• Je ne vis pas ma vie je la rêve de Jacques Higelin

    Je ne vis pas ma vie je la rêve de Jacques Higelin

    4ème de couverture : 

    J’entendais ma grand-mère chanter dans le jardin. Elle avait une voix délicieuse. Après le boulot, mon père se mettait au piano et nous accompagnait. Plus tard dans la soirée, avant d’éteindre la lumière, il nous racontait des histoires, à Paulo et à moi. Je m’endormais au son de l’harmonica de mon papa. C’est drôle... Pendant des années, j’ai joué un air de guitare à Izïa et chanté au pied de son lit pour l’aider à s’endormir.
     
    Cinquante ans après son premier enregistrement ; quarante ans après la déflagration rock de BBH ; trente ans après son gigantesque spectacle de Bercy, Jacques Higelin se raconte. Et raconte ceux qui comptent pour lui. La naissance dans la guerre, la découverte du jazz puis du théâtre, le service militaire en Algérie, les spectacles expérimentaux avec Brigitte Fontaine, la vie en communauté, la drogue, la tornade du rock, les années dans la dèche, les grandes mises en scène, les peurs et les bonheurs, les voyages, les enfants... Un chemin de liberté folle et de découvertes permanentes, sur lequel on croise, entre autres, des cascadeurs, le guitariste Henri Crolla, Moustaki, Peter Brook, Jacques Canetti, un conteur de Marrakech, Trenet, Jacno ou Barbara.
     
    Ce voyage, Jacques Higelin le fait aux côtés de la journaliste Valérie Lehoux, critique à Télérama et auteur d’une biographie de Barbara (Fayard). Leur récit musarde sans cesse entre passé et présent, reflet de la personnalité d’un homme qui se promène dans la vie sans se soucier du temps.

    Mon avis : 

    Que du bonheur dans ce livre, celui de suivre la vie d'un grand homme : Une vie pas si facile que ça mais pendant laquelle l'amour et le bonheur de vivre transpire à chaque page. Une vie faite de rencontres, de haut de bas, de douleur et de poésie. 

    Fan d'Higelin, je le reconnais dans chaque page même si je ne connais pas sa vie dans les détails. 

    J'ai aimé les petits apartés de Valérie Lehoux, qui nous explique qu'au final Le grand Jacques ne nous dit que ce qu'il veut bien nous dire, mais quand il le dit c'est avec franchise et sans détour. 

    Un livre que je rouvrirai souvent pour ce long poème qui rythme les chapitres entre autres. 

     

    Je ne vis pas ma vie je la rêve de Jacques Higelin

    49 points

     

    dans la catégorie PHRASE

    Je ne vis pas ma vie je la rêve de Jacques Higelin

    « St ValentinChocolat de Roschdy Zem »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 22 Février 2016 à 13:26
    Aifelle

    Je ne suis pas très fan d'Higelin, à vrai dire je le connais très mal.

      • Lundi 22 Février 2016 à 20:03

        C'est pourtant un poète yes

    2
    Mardi 23 Février 2016 à 21:34

    Je connais peu Higelin. Ce livre pourrait être un prétexte pour le rencontrer.

    Merci pour ta participation à mon challenge et bonne fin de soirée. 

      • Mardi 23 Février 2016 à 22:46

        En effet c'est une idée ! 

    3
    ipanema
    Jeudi 25 Février 2016 à 14:09

    " je ne suis qu'un rêveur, vous ne me faites pas peur "

    oui, le grand Jacques en poète; pas de doute. La liberté.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :