• Couleur de peau : Miel tome 4 de Jung

    4ème de couverture

    Le dernier voyage que Jung a effectué en Corée le confronte à une famille qui voit en lui leur fils perdu depuis 40 ans. Faut-il faire un test ADN ? Et si la réponse était positive ? Comment ont-ils perdu cet enfant ? Quid de sa famille en Belgique, qui l'a chéri et élevé ?! Partagé entre Europe et Asie, entre le souvenir de ce qui a été et tout ce qui aurait pu être, Jung tente de définir son métissage.

    Mon avis

    Dans ce dernier tome Jung revient sur sa famille adoptive en interrogeant sa mère dont il découvre l'attachement dont il a douté et les difficultés qu'elle a aussi eu dans les relation avec ses deux enfants adoptés.

    Le voilà reparti en Corée avec des nouvelles perspectives d'en apprendre plus sur sa famille d'origine. C'est touchant, bien vu, très réaliste et éclairant sur ce statut particulier qui est souvent pu abordé par les personnes concernées.

    Dans la catégorie ALIMENT

    Couleur de peau : Miel tome 4 de Jung

     

    Couleur de peau : Miel tome 4 de Jung


    4 commentaires
  • Couleur de peau : Miel Tome 3 de Jung

    4ème de couverture

    Jung clôt ce voyage intérieur par l’évocation de ses années de jeunesse, étudiant à l’Institut Saint-Luc, amateur de jolies filles et de dessins. Il évoque aussi ce récent voyage en Corée effectué en 2011 pour le tournage de l’adaptation audiovisuelle de la série. Soulagement, sentiment d’appartenance retrouvé ou acculturation définitive ? Ses sentiments sont complexes et troublants. Et son récit toujours bourré d’humour et d’émotions.

    Démarche autobiographique peu commune entamée en 2007, Couleur de peau : miel a déjà reçu un accueil sans précédent tant le témoignage est authentique et universel. Le courrier des lecteurs demeure abondant et bouleversant. L’adaptation cinéma a été présentée depuis le Japon jusqu’aux Émirats arabes unis, du Canada à l’Australie, et maintes fois récompensées. Jung a touché un point auquel nous sommes tous sensibles : nos racines. Savoir les situer, sur cette terre de mondialisation et de revendications nationalistes est peut-être une nécessité.

    Mon avis

    C'est avec un grand plaisir que j'ai retrouvé Jung dans ce nouvel opus. Cette fois le voilà parti à la découverte de son pays d'origine. 

    On le sent plus apaisé, plus mur mais avec encore beaucoup de questionnements et cette colère contre le gouvernement qui a laissé tellement faire, blessant enfants et mères. 

    Les illustrations sont toujours aussi douces et fortes à la fois.

    dans la catégorie ALIMENT

    Couleur de peau : Miel Tome 3 de Jung

    Couleur de peau : Miel Tome 3 de Jung

     


    6 commentaires
  • Couleur de peau : Miel Tome 2 de Jung

    Présentation

    À 14 ans, Jung aborde la difficile période de l'adolescence, l'âge où certains rejettent leur famille pour mieux trouver leur personnalité. Comme Jung est du genre radical, son rejet sera intense ! Ce sera toutefois pour mieux découvrir les autres : les amis, dont certains sont des coréens adoptés aussi. Et puis les filles : Jung a un certain succès auprès d'elles et lui leur porte un intérêt prononcé. Enfin, se libère en lui une véritable passion pour le dessin... Mais en même temps que l'enfant devient jeune homme grandit une sorte de désespoir. Ce désespoir, tous les enfants adoptés de son entourage semblent l'expérimenter, et pour certains, il sera même fatal. Au combat pour trouver une place dans un environnement familial succède celui de s'accepter tel qu'il est. Il le mènera au seuil de sa vie d'homme.

    Mon avis

    J'ai retrouvé Jung avec plaisir. Il avance en âge aborde l'adolescence en se posant beaucoup de questions pour trouver sa place.

    Il cherche ces racines pour se construire, veut à la fois fuir les adoptés comme lui et s'en rapprocher pour arriver à comprendre et se sentir moins seul.

    Il aborde une fois de plus des sujets graves et souvent tabous comme le suicide des jeunes, l'éveil de la sexualité, l'envie de grandir et à la fois la nostalgie de l'enfance et de cette douce chaleur des bras maternels.

    C'est aussi à cet âge qu'il prend conscience de l'importantce du dessin, de l'amitié, du partage.

    Ce volume commence sur de très belles pages symboliques sur les racines, émouvant.

     

    Dans la catégorie BOISSON ALIMENT

    Couleur de peau : Miel Tome 2 de Jung


    6 commentaires
  • Et pourquoi mon livre n'est pas à coté de la caisse de Peter Van Straaten

    4ème de couverture

    Le monde des lettres en dessins d'humour. Les dessins repris dans ce livre ont paru dans les pages littéraires de l'hebdomadaire Vrij Nederland

    Mon avis

    Environ 70 planches humoristiques qui reprennent ce que peuvent entendre les écrivains, poètes ou éditeurs. 

    C'est drôle parfois cruel pour mon plus grand plaisir.

    Traduit du Hollandais 

    Et pourquoi mon livre n'est pas à coté de la caisse de Peter Van Straaten

    Dans la catégorie OBJET

    Et pourquoi mon livre n'est pas à coté de la caisse de Peter Van Straaten

     

    Et pourquoi mon livre n'est pas à coté de la caisse de Peter Van Straaten

    Et pourquoi mon livre n'est pas à coté de la caisse de Peter Van Straaten

     

     


    8 commentaires
  • Couleur de peau : Miel T01 de Jung

    Présentation

    Jun Jung-sik errait dans les rues de Séoul quand un policier l’a pris par la main pour l’emmener au Holt, un orphelinat américain. Il avait alors 5 ans. Quelques photos, un rapport d’orphelinat… Ses souvenirs tiennent à un fil. Mais les questions le taraudent.
    2007 : Jung décide de remuer les souvenirs ou les fantasmes de sa vie, en tout cas d’en finir avec une certaine période teintée de l’incertitude qui ronge. Il se raconte dans ce récit terriblement intime : sa survie en Corée, sa nouvelle famille belge. Une adoption pas toujours très réussie, contrairement à d’autres gamins. Mais cette histoire est la sienne : il a grandi avec, s’est construit avec, jours après jours, vaille que vaille. Les fous rires, les drames, le quotidien, les bêtises de gosses et les questions sans réponses… Sans aucune réponse ?

    Mon avis

    Une BD autobiographique en finesse qui traite de l'adoption sans jugement mais avec ses joies et ses peines, ses espoirs et ses déboires.

    Une BD qui nous rappelle aussi beaucoup de faits historiques : ces milliers d'enfants abonnés, regroupés dans des maisons en vue d'être adoptés, mais aussi l'histoire de la Corée, ce conflit destructeur de famille où une fois de plus les enfants sont les principales victimes.

    Mais l'auteur ne se pose pas en victime loin de là, les traits ronds et agréables à l'oeil, en noir et blanc mais emplis de douceur portent magnifiquement les sentiments et les impressions de cette première partie de vie.

    3 autres volumes m'attendent à la bibliothèque ... 

    dans la catégorie COULEUR

    Couleur de peau : Miel Tome 1 de Jung

    d'un auteur BELGE 

    Couleur de peau : Miel Tome 1 de Jung

    Couleur de peau : Miel Tome 1 de Jung

     

     


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique