• Les reflets d'argent de Susan Fletcher

    Les reflets d'argent de Susan Fletcher

     

    4ème de couverture : 

    Une légende raconte qu'il y a très longtemps un homme, pleurant son amour perdu, entendit en marchant sur une plage de l'île de Parla, une voix portée par le vent, ces mots comme soufflés par la mer : l'espoir existe. Il se tourna alors vers la mer, et vit un homme au loin, flottant à son aise dans l'eau déchaînée. L'homme plongea et ne reparut pas. Il avait une queue de poisson. Certains le prirent pour un fou, d'autres le crurent, car cette île avait toujours charrié drames et miracles, et porté les hommes qui y vivaient comme des éléments naturels, composant sa force. L'homme retrouva celle qu'il aimait et vieillit avec elle sur les rives de l'île. Ce jour-là, sur cette même rive, le jeune Sam Lovegrove découvre le corps d'un inconnu, il s'approche terrorisé, croyant faire face à un cadavre. Puis recule en criant, car l'homme n'est pas mort. Colosse battu par les vagues, l'homme a survécu. Sam court chercher son père, son oncle et son cousin, pour l'aider à transporter le corps chez l'infirmière de l'île, Tabitha. Pour Tabitha, comme pour les quatre hommes, cette apparition est troublante, tout comme les cheveux noirs et la barbe de cet inconnu, qui réveillent les souvenirs d'un disparu. Personne n'a revu Tom depuis quatre ans. Et à présent que la rumeur de l'apparition se répand sur l'île, de proche en proche, jusqu'à la veuve de Tom, les légendes semblent tout à coup plus réelles, les hommes semblent soudain réécrire l'histoire de l'île, ramasser ses mythes sur le rivage, leurs espoirs bouillonnant dans les flots comme autant de reflets d'argent sous le vent. 

    Mon avis : 

    "Qu'est ce qui fait une bonne histoire ?[...] Il faut qu'il y ait du bonheur - des gens qui le trouvent. Il faut un paysage qui nourrisse l'esprit, et soit si parlant qu'on ait l'impression d'y être. Il faut de l'amour. Peut être un peu de tristesse. Et il faut un voyage, d'une façon ou d'une autre" p. 341

    Tout y est dans ce roman : Une belle écriture, poétique et descriptive agréable et fluide ... une histoire originale à la limite du conte ... des paysages sauvages coupés du monde... une île hors du temps... des personnages blessés et attachants ... tout pour faire un beau roman.

    Et pourtant, j'ai eu l'impression de tourner en rond comme prisonnière de cette île battue par les vents, que l'histoire n'avançait pas, que les personnages étaient trop nombreux et pas facilement identifiables (heureusement qu'il y a un arbre généalogique en début de livre il m'a bien servi !) l'auteur en fait tellement que le manque m'a laissée insensible. 

    Je suis quand même allée jusqu'au bout car je voulais en savoir un peu plus sur cet Homme Poisson seule réelle énigme de ce livre. La fin est belle mais pas surprenante... Dommage  

    D'autres avis chez Theoma, Gambadou

     

    Dans la catégorie Matériau : 

    Les reflets d'argent de Susan Fletcher

     

    Traduit de l'anglais : 

    Les reflets d'argent de Susan Fletcher

    « Une preuve d'amour de Valentine GobyLe duel des frères Flint de Thomas Scotto »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 5 Mars 2014 à 06:23
    Aifelle

    Je le lirai peut-être, mais sans urgence ..

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Vendredi 7 Mars 2014 à 14:12

    @ prends ton temps ... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :