• l'écart de Amy Liptrot

    l'écart de Amy Liptrot

    4ème de couverture

    Grande, fine, intrépide et avide de passion, elle vacille, tel un petit navire dans la tempête, elle hésite entre deux destins : se laisser emporter vers le sud, vers ce Londres qui brille, dans la nuit violente qui fait oublier le jour où l’on est trop seul, où tout est trop cher, où le travail manque.
    Ou se fracasser contre les falaises de l’île natale, dans cet archipel des Orcades battu des vents dont la vie rude lui semble vide et lui fait peur.
    Elle l’ignore encore mais il existe une troisième voie : écouter résonner l’appel qui la hante, qui vient toucher cette part d’elle assoiffée de grand large, de grand air, de grande beauté. Non pas rester mais revenir. Choisir.
    Troquer la bouteille assassine contre une thermos de café fort, troquer l’observation narquoise et éperdue de la faune des nuits de fêtes tristes pour la contemplation des étoiles et des nuages, et l’inventaire des derniers spécimens de râle des genêts, un oiseau nocturne comme elle, menacé comme elle, farouche comme elle.
    Sa voie s’appelle l’Écart. C’est l’humble nom d’une bande côtière où les animaux sauvages et domestiques peuvent se côtoyer loin des regards, où folâtrent des elfes ivres d’embruns.
    C’est le nom fier de son premier roman.

    Mon avis

    Un beau roman profond et intense qui retrace le parcours d'une jeune femme qui se cherche mais surtout qui cherche à se reconstruire. Tiraillée entre une vie destructrice  qu'elle connait à Londres et une vie dans son ile natale qu'elle a fui. Peu à peu le choix va s'imposer par la force de la nature et par la prise de conscience profonde de son envie de s'en sortir. 

    Un roman qui m'a surprise par le thème abordé avec précision, dans lequel on sent à la fois la douleur et l'espoir, l'envie et la grande difficulté. Le combat contre l'alcoolisme est décrit avec réalisme sans fausse pudeur, il sonne vrai et surajoute à la force de ce roman.

    Un roman où la nature est grandement présence, presque un personnage, où des sujets écologiques sont abordés. 

    Un beau personnage de femme lucide.

    l'écart de Amy Liptrot

    Traduit de l'Anglais 

    l'écart de Amy Liptrot

    Dans la catégorie LIEU

    l'écart de Amy Liptrot

    l'écart de Amy Liptrot

    « Seule de Nathalie Le GendreTa deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une de Raphaëlle Giordano »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Jeudi 24 Janvier à 12:10

    Une très belle critique et un thème très rarement abordé, voilà de quoi me tenter ! Merci pour cette belle découverte.

      • Jeudi 24 Janvier à 19:42

        Tu peux y aller j'ai aussi été surprise par le thème et j'ai vraiment  adoré ! beaucoup de bonnes critiques d'ailleurs. 

    2
    Vendredi 25 Janvier à 07:36
    Aifelle

    J'ai été partagée par cette lecture. J'ai adoré tout ce qui a trait à la nature et à la vie dans les îles. Par contre, la descente dans l'alcoolisme et la tentative d'arrêt m'ont vite lassée. Je me rends compte que je n'aime pas du tout lire sur ce thème-là.

      • Mercredi 30 Janvier à 14:10

        Je comprends que certains sujets puissent lasser ou mettre mal à l'aise. 

        Bonne journée

    3
    Samedi 26 Janvier à 22:04

    Je ne connais pas, mais j'ai déjà rencontré ce livre : sa couverture m'a marqué. 

    Bon dimanche. 

      • Mercredi 30 Janvier à 14:11

        On en a pas mal entendu parlé lors de la rentrée littéraire de septembre.... j'arrive toujours un peu après la bataille ! 

        Bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :