Tu sais à quelle abjection ma luxure d'alors a conduit nos corps au point qu'aucun respect de la décence ou de Dieu ne me retirait de ce bourbier et que, quand, même si ce n'était pas très souvent, tu hésitais, tu tentais de me dissuader, je profitais de ta faiblesse et te contraignais à consentir par des coups. Car je t'étais lié par une appétence si ardente que je faisais passer bien avant Dieu les misérables voluptés si obscènes que j'aurais honte aujourd'hui de nommer. »
    Depuis quand ne peut-on pas nommer les choses ? Jean Teulé s’y emploie avec gourmandise.
     

    Mon avis

    Qui a pris le plus de plaisir ? Jean Teulé à l'écrire ou Dominique Pinon à le lire ? En tous les cas c'est un livre plein d'enthousiasme, de jouissance, de gourmandise, d'amour sans tabou, cru. 

    Héloïse, orpheline recueillie par son oncle se voit instruite par le meilleur professeur de lettre de l'époque. Rapidement, l'apprentissage si l'on peut dire se fait avec travaux pratiques !! 

    J'ai retrouvé avec plaisir la verve de Jean Teulé qui nous décrit un moyen âge loin de ce qui nous est enseigné. C'est drôle, enjoué agréable, dépaysant. 

    J'ai vraiment adoré, et doublement par l'excellente interprétation  de Dominique Pignon. 

     

    Héloïse Ouille de Jean Teulé

    Dans la catégorie PRENOM

    Héloïse Ouille de Jean Teulé

    Héloïse Ouille de Jean Teulé n°38 mai

    Héloïse Ouille de Jean TeuléAudiolivre

     


    votre commentaire
  • Citation du dimanche #222

    Ecrire pour comprendre. Pour trouver les réponses. 

    Nikki Gemmell

    1966-

    Avec mon corps.


    2 commentaires
  • Sucre noir de Miguel Bonnefroy

    4ème de couverture

    Dans un village des Caraïbes, la légende d’un trésor disparu vient bouleverser l’existence de la famille Otero. À la recherche du butin du capitaine Henry Morgan, dont le navire aurait échoué dans les environs trois cents ans plus tôt, les explorateurs se succèdent. Tous, dont l’ambitieux Severo Bracamonte, vont croiser le chemin de Serena Otero, l’héritière de la plantation de cannes à sucre qui rêve à d’autres horizons. Au fil des ans, tandis que la propriété familiale prospère, et qu’elle distille alors à profusion le meilleur rhum de la région, chacun cherche le trésor qui donnera un sens à sa vie. Mais, sur cette terre sauvage, la fatalité aux couleurs tropicales se plaît à détourner les ambitions et les désirs qui les consument.   Dans ce roman aux allures de conte philosophique, Miguel Bonnefoy réinvente la légende de l’un des plus célèbres corsaires pour nous raconter le destin d'hommes et de femmes guidés par la quête de l'amour et contrariés par les caprices de la fortune. Il nous livre aussi, dans une prose  somptueuse inspirée du réalisme magique des écrivains sud-américains, le tableau émouvant et enchanteur d'un pays dont les richesses sont autant de mirages et de maléfices.   

    Lu par l'auteur 

    Mon avis

    Un livre d'aventures à la Robinson Crusoé, au charme un peu désuet mais passionnant. 

    Ce roman démarre par un naufrage sur une île des Caraïbes et un trésor perdu ... trésor qui sera le fil conducteur du reste de l'histoire.

    Une fresque sur plusieurs générations de femmes, aventures, trahissons, amour, soumission dans un décor exotique. Il y est question d'or ou de rhum qui rendent fous. 

    L'écriture est belle, parfois poétique, imagée, ou cruelle. Certains passages reviennent comme des leitmotiv donnant un rythme hors du temps. Les personnages féminins savent imposer leur pensée et les hommes se laissent mener. 

    Le ton un peu solennel de l'auteur amplifie l'aspect désuet de ce texte. 

    Un bon moment d'écoute dépaysant. 

    Sucre noir de Miguel Bonnefroy

    Dans la catégorie COULEUR

    Sucre noir de Miguel Bonnefroy

    Sucre noir de Miguel Bonnefroy

     

    Sucre noir de Miguel Bonnefroy  N°26 Aout 

    Sucre noir de Miguel Bonnefroy  Audiolivre


    votre commentaire
  • RDV photo #33  RDV photo #33

     

    Double rdv et 2 photos ce matin ça faisait longtemps que je n'avais pas participé au RDV d'Enna

    A 9h09 je consultais mon compte FB et lisais un article sur la numérologie et à 21h09 nous commencions à regarder le film du dimanche soir  "la lune de Jupiter". 

    D'autres participations chez Patricia 


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires