• Epiphania de Ludovic Debeurme

    Présentation de l'éditeur : 

    "C'est ainsi que je suis fait. A jamais dissemblable de ceux de ton espèce. Là ou tu vois s'élever les cites accueillantes, je vois, moi, à travers le bitume que l'on couche à l'infini pour étendre encore et encore les villes arrogantes, la fin d'un monde fait de racines, de lichens, de vers et de bactéries ancestrales."

    Mon avis : 

    Dans ce nouveau tome, on comprend mieux pourquoi les Epiphanians sont apparus sur terre. 

    Cette BD un peu brutale pour faire comprendre les enjeux de l'écologie, du vivre ensemble, du respect du vivant m'a fait penser à "défaite des maitres et possesseurs"

    Des scènes assez violentes et des couleurs un peu criardes soulignent les propos. 

    Un BD qui secoue mais laisse arriver l'espoir dans le troisième tome. 

    Epiphania de Ludovic Debeurme


    4 commentaires
  • The end de Zip

    Présentation

    Dans le cadre d'un stage, Théodore Atem intègre une équipe de chercheurs basée en Suède qui travaille sur la communication des arbres entre eux et avec nous. Ce groupe de travail dirigé par le professeur Frawley et son assistante Moon, tente de démontrer que les arbres détiennent les secrets de la Terre à travers leur ADN, leur codex. C'est en recoupant ces génomes avec la mort mystérieuse de promeneurs en forêt espagnole, le comportement inhabituel des animaux sauvages et la présence de champignons toxiques que le professeur comprendra, hélas trop tard, que ces événements sonnent l'alerte d'un drame planétaire duquel seul Théodore et quelques survivants seront épargnés. Serait-ce une nouvelle chance pour l'espèce humaine ?

    Mon avis : 

    Un joli thème où la nature reprend ses droits un peu cruellement. Une mise en page douce en monochromie. Une BD qui fait réfléchir sur notre avenir tout en nous donnant de nouvelles informations sur la manière de communiquer des arbres. 

    The end de Zep

    The end de Zep


    1 commentaire
  • Paul à Quebec de Michel Rabagliati

    Présentation : 

    Les années passent pour Paul et sa famille ; une fille qui grandit, une nouvelle maison et des parents qui vieillissent. Cette petite routine du quotidien va être brusquement changée par la maladie d’un proche qui va provoquer de nombreux doutes et autres moments d’émotions.

    Mon avis : 

    C'est la première fois que je lis un album de cette série mais je n'ai pas eu pour autant l'impression d'arriver en plein milieu d'une histoire et ni de me sentir perdue. 

    Je débarque donc dans la famille de Paul, une femme et une fille à la recherche d'une maison... le rapprochement avec la belle famille, les retrouvailles, les dimanches, les anecdotes les souvenirs... On a vraiment l'impression d'être à Quebec, les textes sont tellement bien écrits qu'on les entend parler. C'est léger, drôle, la vie bien vue et bien croquée. On se reconnait un peu dans cette vie là. 

    La seconde partie est moins gaie mais toujours aussi juste. On suit la fin de vie du beau père de Paul, avec une grande précision tant dans la maladie que dans les structures de soins palliatifs. Le regard porté est humain, entre rire et larmes, à la fois doux et violent. 

    Les illustrations en noir et blanc portent bien les propos, les transformations physiques du malade d'une grand réalisme. 

    Une BD tout en sensibilité sans sensiblerie. 

    Paul à Quebec de Michel Rabagliati

    Paul à Quebec de Michel Rabagliati

    Dans la catégorie PRENOM

    Paul à Quebec de Michel Rabagliati

    Paul à Quebec de Michel Rabagliati


    4 commentaires
  • Extases de Jean Philippe Tripp

    4ème de couverture

    Et si le dernier continent à explorer était celui de l'intime ? Les relations amoureuses, les pratiques sexuelles, les émotions, les sensations, les sentiments, comme autant de territoires à arpenter et à cartographier... C'est le parti pris d'Extases, la série autobiographique de Jean-Louis Tripp. Du petit détail trivial au sublime, du physiologique au métaphysique, de la jalousie qui consume à l'échangisme joyeux, toutes les facettes qui façonnent la sexualité sont évoquées.

    Mon avis

    Des planches très explicites pour nous faire entrer dans l'intimité d'un homme et vivre avec lui sa découverte de la sexualité, l'adolescence, la première fois, les aventures, l'amour, les envies.. tout en partageant son ressenti.

    C'est un vrai documentaire à la découverte de l'homme qui nous est offert par l'auteur, sans pudeur, ni tabou, il aborde tous les sujets des plus banaux ou plus secrets. Des sujets peu traités au coeur de l'intime.

    Un BD qui peut ouvrir au dialogue au sein du couple pour en connaitre un peu plus sur ce que ressent notre partenaire. Merci Monsieur Tripp.

    Extases de Jean Philippe Tripp

     

    Extases de Jean Philippe Tripp

    dans la catégorie MOT POSITIF

    Extases de Jean Philippe Tripp

    Extases de Jean Philippe Tripp

     


    2 commentaires
  • Epiphania de Ludovic Debeurme

    4ème de couverture

    La terre, menacée par l'espèce humaine, a crée son armée : les "Epiphanians".

    Mon avis

    C'est marrant comme la 4ème de couverture me semble un peu à coté de la plaque,  tout au moins pour ce 1er tome où l'histoire se met en place et où seulement à la fin les conflits apparaissent. 

    Une BD colorée et originale qui traite de faits de société où l'étranger est peu compris rejetés ou étudiés. 

    Les illustrations sans volume un peu flashy donnent un coté psychédélique qui m'a b bien plu et qui donne le change par rapport aux propos. 

    Une BD que je trouve engagée avec de belles valeurs sur la résistance, l'amitié et l'entraide tout en montrer les cotés sombres de la société. 

    Dans la catégorie UN SEUL MOT

    Epiphania de Ludovic Debeurme

    Epiphania de Ludovic Debeurme

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique