• Le briseur d’âmes de Sebastian Fitzek

    Le briseur d’âmes de Sebastian Fitzek

    4ème de couverture : 

    Un psychopathe sévit dans les environs de Berlin. Lorsque la police retrouve ses victimes, elles sont vivantes et ne présentent pas la moindre trace de maltraitance physique. Mais elles sont psychiquement anéanties, comme privées de conscience... D’où le surnom que la presse lui a donné : le Briseur d’âmes. Caspar, un amnésique interné dans une clinique spécialisée, n’aurait jamais imaginé croiser son chemin. Et pourtant, en cette veille de Noël, alors qu’au-dehors une tempête de neige fait rage, lui, le personnel médical et quelques patients se retrouvent enfermés dans l’établissement, coupés du monde... en compagnie du Briseur d’âmes. Et cette fois, il tue !

    Aussi terrifiant et puissant que Thérapie, le roman qui l’a fait connaître, le nouveau thriller de Sebastian Fitzek se lit d’une traite…

    Mon avis : 

    Voilà bien longtemps que j'avais repéré ce livre et comme je suis dans un période polar un peu glauque je me suis dit allons y...

    Quelle déception ! Terrifiant, quand ? Puissant, ha bon où ça ? J'ai eu l'impression de tourner en rond dans cette clinique entre la salle d'IRM, l’ascenseur et la bibliothèque, je me suis demandée si je ne lisais pas sans arrêt les mêmes passages. Ha aucun moment je ne me suis interessée à ce qui arrivait aux personnages, je ne me suis attaché à aucun, n'ai même pas eu envie de savoir qui était vraiment ce "briseur d’âmes".

    J'ai trouvé l'écriture (la traduction) très scolaire avec beaucoup de répétition comme s'il fallait nous répéter sans arrêt les mêmes choses pour que l'on comprenne bien ce qui se passait.

    Non franchement TRES mauvaise pioche.

     

    Une couverture avec un oiseau

    Le briseur d’âmes de Sebastian Fitzek

    Le briseur d’âmes de Sebastian Fitzek

    traduit de l'allemand

    Le briseur d’âmes de Sebastian Fitzek

     

    Coche 1 case (13/50)

    un livre qu figure à la fin de ta LAL 

    Le briseur d’âmes de Sebastian Fitzek

    « Des cartes Citation du dimanche #53 »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 22 Février 2015 à 07:05
    Aifelle

    Je me souviens avoir lu des billets aussi négatifs que le tien. Comme je n'ai pas lu "thérapie", c'est celui-là que je choisirai plutôt.

    2
    Dimanche 22 Février 2015 à 09:17

    Une très mauvaise pioche, ça arrive. Next !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Dimanche 22 Février 2015 à 12:26

    @ Aifelle : oui je n'ai pas pris le meilleur qui semble effectivement être "Thérapie" 

    @ Jerome : next en effet : "le chuchoteur" vraiment autre chose !

    4
    MHF
    Dimanche 22 Février 2015 à 16:24
    MHF

    Faut que je note de ne pas le lire !

    5
    Dimanche 22 Février 2015 à 17:52

    @ MHF : si tu veux essayer il parait que "thérapie " est son meilleur 

    6
    Mercredi 25 Février 2015 à 17:31

    Bonsoir Manika27, je confirme que l'histoire ne tient pas debout. C'est nul. Je ne suis pas près de lire un autre roman de ce monsieur. Bonne soirée.

    7
    Jeudi 26 Février 2015 à 11:09

     @ Dasola : Il parait qu'il a fait beaucoup mieux !

    8
    Samedi 7 Mars 2015 à 14:17

    Oh flûte, ce livre me faisait envie pourtant! Je vais t'écouter et passer mon tour sur ce coups-là!

     

    Je profite pour te mettre le lien vers la nouvelle session. Encore merci à toi, fidèle blogueuse, d'y participer à chaque fois.

     

    http://amis-lecteurs.blog4ever.com/un-mois-une-illustration-session-6

    9
    XL
    Samedi 7 Mars 2015 à 15:36

     oh oh je l'oublie sitôt la tentation de le noter dans ma liste

    10
    Samedi 7 Mars 2015 à 16:54

    @ Angesephie : c'et noté pour la prochaine session en mode recherche

    @ XL : oui oublie, il en a écrit de meilleur semble t il !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :