• N'aie pas peur que je t'enlace de Fulvio Ervas

    N'aie pas peur que je t'enlace de Fulvio Ervas

     

    4ème de couverture : 

    Un voyage de trente-huit mille kilomètres, qui commencera par la traversée des États-Unis en Harley Davidson. C'est cela que Franco Antonello souhaite pour le dix-huitième anniversaire de son fils, diagnostiqué autiste à l'âge de trois ans. Andrea est un ouragan imprévisible. Lorsqu'il marche, c'est sur la pointe des pieds. Les objets, il les aime rangés dans un ordre méticuleux. Quand il veut savoir qui il a en face de lui, il l'enlace afin de sentir ce que l'autre a dans le ventre et pour cette raison ses parents ont inscrit sur ses T-shirts : "N'aie pas peur si je t'enlace". Pourtant ce voyage se fera, à travers les États-Unis et jusqu'en Amérique latine, mille fois plus inattendu que prévu. Sous le regard étonné et teinté d'humour du père, Andrea caressera les crocodiles, communiquera avec les chamans indiens, embrassera les jeunes filles et enseignera à son père à se laisser aller à la vie. Il fera de cette expérience une aventure épique, difficile et grisante, imprévisible et captivante. Comme lui, qui dit vouloir devenir, malgré tout, un terrien. 

     

    Mon avis : 

    Franco et Andrea Antonello ont fait ce voyage en 2010. Fulvio Ervas l'a raconté à partir d'entretien qu'il a eu avec Franco pendant une année.

    Un joli récit fait découvrir une facette de l'autisme (il y a presque autant de formes d'autisme que d'autistes) à travers d'un road movie dans les Amériques. 

    De belles rencontres, de beaux moments et ce partage père/fils nous montrent la diversité du monde, la tolérance, aussi étonnante que cela puisse, paraître face au handicap.

    Quelques questionnements du père sur l'avenir, sur la maladie de son fils mais rien de patos toujours la joie de vivre qui transpire, le partage, l'amour qu'il y a entre ces 2 êtres qui ont pourtant l'impression de vivre l'un à coté de l'autre mais dans des mondes différents.

    Beau et intéressant même si j'ai préféré la partie US que le voyage en Amérique latine et/ou du sud, que j'ai trouvé plus fouillis, avec des allées retours, des voyages en avion, en car ...

     

    Traduit de l'Italien 

    N'aie pas peur que je t'enlace de Fulvio Ervas

    « Un livre m'attend quelque part de Maureen Dor et Andrea AlemannoCitation du dimanche #33 »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Septembre 2014 à 20:33

    Je l'ai déjà repéré plusieurs fois mais je n'en ferai pas une priorité.

    2
    Samedi 13 Septembre 2014 à 06:56
    Aifelle

    Je n'en ai pas entendu parler, ça peut m'intéresser et tu me rappelles que j'ai dans ma PAL depuis au moins 3 ans un récit équivalent, un enfant autiste amélioré par des chamans mongoliens.

    3
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 19:05

    @ Jérome : il est arrivé dans mes mains par hasard !

    @ Aifelle : commence par vider ta Pal !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :