• Aucun homme ni dieu de Jérémy Saulnier

      

     

    SYNOPSIS ET DÉTAILS

     
    Au fin fond d'un Alaska sauvage et hostile, un spécialiste des loups à la retraite reprend du service pour enquêter sur la disparition d'un enfant.
     
    CASTING : Jeffrey Wright, Alexander Skarsgard, Riley Keough,...
     
     
     
     

    Mon avis : 

    J'avais tellement aimé le livre que lorsque j'ai vu sur Netflix ce titre ça a tout de suite fait tilt. Et même si je ne me souvenais pas de l'histoire en détails je savais qu'il y avait de la violence et une drôle d'ambiance. Je n'ai malheureusement retrouvé ni l'un ni l'autre, je me suis même passablement ennuyée. Les personnages sont peu crédibles et assez survolés, on ne comprend pas leur attitude, ils arrivent un peu comme des cheveux sur la soupe. 

    Même les grands espaces reposants sont à peine filmés, nous n'avons aucune notion ni de temps ni de distance, ce qui rend le film parfois complètement incohérents. 

    Bon vous l'avez compris un film loin d'être à la hauteur du roman qui l'a inspiré. 


    Aucun homme ni dieu
    Aucun homme ni dieu Bande-annonce VO

    Aucun homme ni dieu de Jérémy Saulnier

     

    votre commentaire
  • Promesse de Belva Plain

    4ème de couverture

    Avec une plume élégante et une grande finesse psychologique, Belva Plain explore le drame intime d'un divorce et dévoile le courage et la grandeur d'âme d'une femme prête à tout pour sauver sa famille. Un roman inoubliable par la reine de la saga. 

    Sur le papier, Margaret Crane est une femme comblée : un mari affectueux qu'elle aime depuis l'adolescence, trois enfants merveilleux, un métier passionnant et une ravissante maison que tout le monde envie. Un mariage si solide, si harmonieux, que rien ne semble pouvoir le briser. 
    Un jour, pourtant, tout s'effondre. Margaret découvre l'existence d'une autre : Randi Bunting, le premier amour d'Adam, avec laquelle il entretient une liaison passionnée depuis deux ans. 

    Avec une dignité qui n'a d'égale que sa douleur, Margaret fait son possible pour surmonter cette trahison. Mais comment protéger ses enfants du terrible divorce qui s'annonce ? Comment se reconstruire, faire confiance à nouveau, lorsque toutes les promesses ont été rompues ? 

     

    Mon avis

    Un roman à l'ambiance désuète bien qu'il ne se passe que dans les années 90. La vie de Margaret est bien rangée un peu trop lisse, un mari, un travail des enfants et une belle maison familiale quand tout bascule. Forcément tous les tords vont vers monsieur et Margaret est particulièrement bien entourée, tous ses amis lui viennent en aide. Ce n'est donc quasiment que la blessure egotique que Margaret doit gérer et même si sa fierté la pousse à vouloir se débrouiller seule au final tout finit par s'arranger pour elle. 

    Un roman à l'eau de rose, un peu agaçant, même si la vie d'Adam est abordée et est loin d'être aussi simple.  Je ne me suis pas vraiment ennuyée mais je n'ai pas pu m'attacher à ces personnages. 

    Merci aux Editions Promesse de Belva Plain

    Promesse de Belva Plain

     

     


    4 commentaires
  • 24 h Photo #45

    Je crois que je ne suis pas prête de me lasser à partager avec vous ces levers de soleil qui illumine nos journées depuis que nous avons déménagé, je resté émerveillé chaque matin par ces variations de couleurs. 

    D'autres participations chez Patricia

     

    24 h Photo #45


    6 commentaires
  • Une sorte de petit tag que j'ai déjà fait plusieurs fois, que j'ai retrouvé chez Sylire et que je réactualise avec les titres de 2018... c'est parti !

    Décris-toi…

     La sorcière

     
    Comment te sens-tu ?
     
    Décris où tu vis actuellement…
     
    Si tu pouvais aller où tu veux, où irais-tu ? 
     
    Ton moyen de transport préféré ? 
     
    Ton/ta meilleur(e) ami(e) est…
     
    Toi et tes amis vous êtes…
     
    Comment est le temps ?
     
    Quel est ton moment préféré de la journée ?
     
    Qu’est la vie pour toi ?
     
    Ta peur ?
    Quel est le conseil que tu as à donner ?
     
     
    La pensée du jour…

     

    Comment aimerais tu mourir ?

     
    Les conditions actuelles de ton âme ?
     
    Ton rêve ?
     
     
    N'hésitez pas à vous prêter au jeu ! 

     

     

    6 commentaires
  • La promesse de l'aube de Romain Gary

    Présentation : 

    "- Tu seras un héros, tu seras général, Gabriele D'Annunzio, Ambassadeur de France - tous ces voyous ne savent pas qui tu es ! 
    Je crois que jamais un fils n'a haï sa mère autant que moi, à ce moment-là. Mais, alors que j'essayais de lui expliquer dans un murmure rageur qu'elle me compromettait irrémédiablement aux yeux de l'Armée de l'Air, et que je faisais un nouvel effort pour la pousser derrière le taxi, son visage prit une expression désemparée, ses lèvres se mirent à trembler, et j'entendis une fois de plus la formule intolérable, devenue depuis longtemps classique dans nos rapports : 
    - Alors, tu as honte de ta vieille mère ?" 

    De sa voix ronde et chaleureuse, Hervé Pierre restitue à merveille l'hommage de Romain Gary à sa mère. Une lecture entre rire et larmes où se succèdent scènes d'amour, d'adieu et de retrouvailles.

    Mon avis : 

    Un classique  que je me devais de lire avant de voir le film ... Hervé Pierre porte magnifiquement ce texte qui part par moment dans des divagations personnelles et narcissiques un peu lassantes et sans grand interêt. J'ai trouvé ce texte bouillon et eu parfois du mal à suivre, mais j'ai malgré tout apprécié le style de l'auteur, la richesse de la langue et la relation avec sa mère où le cordon n'a jamais été coupé. 

    Un texte fort à la dur et doux. 

    La promesse de l'aube de Romain Gary

    La promesse de l'aube de Romain Gary

    La promesse de l'aube de Romain Gary

     


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires