• Dessous les roses de Olivier Adam

    Dessous les roses de Olivier Adam

    4ème de couverture : 

    Un pavillon de banlieue. Trois jours. Deux frères et une soeur. Claire, l'aînée, infirmière et mère de famille harassée par le quotidien. Antoine, le benjamin, startupeur efficace mais en lutte contre le monde entier. Paul, le fils cadet, cinéaste en marge des siens, accusé de piller la vie familiale pour nourrir ses oeuvres... Réunis dans la maison de leur enfance, engoncés dans des costumes trop petits pour les adultes qu'ils sont devenus, tous souffrent du rôle qui leur a été attribué. À la veille de l'enterrement de leur père, les retrouvailles sont-elles possibles ? Alors que sonne le glas des règlements de comptes et que les souvenirs divergent, chacun aurait-il raison malgré l'autre ?

    Comme au théâtre, Olivier Adam met en scène un huis clos virtuose en trois actes, où ses personnages rejouent l'histoire de nos vies.

    Mon avis : 

    Claire, Antoine et Paul se retrouvent pour un dernier adieu à leur père, dont chacun a une image qui lui est propre. Un moment pour chacun de  déposer ce qu'il a vécu, ce qu'il ressent et de revenir parfois sur des souvenirs. 

    Un roman ancré dans la réalité, une histoire de famille qui peut sembler banale mais assez bien décrite tant par la psychologie des personnes que dans le réel de la situation. L'écriture est fluide et moderne, le roman se lit vite, on passe un bon moment. Un roman qui m'a réconciliée avec Olivier Adam dont les dernières lectures ne m'avaient pas passionnée. 

    dans la catégorie VEGETAL (8)

    Dessous les roses de Olivier Adam

    Dessous les roses de Olivier Adam

    256 p ( 26957 - 1062)

    « Prendre soin de l'enfant intérieur de Thich Nhat HanhLa cicatrice de Gilles Rochier »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Novembre 2023 à 07:05
    Aifelle

    On n'en parle plus beaucoup de cet auteur qui a été si encensé ! J'ai lu le premier, je n'ai pas été emballée et je n'ai pas continué.

      • Samedi 2 Décembre 2023 à 19:21

        J'en ai lu plusieurs je trouve que c'est très inégal. bon weekend

    2
    Samedi 18 Novembre 2023 à 18:47
    gambadou

    J'avais, comme toi, été un peu déçu par les derniers romans de l'auteur, très sombre. Des amies ont aussi trouvé que ce titre leur permettais de renouer avec l'auteur. Je le lirais donc.

      • Samedi 2 Décembre 2023 à 19:21

        super. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :