• Chafouine de Alain Galan

    Chafouine de Alain Galan

    4ème de couverture : 

    « La Souche », - ainsi prit-il l’habitude de l’appeler - lui apparut dans la lumière déclinante de l’après-midi. Elle se tenait immobile sur le pontage-avant de la vieille barque. C’était un tableau étrange. Le grand vide de l’étang. Un envers du décor que l’eau, en se retirant, avait révélé. La barque plate, prise dans la vase à marée basse, tirant mollement sur sa chaîne. La souche s’y était campée, statique comme une figure de proue. La première, depuis son promontoire, elle l’avait aperçu marchant le long des peupliers. Elle s’était tendue. Aux aguets. Bref et imperceptible sursaut qui avait suffi à trahir sa présence auprès de l’homme. Car, dans ce mouvement furtif, il l’avait reconnue. Elle avait cette façon de se tenir ramassée sur elle-même que l’on n’oubliait pas, de se confondre au bois de la barque comme, l’autre matin, souche parmi les souches, elle s’était confondue aux arbres noyés qui émergeaient de la vase. À La Tremblaie, tous – Delhot, Mélie, le facteur…- affirment avoir aperçu un chat à tête de chouette. Serait-il le fruit d’un accouplement contre nature, un survivant de la faune ancienne ou l’une de ces « bêtes ignorées » dont nous parlent les cryptozoologistes ? Infatigable coureur des bois, André Delhot, tout au long du récit-journal qu’il consacre à l’affaire, s’efforce-t-il vraiment de la tirer au clair ? Ou, au contraire, s’attache-t-il à brouiller les pistes ? Mais alors, à quelle fin ?

    Mon avis : 

    Alors que je me voyais déjà en observatrice de la nature et en particulier de cette bête, passer des heures à la détailler, la pourchasser ... je me retrouve à lire les commentaires sur le rapport que Delhot a remis au comité scientifique de Lausanne, refusé pour approche trop fantaisiste du règne animal. 

    Le narrateur se voit confier par une amie ce rapport et doit dans un premier temps retrouvé son rédacteur puis mener l'enquête sur prouver l'existence de cet animal mi chat mi chouette. 

    Les points du rapport sont repris quasiment un par un, et on tourne en rond autour de cette souche, on essaie de trouver des témoignages de ceux qui auraient pu / cru croiser cette bête étrange.

    Ce n'est au final qu'une enquête loin la nature, où des personnes plus ou moins crédibles essaient de rendre l'animal vivant. 

    Je n'ai vraiment pas trouvé mon comptes dans ce roman pourtant magnifiquement présenté par un membre de mon club lecture. 

    Chafouine de Alain Galan

    dans la catégorie ANIMAL (2)

    Chafouine de Alain Galan

     

     

    « Glenn Gould - une vie à contretemps de Sandrine RevelUn homme pressé de Hervé Mimran »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Février à 17:29
    Aifelle

    Je ne suis pas plus tentée que ça ..

      • Vendredi 7 Février à 15:24

        Tu as sans doute autre chose à lire ? 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :