• Mes bien chères soeurs de Chloé Delaume

    Mes bien chères soeurs de Chloé Delaume

    4ème de couverture : 

    " Ceci est une adresse. Aux femmes en général, autant qu'à leurs alliés. Je vous écris d'où je peux. Le privé est politique, l'intime littérature. "

    En France, la quatrième vague féministe a fait son entrée : non plus des militantes, mais des femmes ordinaires. Qui remettent en cause les us et les coutumes du pays de la gaudriole, où une femme sur dix est violée au cours de sa vie, et où tous les trois jours une femme est assassinée par son conjoint.

    Dans ce court texte incisif qui prône la sororité comme outil de puissance virale, Chloé Delaume aborde la question du renouvellement du féminisme, de l'extinction en cours du patriarcat, de ce qu'il se passe, et peut se passer, depuis le mouvement #metoo.

    Mon avis : 

    Après un bref historique sur les différences vagues du féminisme, Chloé Delaume nous parle de ce mouvement au présent, de ce qui se passe aujourd'hui dans notre société, de l'évolution des us et coutumes, des langues qui se délient, de ces femmes qui s'affirment et se soutiennent. 

    Un document percutant où les mots sont scandés, j'avais envie de les lire à voix haute, en rythme. 

    L'auteure dresse un intéressant panorama du féminisme sans chercher à tout prix à nous convaincre ou à nous entraider dans cette voie. 

    Un livre à faire circuler. 

    Catégorie 15 : un livre féministe

    Mes bien chères soeurs de Chloé Delaume

    Dans la catégorie ADJECTIF (1)

    Mes bien chères soeurs de Chloé Delaume

    Mes bien chères soeurs de Chloé Delaume

    132 p (1364p)

     

    « Rdv photo #45Sixtine - livre II de Caroline Vermalle »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Janvier à 16:51
    Aifelle

    Je l'ai lu (pas de billet) intéressant, percutant, elle ne rate pas sa cible, mais au bout d'un moment j'ai trouvé qu'elle tournait en rond avec la sororité. On aimerait bien que ça se passe comme ça, mais on est encore loin d'y être.

      • Mardi 26 Janvier à 16:57

        Heureusement il n'y a que 132 pages ! 

        Regardons aussi le chemin parcouru ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :