• La lettre qui devait changer le destin d'Harold Fry est arrivée un mardi de Rachel Joyce

    La lettre qui devait changer le destin d'Harold Fry est arrivée un mardi de Rachel Joyce

    4ème de couverture : 

    Il était juste parti poster une lettre. 
    Mais c est mille kilomètres qu il va parcourir à pied. 
    Un roman inoubliable qui a conquis le monde entier.

    « Je suis en chemin. attends-moi. Je vais te sauver, tu verras. Je vais marcher, et tu vivras. »

    Harold Fry est bouleversé par la lettre qu il reçoit de Queenie Hennessy, une ancienne amie qui lui annonce qu elle va mourir.
    Alors que sa femme, Maureen, s affaire à l étage, indifférente à ce qui peut bien arriver à son mari, Harold quitte la maison pour poster sa réponse. Mais il passe devant la boîte aux lettres sans s arrêter, continue jusqu'au bureau de poste, sort de la ville et part durant quatre-vingt-sept jours, parcourant plus de mille kilomètres à pied, du sud de l Angleterre à la frontière écossaise. 
    Car tout ce qu Harold sait, c est qu il doit continuer à marcher.
    Pour Queenie. 
    Pour son épouse Maureen. 
    Pour son fils David. 
    Pour nous tous.

     

    Mon avis : 

    Le bilan d'une vie lors d'un pèlerinage au travers de l'Angleterre.

    Harold porté par on ne sait quelle force et sans même l'avoir décider se retrouve sur les routes il avance et laisse son esprit vagabonder, revivant des souvenirs avec sa femme, son fils et Queenie qui est mourante et qu'il espère naïvement sauvé grâce à cette marche.

    De belles rencontres, du soutien, des beaux paysages mais aussi des douleurs, quelques incompréhensions, des doutes ... Harold se débarrasse de ses valises qu'il traine depuis tant d'années, d'abord dans la solitude puis porté par un groupe qui le considère comme un guide, il avance à travers le pays mais aussi à travers sa vie.

    Un beau chemin où les protagonistes (Harold, sa femme et Queenie) finissent par se retrouver et régler leur problème pour une fin non pas heureuse mais disons apaisée.

     

    Traduit de l'anglais : 

     

    La lettre qui devait changer le destin d'Harold Fry est arrivée un mardi de Rachel Joyce

     

    Catégorie Objet 

    La lettre qui devait changer le destin d'Harold Fry est arrivée un mardi de Rachel Joyce

     

    « Citation du dimanche #12De toutes nos forces de Nils Tavernier »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 8 Avril 2014 à 07:04
    Aifelle

    Je ne l'ai pas lu ; à l'occasion, je le prendrai à la bibliothèque.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :