• Mère : L'enseignement spirituel de la forêt amazonienne de Laurent Huguelit

    Mère : L'ens geignement spirituel de la forêt amazonienne de Laurent Huguelit

    4ème de couverture : 

    « J'ai des choses à dire à mes enfants... »

    Invité par la forêt amazonienne à lui prêter sa plume, Laurent Huguelit nous fait découvrir l'enseignement de ce grand esprit que les peuples indigènes appellent « Madre » - la Mère.

    C'est lors d'un séjour en Amazonie que l'auteur a été désigné porte-parole de la grande forêt par l'esprit de la mère de toutes les mères en personne. Conformément au contrat spirituel qui s'est lié au sein de cette matrice végétale, Laurent Huguelit a mis sur papier les paroles, les visions, les impressions et les anecdotes que la forêt lui a demandé d'exprimer. C'est un enseignement prodigué par la nature qui nous est livré dans ces pages, un pèlerinage au coeur de la grande famille du vivant. On y croise, tour à tour, l'arbre ancestral, la clarté de la conscience, la compassion, les chamanes et leurs chants de guérison - mais également, parce que tout doit être connu, les affres de l'obscurité. Avec Mère, l'intention de la forêt est de rétablir le lien sacré qui relie l'humanité à la planète Terre, pour qu'une nouvelle conscience puisse émerger - et pour que les enfants de la forêt retrouvent celle qui les a vu naître et grandir. Pour qu'ils la respectent, la préservent et l'aiment.

    Mon avis

    Laurent Huguelit vous raconte sa cure au coeur de la forêt amazonienne, cure pendant laquelle la Terre Mère lui parle et lui donne une mission.

    C'est un livre un peu particulier que ce chemin initiatique dans lequel l'auteur nous parle de sa communication avec la Terre, un livre qui nous délivre un message puissant sur notre lien primordial et sacré, la dérive de notre société et ce que nous devons mettre en place pour "redevenir des humains". 

    Peu importe que l'on y droit ou pas, là n'est pas la question. Certains penseront que c'est un peu poussé mais le message est d'une grande puissance. La Mère revient sur les origines de l'humanité, du lien qui lie les hommes à la terre, les tribus ancestrales qui peu à peu perdent aussi ce lien, le rôle de la forêt amazonienne dans l'équilibre de la planète. Oui tout ce là on le sait mais la force de ce discours est dans la présentation, le fait de "nous faire croire" que c'est la Terre elle même qui nous parle n'a pas le même impact. 

    Souvent l'auteur fait référence à ses émotions, son ressenti, ses références cinématographiques ou littéraires, pour que son message soit plus clair, j'ai passé outre ses "anecdotes" mais elles pourront effectivement géner la lecture pour certains, c'est bine dommage.

    J'ai une conscience écologique et malgré tout ce livre m'a grandement éclairée, me pousse à aller encore plus loin dans les petites démarches de colibri, à prendre de conscience de la portée des mots autant que celle des actes. 

    Mère : L'enseignement spirituel de la forêt amazonienne de Laurent Huguelit

     

    D'un auteur SUISSE

    Mère : L'enseignement spirituel de la forêt amazonienne de Laurent Huguelit

    Mère : L'enseignement spirituel de la forêt amazonienne de Laurent Huguelit

    Dans la catégorie LIEU (2)

    Mère : L'enseignement spirituel de la forêt amazonienne de Laurent Huguelit

    Mère : L'enseignement spirituel de la forêt amazonienne de Laurent Huguelit

    477 p (3217 -1231)

    « Bordel créatif avec #ateliersJijihook2La mélodie des jours de Lorraine Fouchet »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Sandee
    Lundi 15 Février à 16:04
    Sandee

    Coucou ma belle, je pense que cette lecture me plairait. Il faut l'écouter la nature! Bisous

    2
    Mercredi 17 Février à 21:11

    Je ne connais pas du tout, mais la cause m'intéresse beaucoup...

      • Jeudi 18 Février à 13:10

        ça vaut le coup et nous fait porter un autre regard sur nos comportements. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :