• Les vies multiples d'Amory Clay de William Boyd

    Les vies multiples d'Amory Clay de William Boyd

    4ème de couverture : 

    Au lendemain de la Première Guerre mondiale, Amory Clay, jeune bourgeoise anglaise, s'initie à Londres à la photographie. Lassée des portraits mondains, elle fréquente les milieux interlopes de Berlin, en rapporte des clichés sulfureux qui font scandale. Recrutée par un magazine de photomontage américain, elle s'installe à New York, où elle noue une amitié amoureuse avec un diplomate-écrivain français, puis convainc son patron et - amant - de créer un bureau à Londres qu'elle dirige. En 1936, lors d'une manifestation des fascistes d'Oswald Mosley, elle est passée à tabac, et est grièvement blessée. Séjour à New York à la veille de la guerre. Puis retour dans le Vieux Monde pour couvrir le Débarquement. Elle croise au milieu des ruines un bel officier et authentique lord écossais, Sholto, qu'elle épouse et suit dans son château. Deux jumelles naissent qui sèmeront la joie et le chaos. Abimé par la boisson et la culpabilité, Sholto meurt d'une crise cardiaque. Obligée de travailler, Amory renoue avec la photo et la notoriété au Vietnam puis se rend en Californie à la recherche de sa fille enrôlée dans une secte. Leurs retrouvailles virent au bain de sang. Septuagénaire, Amory vit recluse dans sa petite maison sur une île écossaise. Mélancolique et apaisée, elle revisite son parcours. Alors que la maladie gagne, elle envisage de se donner la mort.

     

    Mon avis : 

    La vie riche et mouvementée d'une femme photographe au caractère bien trempé qui traverse la vie.

    "L'inertie est un état d'esprit très sous-évalué  Si tu sens que tu es obligée de prendre une décision, alors décide de ne pas prendre de décision. laisse passer du temps. Ne fais rien" lui disait son père ... (p. 170)

    Elle n'en a rien fait bien au contraire, elle a écouté ses envies et menait sa vie comme elle l'entendait, contre vent et marée, et malgré la petite place qui était laissé aux femmes.

    Un livre d'aventure qui parcourt une bonne partie du XXème siècle : la seconde guerre mondiale et celle du Vietnam, la montée du fascisme ... des allers retours entre les US et la Grande Bretagne, illustré de vraies photos glanées ça et là, l'auteur s'amuse à nous entrainer dans une fiction à la limite de la réalité. 

    C'est avant tout la passion pour la photo qui fait avancé Amory dans la vie, et au moment de faire le bilan, malgré les erreurs ou les déceptions, aucun regret : elle a mené la vie qu'elle souhaitait, a assouvi sa passion et pour finir, a vécu comme le titre du roman nous l'annonce bien de multiples vies.

    Une petite remarque avant de finir : j'ai été étonnée de la place donnée aux différents tenues que portaient les personnages en général, quasi systématiquement décrites avant une nouvelle scène, comme si elles nous permettait d'avancer dans le temps ! 

     

    Les vies multiples d'Amory Clay de William Boyd

    dans la catégorie PRENOM

    Les vies multiples d'Amory Clay de William Boyd

     

    « Citation du dimanche #127L'age de glace : les lois de l'univers de Mike Thurmeier et Galen T. Chu »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mardi 30 Août 2016 à 11:09
    Aifelle
    Et au final tu as aimé ?
      • Mardi 30 Août 2016 à 13:39

        Oui beaucoup.

    2
    Mardi 30 Août 2016 à 12:02

    N'étant pas un grand fan de photo, je ne me sens pas particulièrement attiré ;)

      • Mardi 30 Août 2016 à 13:40

        La photo n'est qu'un alibi 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :