• Martha ou la plus grande joie de Francis Dannemark

    Martha ou la plus grande joie de Francis Dannemark

    4ème de couverture

    « Au bord d’une rivière, l’été, il y a Martha, qui a failli disparaître à la suite d’un accident. Elle n’a plus toute sa mémoire. Et son fils se demande si elle a encore toute sa tête. Mais elle a des yeux pour voir. Et du cœur ! Il y a Martin, son frère, qui traduit des romans. Il y a Jeanne, qui revisite avec eux un épisode déchirant du passé. Il y a Septime, aimable garagiste et rejeton renié d’une longue lignée de vignerons. Il y a des fleurs bleues portant le joli nom de Veronica longifolia. J’ai écrit ces pages pour partager le sourire de Martha et sa joie. C’est une histoire de rencontres et de renaissance. C’est une histoire d’amour. » Francis Dannemark

    Mon avis

    Une belle histoire de rencontres, de gemmelité, d'amour aussi, un récit tout en finesse et poésie.

    "Traversant le feuillage du sous bois, la lumière du soleil prenait cette teinte si tendre et  chaude qui donne envie de croire à la magie , ou qui du moins rappelle que la vraie beauté du monde ne tient pas dans les paysages les plus spectaculaires mais dans la splendeur discrète et fragile d'un rayon qui caresse en passant le vert velouté d'une feuille d'argent."

    Quand les souvenirs  remontent avec l'envie du partage et font renaitre des images qui avaient complètement disparu, cela donne une sensation de connexion, d'émotions, d'harmonie et de tendresse, entre tous les personnages. Le cap du jugement n'est plus là, c'est la sagesse qui éclôt.

    "Crois un vieux prof d'histoire, Jeanne, tout évolue, tout change. Je lui ai demandé si les gens aussi changer. Oui avec le temps, vite ou lentement pour mille raisons mystérieuses qui s'emmêlent... Ce serait bien si on arrivait à prendre sereinement les choses comme elles viennent, et quand ils viennent. Mais je reconnais que ce n'est pas facile..."

    Martha tout en naturel, retrouvé suite à un accident est accompagné par son frère pour changer d'air... c'est le moment de plusieurs belles rencontres, le passé remonte en douceur, les images se forment à nouveau dans sa tête, elle se reconstruit peu à peu. Le frère jumeau est témoin de cette transformation tout en gardant un pied dans sa vie de traducteur. Le personnage de Septime apporte un peu de fantaisie et de réalisme dans ces quelques jours qui apparaissent comme une parenthèse hors du temps. 

    Merci aux éditions le Castor Astral et à Martha ou la plus grande joie de Francis Dannemark

    d'un auteur BELGE

    Martha ou la plus grande joie de Francis Dannemark

    dans la catégorie PRENOM

    Martha ou la plus grande joie de Francis Dannemark

    Martha ou la plus grande joie de Francis Dannemark

     

     

     

     

    « Mois par moi Juillet 2017RDV photo #31 »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :