• Chanson douce de Leïla Slimani

    Chanson douce de Leïla S

    4ème de couverture

    Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame. A travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c'est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l'amour et de l'éducation, des rapports de domination et d'argent, des préjugés de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Leïla Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant.

    Mon avis

    Oui elle est douce la chanson de cette vie de famille, Louise la nounou parfaite prend tout en charge : l'éducation des enfants, l'entretien de la maison... et tout cela ronronne. 

    On aurait pu sentir le drame monter peu à peu dans le roman, une tension qui s'installe en douce malheureusement nous savons qu'un drame va éclater dès les premières pages, ça a un peu gâché mon plaisir. 

    Alors oui Louise est mystérieuse, parfaite mais pas franche, le couple  privilégie sa carrière et ne voit rien venir, les enfants s'épanouissent en apparence. Progressivement chacun s'agace et nous aussi parce qu'il ne passe rien de bien différent que dans nos vies de tous les jours : différence de niveau sociale, rapport  employeur / employé, la routine de quotidien, et des non dits, des silences, des suppositions qui ne trouveront aucune réponse.

    L'écriture est belle et fluide, agréable mais je suis restée en surface parce que je connaissais la fin dès le début, les personnages ne m'ont pas touchée, pas émue, je suis restée indifférente à leur choix, à leur parcours qui m'ont semblé trop superficiel.

    Dans la catégorie SPECTACLE

    Chanson douce de Leïla Slimani

    « Citation du dimanche #136Histoires pornographiques de Valentine Abé »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mardi 1er Novembre 2016 à 06:35
    Aifelle

    Je n'ai pas très envie de le lire et ton billet ne va pas me faire changer d'avis ^^

      • Mardi 1er Novembre 2016 à 09:06

        Beaucoup de posts enthousiasmants pourtant il ne faut te fiait qu'à mon avis ... mais si l'envie n'est pas là !

    2
    Mardi 1er Novembre 2016 à 21:52

    Je le rencontre pas mal, celui-là...

      • Mardi 1er Novembre 2016 à 22:31

        Oui avec des posts plus convaincants que le mien ! 

    3
    Jeudi 3 Novembre 2016 à 22:41

    Bonsoir Manika,

    je n'aime pas quand un livre délivre la fin dès le début, il me faut du suspens sinon je me lasse direct !

    merci pour ton avis

    très belle soirée, bises :-)

      • Jeudi 3 Novembre 2016 à 23:07

        Pareil ! et pourtant elle vient de reporter le prix Goncourt ! 

    4
    ipanema
    Samedi 12 Novembre 2016 à 21:43

    .. alors ,, ce sera un bon téléfilm ! ( .. peut-être ? )  ; )

      • Dimanche 13 Novembre 2016 à 13:59

        En attendant elle a remporté le prix Goncourt !! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :