• Le journal D'Aurore de marie Desplechin et

    4ème de couverture

    Aurore a deux soeurs qui la détestent, les parents les plus insignifiants possible, une aversion avérée pour toute forme d'effort scolaire, pas de passion identifiée... autant dire, dans l'ensemble, une vie moins passionnante que celle du rat taupe des plateaux d'Abyssinie. Heureusement, dans ce tableau sombre d'une vie d'ado de 3e, il y a Lola, son amie qui habite en face et la comprend, elle. Enfin, ça dépend des jours. Et puis le nouveau demi-frère de Lola, Marceau, élément perturbateur notoire. La vie n'est décidément pas un long fleuve tranquille à 14 ans et vaut bien les pages d'un journal.

    Mon avis

    Nous voilà plongé dans l'univers d'Aurore pendant près de 18 mois, en images et en couleurs. 

    C'est plein de vie ça râle beaucoup fait la tête, se morfond, se détaille, se juge (plutôt de manière négative) la vie d'do quoi avec les parents à coté de la plaque, les grand parents un peu lourd, la grande soeur géniale et la petite dernière qui fait 'admiration de ses parents... tout y est pour un portrait de famille traditionnel. 

    C'est gai dynamique et coloré, ancré dans la réalité et bien vu... mais cette BD a quand même un gout de déjà vu / lu. 

    L'avis de Enna

    Dans la catégorie OBJET

    Le journal D'Aurore de marie Desplechin et Agnés Maupré

    Le journal D'Aurore de marie Desplechin et Agnés Maupré

     

     

     

    Le journal D'Aurore de marie Desplechin et Agnés Maupré


    2 commentaires
  • Pico Bogue - Légére contrariété de Roques et Dormal

     

    Pico Bogue - Légére contrariété de Roques et Dormal

     

    Je vais vous avouer que je découvre seulement cette série... grâce à mon fils très branché BD et qui lit presque tout ce qui lui passe sous la main (je ne vais pas m'en plaindre ) 

    Les couleurs sont douces, les personnages bien reconnaissables c'est agréable à feuilleter c'est déjà ça. 

    Une BD à sketch j'aime aussi ça se lit vite on peut prendre et reposer le livre sans prise de tête. 

    Dans cet opus les parents décident de partir sur un voilier pour les vacances sans les enfants, se sentant abandonnés ils vont le leur faire payer de leurs réflexions assez justes. 

    Même si j'ai trouvé l'album assez inégal j'ai quand même pris beaucoup de plaisir à lire cet BD, en plus du moment de partage avec mon fils. 

    Je ne vais pas devenir une grand fan mais je lirai sans aucun doute d'autre aventure. 

    Il faut quant même avouer qu'il a une bonne bouille ce Pico. 

    Dans la catégorie PRENOM

    Pico Bogue - Légére contrariété de Dominique Roques et Alexis Dormal

     

    Pico Bogue - Légére contrariété de Dominique Roques et Alexis Dormal


    4 commentaires
  • Elle(s) de Bastien Vives

    4ème de couverture

    Elles s’appellent Alice et Charlotte, ce sont deux filles d’aujourd’hui, vives, toniques, rieuses et complices. Bien sûr, elles ne dédaignent pas faire un peu de shopping ensemble, à l’occasion, mais ce qui les intéresse avant tout, c’est l’amour. Ici, maintenant, et sans forcément se raconter qu’elles tomberont sur le garçon de leur vie au premier baiser... C’est à la découverte du vécu quotidien de ces deux copines, au plus près de leur intimité, que nous convie Bastien Vivès dans Elle(s), avec cette qualité d’empathie qui laisse deviner le travail sur le motif... On n’a que rarement l’occasion de voir et d’entendre la bande dessinée raconter ainsi la jeune génération d’aujourd’hui, avec humour et authenticité. Loin des poncifs et des exagérations, un indéniable portrait-vérité.

    Mon avis :

    L'histoire d'une amitié entre deux filles, jeunes, dynamiques, qui cherchent l'amour le vrai celui, qui vivent la vie à fond et profite de manière un peu légère parfois. Entre elle(s) deux Renaud, timide, mal dans sa peau se fait peu à peu une place, on ne comprends pas trop mas elle(s) l'acceptent.

    Une BD qui reflète bien la vie des jeunes, fait de ces interminables discussions téléphoniques mais aussi de ces longs silences avec de pages pleines sans dialogue.

    Elle(s) de Bastien Vives

    C'est simple pas si léger que cela mais surtout sans grand intérêt, j'ai ferme cet album en me demandant si j'avais bien compris ce que Bastien Vives voulait nous dire. 

    Elle(s) de Bastien Vives

     


    4 commentaires
  • Jack le téméraire - dans les griffes du jardin maléfique T1 de Ben Hatke

    4ème de couverture

    Quand arrive l'été, Jack doit rester à la maison pour s'occuper de sa petite soeur Maddy. Ce n'est pas toujours amusant car elle ne dit pas un mot. Du moins le croit-il... Voilà qu'un jour, au marché, elle se met à parler pour demander à Jack d'échanger la voiture de leur mère contre une boite de mystérieuses graines à planter. Il accepte et commet ainsi la plus belle erreur de sa vie. Le jardin se transforme en une jungle sauvage peuplée de drôles de créatures : des bébés oignons et des citrouilles animées de plus en plus inquiétants au fil des jours. Jusqu'à une nuit de pleine lune où surgit un dragon... Dès lors, plus rien ne sera comme avant. Partagez l'immense courage de Jack, le nouveau héros de Ben Hatke l'auteur de Zita, La fille de l'espace.

    Mon avis

    J'ai pris beaucoup de plaisir à travers les yeux de mon fils en lisant cette BD. 

    Les dessins sont fins, les couleurs douces et contrebalancent un peu le coté qui se voudrait horrible de cette histoire. 

    Le texte est simple, un peu trop peut être, bourré d'onomatopées, mais on s'attache aux personnages de Jack et de sa petite soeur Maddy. L'arrivée de Lilly dans l'histoire apporte un peu de pep's à l'histoire. 

    La suite sort en libraire en février 2018, Aloïs me dit déjà qu'il voudra lire ça pendant sa semaine de ski ! 

    Jack le téméraire - dans les griffes du jardin maléfique T1 de Ben Hatke

    Dans la catégorie GROS MOT

    Jack le téméraire - dans les griffes du jardin maléfique T1 de Ben Hatke

    Jack le téméraire - dans les griffes du jardin maléfique T1 de Ben Hatke


    votre commentaire
  • Le 6ème Dalaï Lama

    4ème de couverture

    Lobsang Rinchen vit paisiblement avec ses parents dans un petit village perché en Himalaya. un matin, alors qu'il part retourner les champs accompagné de Gelaï, son petit renard, il fait la connaissance de Makye Ame, la fille du seigneur de Tawang. Une grande amitié naît peu à peu, et le duo devient trio avec l'arrivée de Dédi, la confidente de Makye Ame. Mais pendant ce temps, l'empereur de Chine apprend qu'on lui a caché la mort du 5e dalaï-lama... Les lamas doivent partir à la recherche de la réincarnation du dalaï-lama et vont bientôt se retrouver à Tawang, bousculant le quotidien de nos trois amis...

    Mon avis

    Un album qui vaut surtout pour ces illustrations et ces découpages de pages variés. Les dessins sont d'une grande finesse et très colorées, le personnages aux grands yeux façon manga très expressifs. 

    Par contre je trouve l'histoire un peu survolée même si on croit à l'amitié entre Makye et Lobsang, les événements s'enchaînent de manière un peu trop saccadés et sans lien. On ne comprends pas trop comment l'enfant futur Dalaï Lama est retrouvé.

    Je poursuivrai sans doute quand même la série, par curiosité et surtout pour le plaisir des yeux.  

    Le 6ème Dalaï Lama  Le 6ème Dalaï Lama

     

    Dans la catégorie PERSONNE CELEBRE

    Le 6ème Dalaï Lama

    Le 6ème Dalaï Lama


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique