• Là où chantent les écrevisses de Délia Owen

    Là où chantent les écrevisses de Délia Owen

    4ème de couverture :

    Les rumeurs les plus folles courent sur " la Fille des marais " de Barkley Cove, en Caroline du Nord. Pourtant Kya n'est pas cette créature sauvage et analphabète que tous imaginent et craignent. Abandonnée à l'âge de dix ans par sa famille, c'est grâce au jeune Tate qu'elle apprend à lire et à écrire, découvre la science et la poésie. Mais Tate, appelé par ses études, doit partir à son tour. Et lorsque l'irréparable se produit, elle ne peut plus compter que sur elle-même...

    Mon avis : 

    Kya a à peine 6 ans quand elle voit partir sa mère, puis ceux seront ses frères et soeurs et pour finir son père qui l'abandonneront un par un. Elle se construira seule dans une petite cabane perdue dans les marais, sa maison. Elle réussira a échapper aux services sociaux et deviendra une experte de ces lieux.

    En parallèle de la vie de Kya, nous suivons l'enquête sur la mort mystérieuse d'un jeune homme Chase, retrouvé au pied d'une tour de guet.

    J'ai adoré cette histoire au coeur de la nature sauvage, Kya est attachante débrouillarde, elle prend la vie comme elle vient et devient une experte de par sa simple observation de la nature qui l'entoure. Avec des descriptions subtiles et permanentes sans pour autant être pesante, l'auteure nous fait découvrir la richesse de ces lieux. 

    La vie y est rude et pourtant Kya s'en accommode et a bien du mal à comprendre la vie de ceux qui vivent en ville. D'ailleurs tout au long de sa vie elle sera dénigrée, et vue comme une fille simple.

    Un livre fort à la fois sur la force et la bêtise de la nature humaine, le poids des préjugés. La partie enquête ne fait qu'appuyer sur l'acharnement et le racisme, les préjugés et l'intolérance. 

    Là où chantent les écrevisses de Délia Owen

     

    Là où chantent les écrevisses de Délia Owen  n°17 dec 21

    Dans la catégorie ANIMAL (1)

    Là où chantent les écrevisses de Délia Owen

     

    Là où chantent les écrevisses de Délia Owen

    480 (848 - 848)

    « Je lis donc je suis Le temps des regrets de Mary Higgins Clark »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 10 Janvier à 13:57

    Je vais le lire, je ne vois que des critiques positives au sujet de ce livre.
    Merci pour le partage de ton ressenti et très belle semaine à toi.

    Amitiés.

    Bernadette.

      • Dimanche 16 Janvier à 12:04

        Bonn lecture alors ... tu me diras ? Bon dimanche 

    2
    Lundi 10 Janvier à 20:56

    Je me suis juré de le lire cette année. Il est dans ma PAL. Il patiente...

      • Dimanche 16 Janvier à 12:05

        Fais le passer en haut de ta pile ^^

    3
    Mardi 11 Janvier à 07:31

    Je n'ai pas été complètement convaincue par cette lecture. Il y a trop d'invraisemblances à mon goût, mais il y a de très beaux passages.

      • Dimanche 16 Janvier à 12:06

        Je me suis laissée portée par la nature en évacuant le négatif. C'est vrai que j'aurai préféré qu'il n'y ai pas cette histoire de procès qui dessert l'histoire. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :