• Le garçon qui parlait avec ses mains de Sandrine Beau et Gwenaëlle Dumont

    Le garçon qui parlait avec ses mains de Sandrine Beau et Gwanaëlle Dumont

    4ème de couverture : 

    Un nouvel élève est arrivé dans la classe de Victoria ce matin. Surprise : il est espagnol ! Autre surprise : il ne parle pas car il est sourd. Enfin si, il parle, mais la langue des signes. II s’appelle Manolo et a de très beaux yeux. Victoria n’a qu’une envie : faire sa connaissance. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde. La Grande Zaza et sa bande de chipies ont fait de Manolo la nouvelle cible de leurs moqueries. Et il n’y a pas que dans la cour de récré qu’on a du mal à accepter cet enfant pas tout à fait comme les autres.

    Mon avis : 

    Un joli roman sur la différence, le handicap et l'amitié qui a une raisonnance particulière suite aux évènements du weekend. 

    La surdité est peu abordée dans les romans en général j'aime que ce si beau langage qu'est la langue des signes soit mise à l'honneur auprès des jeunes.

    L'écriture est fluide, tonique et agréable, à la portée de tous dès la fin du primaire, accompagnée d'illustrations elles aussi pleines de pep's.

    Le garçon qui parlait avec ses mains de Sandrine Beau et Gwenaëlle Dumont

     

     

    Merci à   Comme une envie de voir la mer de Anne Loyer

     Le garçon qui parlait avec ses mains de Sandrine Beau et Gwenaëlle Dumont 

    Le garçon qui parlait avec ses mains de Sandrine Beau et Gwenaëlle Dumont

     

    « La maladroite de Alexandre Seurat Macadam de Jean Paul Didierlaurent »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :