• Einstein, le sexe et moi de Olivier Liron

    Einstein, le sexe et moi de Olivier Liron

    4ème de couverture :

     " Je suis autiste Asperger. Ce n'est pas une maladie, je vous rassure. C'est une différence. Je vais vous raconter une histoire. Cette histoire est la mienne. J'ai joué au jeu télévisé Questions pour un champion et cela a été très important pour moi. " 

    Nous voici donc en 2012 sur le plateau de France 3 avec notre candidat préféré. Olivier Liron lui-même est fort occupé à gagner ; tout autant à nous expliquer ce qui lui est arrivé. En réunissant ici les ingrédients de la confession et ceux du thriller, il manifeste une nouvelle fois avec l'humour qui est sa marque de fabrique, sa très subtile connaissance des émotions humaines. 

    Ce dispositif qui alterne scène présente et flashback fonctionne à la perfection. Il permet à l'auteur de souffler le chaud et le froid sur le lecteur suspendu au récit comme le candidat de Questions pour un champion à son buzzer. En réunissant en une même histoire les ingrédients de la confession et ceux du thriller (il y a des morts – symboliques évidemment – à la fin du jeu) il prouve, une seconde fois, son infinie connaissance des émotions humaines et la variété de sa palette.

     

    Mon avis

     

    Olivier, asperger nous raconte sa sélection puis sa grande finale sur le plateau de questions pour un champion, distillant au cours de ce récit des révélations sur sa vie. 

    Avec un ton enjoué, une locution fluide, Olivier Liron nous ouvre les coulisses et le plateau de Questions pour un champion.  

     

    C'est drôle, agréable à lire, dynamique et divertissant, idéale pour les vacances. 

    Un agréable et léger moment de lecture.

     

    Dans la catégorie PERSONNE CELEBRE (8)

    Einstein, le sexe et moi de Olivier Liron

    Einstein, le sexe et moi de Olivier Liron

    « la petite fleur d'Hiroshima de Catherine CuencaChanger l'eau des fleurs de Valérie Perrin »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Dimanche 13 Septembre à 11:05

    Un agréable moment de lecture, ça ne se refuse pas ;)

    2
    Mercredi 16 Septembre à 07:47

    Contrairement à beaucoup, je n'ai pas tout aimé. Je suis sûr qu'il n'aurait pas été Asperger, il n'aurait pas eu ce succès ! 

      • Mercredi 16 Septembre à 18:24

        C'est sa façon de raconter qui m'a plu et le fait de me croire sur le plateau de Julien Lepers he!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :