• Printemps des poètes #5

    L’arbre volant

     

    Que les bois aient des arbres,

    Que de plus naturel ?

    Que les arbres aient des feuilles,

    Quoi de plus évident ?

    Mais que les feuilles aient des ailes,

    Voilà qui, pour le moins, est surprenant.

    Volez, volez, beaux arbres verts.

    Le ciel vous est ouvert.

    Mais prenez garde à l’automne, fatale

    Saison, quand vos milliers et milliers d’ailes,

                    redevenues feuilles,

                                   tomberont.

     

    Edmond Jabès

     

    « Le printemps des poètes #424 h photo #50 »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Mars à 12:22
    gambadou

    Merci pour cette envolée positive.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :